Il s'agit d'une nouvelle encourageante pour l'élaboration d'un vaccin unique.

Tous les virus mutent. Le coronavirus SARS CoV-2 ne fait donc pas exception à la règle. Pourtant, depuis son apparition à Wuhan au cours du mois de décembre jusqu'à aujourd'hui, il semblerait qu'il ait très peu changé. " Il n'y a que 4 à 10 différences génétiques entre les souches issues de Chine et celles qui sont actuellement en train de contaminer les Etats-Unis", a déclaré Peter Thielen, généticien moléculaire à la Johns Hopkins University, qui a analysé plus de 1.000 échantillons différents. " C'est un nombre très faible de mutations pour un virus qui est passé par un si grand nombre de personnes", poursuit-il dans le  Washington Post.

"Le nouveau coronavirus accumulerait en moyenne une ou deux mutations par mois dans les 30.000 nucléotides que contient son génome", confirme Andrew Rambaut, virologue à l’université d’Édimbourg qui explique que le coronavirus responsable du Covid-19 "mute deux à quatre fois plus lentement que la grippe".

"A ce stade, rien n'indique une évolution inquiétante du virus", déclarait également Jean Ruelle, virologue et chercheur qualifié à l’Institut de recherche expérimentale et clinique de l’UCLouvain à La Libre Belgique. Malgré tout, il appelle à la prudence. "Sur le long terme, une évolution progressive vers un virus encore plus pathogène au sein de la population humaine n'est pas probable parce que cela freinerait sa dissémination. Mais restons prudents sur ce qui sont des prévisions et non des faits. Des événements de recombinaisons avec d'autres souches sauvages pourraient survenir dans le futur. La surveillance doit continuer après les urgences épidémiques."

Un vaccin "unique"

Si le coronavirus actuel continuait à rester aussi stable, ce serait une très bonne nouvelle. " Cela voudrait dire que le vaccin ne devrait pas être administré tous les ans, comme c'est le cas pour la grippe", souligne Peter Thielen. " Ce serait comme les vaccins pour la rougeole ou la varicelle", estime-t-il.

Reste à attendre ledit vaccin qui ne devrait pas arriver avant 12 à 18 mois.