Covid : le nombre de cas a atteint un nouveau record en Chine, un confinement ordonné à Zhengzhou après de violentes protestations

Le nombre quotidien de cas Covid a atteint un nouveau record en Chine, ont annoncé jeudi les autorités qui s'efforcent d'endiguer la propagation du virus en procédant à des confinements stricts, des tests de masse et à des restrictions de voyage.

La Chine a répertorié 31.444 nouveaux cas locaux mercredi, dont 27.517 sont asymptomatiques, a indiqué le ministère de la Santé. Ces nouveaux chiffres sont supérieurs aux 29.317 infections locales enregistrées à la mi-avril, lorsque Shanghai - la troisième ville la plus peuplée du monde - était sous confinement et que ses habitants avaient du mal à acheter de la nourriture et à accéder aux soins médicaux.

La Chine, qui compte 1,4 milliard d'habitants, est la seule grande économie au monde qui tente encore d'enrayer la propagation du virus dans le pays, en fermant des villes entières et en plaçant les contacts des patients infectés en stricte quarantaine.

La capitale chinoise connaît ces derniers jours une flambée épidémique jamais vue depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Des dizaines d'immeubles résidentiels ont été confinés et les entreprises généralisent le télétravail.

La ville de Pékin a annoncé mercredi près de 1.500 nouveaux cas positifs (l'immense majorité asymptomatiques) pour 22 millions d'habitants. Un niveau jamais atteint dans la capitale depuis le début de la pandémie, mais qui reste très faible selon les critères internationaux.

Ecoles, restaurants et commerces à nouveau fermés, peur d'être placé en quarantaine: une grande partie des habitants de Pékin sont désormais épuisés mentalement par ces restrictions, souvent vagues et changeantes, dont la durée n'est jamais annoncée à l'avance.

Un confinement ordonné à Zhengzhou après de violentes protestations

Zhengzhou, ville du centre de la Chine qui héberge une immense usine d'iPhone, a ordonné le confinement de plusieurs quartiers en raison d'une flambée de Covid-19 qui a déclenché de violentes protestations. Les habitants du centre-ville ne sont plus autorisés à quitter la zone sans un test Covid négatif et l'autorisation des autorités locales, et il leur est conseillé de ne pas quitter leur domicile "sauf si nécessaire", ont annoncé les autorités municipales de Zhengzhou.

Ces restrictions, qui dureront cinq jours à partir de vendredi minuit, concernent plus de 6 millions de personnes, soit environ la moitié de la population de la ville. L'avis des autorités, publié mercredi en fin de journée, exige également que tous les habitants de huit districts se soumettent à un test PCR quotidien pendant cette période de cinq jours.

La Chine est la dernière grande économie à tenter d'enrayer la propagation du coronavirus, une stratégie qui suscite lassitude et ressentiment au sein d'une grande partie de la population alors que la pandémie entrera bientôt dans sa quatrième année.

L'ordre a été annoncé par la ville de Zhengzhou après de violentes protestations dans le vaste complexe d'usines d'iPhone de la ville en début de semaine. L'usine, qui appartient au géant taïwanais de la technologie Foxconn, n'est pas concernée par le nouvel ordre. Mais elle est soumise à des restrictions anti-Covid depuis plus d'un mois en raison de la multiplication des cas dans les dortoirs de ses ouvriers.

Le groupe taïwanais Foxconn a présenté jeudi ses excuses concernant les salaires dans son usine d'iPhone de Zhenghzhou, dans le centre de la Chine, soumise à de strictes mesures anti-Covid et où de violentes protestations ont éclaté. "Notre équipe a examiné la question et a découvert qu'une erreur technique s'était produite", indique un communiqué. "Nous nous excusons pour une erreur de saisie dans le système informatique et garantissons que la rémunération réelle est la même que celle convenue", a ajouté le groupe.

Le mois dernier, des images ont montré des travailleurs paniqués fuyant le site à pied, certains se plaignant du chaos et de la désorganisation régnant sur place.

Mercredi, le gouvernement de Zhengzhou a déclaré que l'épidémie dans la ville était "toujours grave et compliquée". Jeudi, Zhengzhou a enregistré 675 nouvelles infections au Covid, dont la grande majorité était asymptomatique.