Coronavirus: feu vert à la vaccination contre le Covid-19 dès 6 mois

La conférence interministérielle (CIM) Santé a donné son feu vert mercredi à la vaccination de base des enfants de 6 mois à 4 ans, ainsi que pour la dose de rappel pour les jeunes âgés de 5 à 17 ans. La décision a été prise en suivant l'avis du Conseil supérieur de la Santé (CSS) et de la Task Force vaccination, a-t-il été annoncé vendredi lors du point presse virtuel du SPF Santé publique et du Centre de crise national.

FILE - Pharmacist Ron Simono fills a syringe with a dose of the Pfizer-BioNtech COVID-19 vaccine during a vaccine clinic on Dec. 16, 2020, at Providence Alaska Medical Center in Anchorage, Alaska. Indian Health Service announced Thursday, Nov. 17, 2022, that all tribal members covered by the federal agency will be offered a vaccine at every appointment when appropriate under a new vaccine strategy. Throughout the pandemic, American Indians and Alaska Natives have had some of the highest COVID-19 vaccination rates across the country. (Loren Holmes/Anchorage Daily News via AP, Pool, File)

La vaccination de base pourra être proposée aux enfants en bonne santé, si les parents en font la demande. Cependant, elle est surtout recommandée pour celles et ceux qui souffrent d'immunodépressions ou de maladies chroniques. Cette vaccination se fera avec le vaccin pédiatrique Pfizer original, réparti en trois doses. Il faudra respecter un intervalle de trois semaines entre les deux premières inoculations, la troisième devra se faire deux mois après la deuxième piqûre.

La majorité de ces enfants sera suivie par un pédiatre dans un hôpital de référence. En Wallonie, les parents peuvent se rendre au CHU Tivoli (province de Hainaut), à l'hôpital de Mont-Godinne (province de Namur) ou au CHU de Liège. En Région bruxelloise, ils peuvent s'adresser aux cliniques universitaires Saint-Luc, à l'UZ Brussel ou à l'Hôpital universitaire des enfants reine Fabiola.

Tout comme la primovaccination pour les plus jeunes, le rappel de vaccin pour les 5-17 ans peut se faire sur demande pour celles et ceux qui sont en bonne santé. Ce booster est déjà recommandé depuis le mois de juillet dernier en cas de comorbidité ou d'immunodépression.

Jusqu'à l'âge de 11 ans, les vaccins administrés sont réalisés à base d'ARN messager adaptés pour les plus jeunes. À partir de 12 ans, ce sont des vaccins standards qui sont inoculés. Les entités fédérées doivent encore communiquer sur les centres où s'effectueront cette vaccination de rappel pour les 5-17 ans.