L’entreprise AstraZeneca a annoncé avoir mis sur pause les essais cliniques de son vaccin, développé avec l’université d’Oxford, qui était entré dans la phase 3. Une phase cruciale où le vaccin est testé à grande échelle. C’est l’apparition d’une "maladie potentiellement inexpliquée" auprès de l’un des sujets établi au Royaume-Uni qui a obligé le groupe pharmaceutique à prendre cette décision.

Selon AstraZeneca, il s’agit "d’une action de routine qui se produit quand il y a une possible maladie inexpliquée lors d’un essai clinique", a fait savoir le groupe anglo-suédois.

Que s’est-il exactement passé ? On sait encore peu de choses sur ce malade, mais le patient aurait développé une "myélite transverse, une inflammation de la moelle épinière souvent causée par une réaction virale", d’après une source citée par le New York Times.

AstraZeneca s’est abstenu de faire tout commentaire, précisant tout de même qu’un audit indépendant allait être mené pour déterminer si le vaccin potentiel est à l’origine de cette infection. Pour l'heure, impossible de dire quand les essais pourront reprendre. 

Rappelons que 7,5 millions de doses de ce vaccin sont censées être livrées à la Belgique, suite à un deal déjà conclu avec la Commission européenne.