Le Docteur Philippe Devos nous explique les raisons de cette augmentation des décès à laquelle il faut s'attendre ce week-end.

Le nombre de décès liés au coronavirus s'élève à trois en Belgique selon le dernier bilan communiqué par le SPF Santé publique ce jeudi matin. Un nouveau bilan est attendu ce vendredi en fin de matinée, comme chaque jour désormais. Un bilan de victimes qui pourrait considérablement augmenter dès ce vendredi et davantage encore ce week-end selon le Docteur Philippe Devos, président de l'Absym, le plus grand syndicat belge des médecins. Pourquoi ? Parce qu'un calcul basé sur les cas en Chine démontre qu'au 14e jour, le nombre de décès augmente.

"Les sept premiers jours, les personnes atteintes restent en bonne santé. Le huitième jour, en moyenne, celles dont l'état se dégrade sont hospitalisées. Le neuvième jour, elles passent en soins intensifs et le 14e jour, elles décèdent. Ce qui ne veut pas dire que toutes les personnes hospitalisées vont mourir mais pour les plus fragiles, c'est généralement le 14e jour qu'on doit, hélas, constater que c'est la fin. Ce n'est qu'une moyenne mais sur base de laquelle, on peut s'attendre chez nous, à davantage de décès dès aujourd'hui et plus encore, malheureusement, ce week-end".