L’évolution du Coronavirus (2019-nCoV) , ses symptômes, son mode de contamination… Nous répondons à toutes vos questions sur l’épidémie du Coronavirus.

Où s'arrêtera le coronavirus 2019-nCoV ? Après avoir contaminé des milliers de patients en Chine et provoqué le décès de 213 d'entre eux, le virus a été détecté dans une dizaine de pays. L'Europe n'est pas épargnée puisque six cas suspects ont été confirmés en France. La Belgique, elle, a connu ce samedi sa première fausse alerte . L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a d’ailleurs qualifié l’épidémie de Coronavirus, le 30 janvier 2020, d’urgence de santé publique de portée internationale.

Qu'est-ce que le virus 2019-nCoV?

Il s'agit d'un coronavirus ("virus à couronne") responsable d'une vague de pneumonies dans la province de Hubei. Il est apparu pour la première fois en décembre 2019, dans un marché alimentaire (poissons, fruits de mer et animaux vivants) de Wuhan. Signalé par les autorités sanitaires le 31 décembre, il a été formellement identifié par les autorités chinoises une semaine plus tard. Ce coronavirus est un "cousin germain" des virus SARS-CoV, responsable des épidémies de SRAS (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère) en 2003 et de MERS-CoV (Syndrome Respiratoire du Moyen-Orient), évoluant depuis 2012. Depuis, le nombre de cas ne cesse d’augmenter, avec un taux de mortalité avoisinant les 2%, soit moins que le virus de la grippe ou que l’épidémie Ebola.

Quels sont les symptômes du coronavirus?

Les symptômes les plus fréquents sont la fièvre, la toux et l'essoufflement. Il n'est donc pas surprenant que cette maladie soit facilement confondue avec la grippe, comme cela a été le cas lors du cas suspect de ce samedi à l'Hôpital Saint-Pierre de Bruxelles. En cas d’infection avérée, les signes cliniques peuvent dégénérer en difficultés respiratoires, voire en détresse respiratoire.

Quels sont les risques du coronavirus?

L'infection peut causer une maladie bénigne, une pneumonie légère, une pneumonie sévère, une septicémie ou un choc septique, explique le centre fédéral de recherche Sciensano , ce qui peut entraîner le décès du patient infecté.

© reporters
Comment se propage-t-il?

Zhong Nanshan, un scientifique chinois de la Commission nationale de la santé, déclarait lundi que la transmission par contagion entre personnes était avérée. Comme la grippe, le coronavirus peut donc se transmettre de deux façons : " par les postillons, la toux et les éternuements qui contiennent des gouttelettes infectées amenées à se propager dans l'air, mais aussi par les mains, rien qu'en touchant celles d'une personne infectée qui a éternué ou toussé et ne se les est pas lavées ", explique le professeur Jean-Christophe Lucet , en charge de la prévention des infections à l'hôpital parisien Bichât.

En outre, la période d’incubation serait d’environ 5 jours, avec un maximum de deux semaines, durant laquelle le patient infecté est contagieux. Certaines personnes contaminées sont également asymptomatiques, ce qui les empêche d’être diagnostiquées et contribue à la propagation du virus.

Que faire si vous pensez être atteint du coronavirus?

Si vous vous êtes rendu en Chine dans les 14 jours précédant les symptômes respiratoires ou que vous avez été en contact étroit avec un cas confirmé en laboratoire, il est possible que vous ayez contracté le coronavirus. A ce moment-là, vous devez consulter immédiatement votre médecin, poursuit le site Sciensano.

Si vous êtes effectivement à risque, votre médecin vous isolera et vous donnera un masque. Il prendra ensuite contact avec le responsable du contrôle des maladies infectieuses dans votre province. Si c'est nécessaire, vous serez conduit à l'hôpital. Des prélèvements sanguins seront réalisés et envoyés en laboratoire pour confirmer ou infirmer la maladie. En attendant, vous serez gardé en isolement.

Attention toutefois à ne pas sombrer dans la psychose . Comme l'expliquent des médecins français, "il faut savoir raison garder". "Nous avons des gens qui nous appellent parce qu'ils ont croisé quelqu'un à l'origine asiatique dans la rue qui se mouchait ", déplore Patrick Pelloux, le président de l'association des urgentistes de France (Amuf). Comme la France, la Belgique se veut rassurante. Notre pays est prêt à gérer la situation.

Existe-t-il un vaccin contre le coronavirus?

Non, les premiers essais cliniques d'un vaccin pour ce nouveau type de coronavirus ne devraient commencer que dans quelques mois. Créer un vaccin est assez complexe étant donné que ce nouveau virus a une grande capacité de mutation.

Y a-t-il un traitement contre ce virus?

"Il n'y a pas de traitement à proprement parler ", explique à Belga Yves Coppieters, épidémiologiste à l'École de santé publique. A l'heure actuelle, on ne peut donc traiter que les symptômes, pas la maladie en elle-même.

© reporters
Est-il possible d'attraper la maladie simplement en recevant un colis venant de Chine?

A l'heure où de plus en plus de personnes commandent des produits en Chine, il était légitime de se poser la question. Interrogés à ce sujet, les experts ont tenu à se montrer rassurants: il n'y a pas de risques de contracter le coronavirus en recevant un colis depuis la Chine.

"Ce risque est extrêmement faible, pour ne pas dire inexistant ", assure le professeur Thomas Baumert, médecin et expert des maladies virales à l'Inserm et au CHU de Strasbourg, interrogé par BFMTV.com. " A moins que vous ne vouliez importer des chauves-souris, il n'y a vraiment aucun souci ", a confirmé Emmanuel André, microbiologiste et professeur de médecine à la KU Leuven à RTL .

Que faire si vous devez vous rendre en Chine?

Si vous avez prévu un voyage imminent en Chine - et plus précisément dans la province de Hubei, berceau du virus - il est plus prudent de le reporter. Le SPF Affaires Etrangères déconseille ainsi tous les voyages non indispensables dans la région.

Si vous désirez quand même vous y rendre, il convient de respecter ces recommandations : éviter tout contact avec les animaux et leurs déjections, ne pas fréquenter les marchés impliquant des animaux vivants ou morts, s'abstenir autant que possible de tout contact avec des personnes malades et respecter une bonne hygiène personnelle.