Parce qu'il faut aussi - et plus que jamais, sans doute - diffuser des bonnes nouvelles, en voici encore une. 

Les Belges, scientifiques ou pas, décidément, font preuve de créativité. D'efficacité et de rapidité. 

Après avoir proposé des solutions alternatives pour les masques, après avoir imaginé des reconversions pour produire des gels, après avoir mis au point plusieurs tests de dépistage, voilà que l'UCLouvain annonce que, demain jeudi, elle présentera un respirateur prototype. 

Développé en dix jours

Conçu en dix jours à peine, il a été testé avec succès sur un poumon artificiel, ce mercredi dans un creative lab de l’UCLouvain.

L’objectif pour le moins ambitieux de cette initiative ? Fournir un modèle simplifié de respirateur, endéans 7 jours, aux hôpitaux belges et pourquoi pas aussi à l’étranger, afin de répondre à la pénurie potentielle liée à la crise du coronavirus.

La spécificité de ce respirateur baptisé "Breath4Life" ? Il est issu d’une collaboration entre l’UCLouvain, le monde de l’industrie et le milieu médical, en open source. 

On en saura plus ce jeudi.