Les représentants des médecins et des mutuelles avaient bouclé en décembre dernier un accord médico-mutualiste pour l’année 2020. Celui-ci fixe notamment les honoraires des prestations médicales et offre une sécurité tarifaire aux patients. 

Consultation à 26,78 euros chez le généraliste

À titre d’exemple, en 2020, la consultation chez un généraliste est passée à 26,78 euros, soit une hausse de 51 cents, prise en charge par l’assurance-maladie (la part payée par le patient ne change pas).

Les médecins qui adhèrent à l’accord-médicomut s’engagent à respecter ces tarifs, en échange de quoi ils peuvent bénéficier du statut social (une sorte de pension). Les médecins avaient jusqu’au 28 février pour signifier s’ils adhèrent ou pas.

Adhésion plus forte en Wallonie

L’Inami vient de publier les chiffres d’adhésion. Sur l’ensemble du pays, 86,32 % des médecins ont choisi l’adhésion. Un taux comparable à ceux des précédents accords, selon l’Inami. Pour le dernier accord, portant sur les années 2018 et 2019, 84,29 % des médecins avaient opté pour l’adhésion.

Le taux d’adhésion est cette année de 82,48 % à Bruxelles, de 85,47 % en Flandre et de 88,35 % en Wallonie.

Deux tiers de rejet chez les dermatologues

Pour 2020 comme pour les précédents accords, le taux d’adhésion est plus élevé chez les généralistes (91,89%) que chez les spécialistes (82,75%). Dans trois spécialités, une majorité de médecins ont rejeté la convention médico-mut : la chirurgie plastique (53,82 % de rejet), l’ophtalmologie (57,50%) et la dermatologie-vénérologie (66,43%).