Le virologue plaide pour qu'il soit rendu obligatoire dans les magasins. 

Le déconfinement se poursuit en Belgique où la population a presque retrouvé un rythme de vie "normal". Les bars, les restaurants, les magasins et les écoles ont rouvert leurs portes. Certains gestes barrières sont toutefois vivement recommandés dans ces endroits parfois densément fréquentés. Le maintien de la distanciation sociale et le port du masque font partie des mesures sanitaires prônées par les autorités, notamment dans les magasins. Mais cela ne serait pas suffisant. Ainsi, selon le virologue Marc Van Ranst (KULeuven), de plus en plus de Belges se rendraient à nouveau dans les surfaces commerciales. Ces foules rendent impossible le maintien d'un mètre 50 de distance entre les clients. Raison pour laquelle l'expert membre du GEES plaide pour que soit changée la politique du port du masque. "Je suis favorable à ce qu'on rende obligatoire le port du masque dans les centres commerciaux et les magasins", déclare M. Van Ranst sur Twitter.

Le scientifique estime ainsi que les règles actuelles ne sont que trop peu suivies. "Il est clair que le masque 'fortement recommandé', cela ne fonctionne pas", ajoute-t-il.


L'homme multiplie les sorties depuis quelques jours pour rappeler aux Belges que le coronavirus circule toujours et que la prudence reste de mise. Il a fustigé l'attitude de certains Belges qui ont bravé les mesures sanitaires pour faire la fête en nombre à Ixelles et à Anderlecht dans la nuit de samedi à dimanche. Il a également pointé du doigt la décision de Sciensano de ne plus publier de bilan épidémiologique le dimanche et le lundi. "Un pays avec plus de vingt nouvelles infections par jour (la semaine dernière, il y en avait en moyenne 90 par jour !) ne peut pas se permettre de passer déjà en 'mode vacances d'été' et de ne pas publier de nouveaux chiffres sur le corona le dimanche et le lundi. Gérer, c'est mesurer ! Désolé, mais il faut que cela s'améliore !", avait-il écrit sur le réseau social.