Des nouvelles infections en recul en Chine mais qui bondissent ailleurs dans le monde: l'Union européenne a relevé le niveau de risque lié au coronavirus tandis que l'épidémie s'accélère notamment aux Etats-Unis, jusqu'ici plutôt préservés.

Premier décès en Espagne

L'Union européenne a relevé son évaluation du risque de "modéré à élevé", avec un dernier bilan de plus de 2.100 cas confirmés dans 18 pays membres. Les ministres de la Santé de l'UE ont été convoqués pour une réunion extraordinaire vendredi à Bruxelles.

L'Espagne a annoncé mardi un premier mort dû à l'épidémie provoquée par le nouveau coronavirus, un homme décédé en février dont l'autopsie a révélé qu'il était porteur du virus, ont annoncé les autorités de la région de Valence (est). "C'est un patient décédé le 13 février dernier" dans un hôpital de Valence et dont les analyses post-mortem se sont révélées "positives", a expliqué la responsable régionale de la Santé Ana Barceló Chico.

A noter qu'une Britannique, qui séjournait dans l'hôtel H10 Costa Adeje Palace à Tenerife, a été testée positive au nouveau coronavirus, rapporte mardi Sky News, citant des fonctionnaires des services de santé. La femme était arrivée à l'hôtel le 23 février. L'hôtel avait été placé en quarantaine après l'infection de plusieurs clients italiens au coronavirus Covid-19. La Britannique contaminée ne fait pas partie de ce groupe de 10 clients italiens infectés. Elle est actuellement en quarantaine à l'hôpital. Les autorités cherchent maintenant à déterminer avec qui elle est entrée en contact étroit.

Avec désormais quatre décès et plus de 200 cas confirmés sur son territoire, soit un doublement en trois jours, la France se prépare à une nouvelle intensification de l'épidémie causée par le nouveau coronavirus. Il y a encore une semaine, le pays ne comptait que 12 cas, principalement liés à des patients passés par la Chine. Mais avec l'émergence de foyers hors de Chine, l'épidémie a connu depuis une brusque accélération dans l'Hexagone, atteignant samedi soir 100 cas confirmés depuis fin janvier, puis 212 ce mardi.

Un premier cas confirmé de contamination au nouveau coronavirus a été détecté en Ukraine, a annoncé mardi le ministère de la Santé, précisant qu'il s'agissait d'un homme récemment rentré d'Italie. "Son état est stable, sans complications", a indiqué Viktor Liachko, un adjoint au ministre de la Santé, cité dans un communiqué. Habitant de Tchernivtsi (ouest), l'homme a effectué le mois dernier en voyage en Italie dont il est rentré le 26 février via la Roumanie. Il s'est alors placé volontairement en isolement avant de tomber malade trois jours plus tard et d'être aussitôt hospitalisé.

Le nombre de contaminations avérées au nouveau coronavirus est désormais de 24 aux Pays-Bas, après l'annonce de six nouveaux cas, indique mardi l'Institut royal de santé publique et d'environnement (Nederlandse Rijksinstituut voor Volksgezondheid en Milieu, RIVM). Les personnes ayant contracté le virus se trouvent chez elles en quarantaine. La plupart des Néerlandais contaminés au Covid-19 reviennent du nord de l'Italie ou sont parents avec des personnes diagnostiquées précédemment. "Pour certains patients, la cause de la contamination n'est pas encore identifiée", a encore précisé le RIVM.

79 personnes contaminées par le nouveau coronavirus sont mortes en Italie depuis le début de l'épidémie, soit 27 de plus en 24 heures dans un pays qui compte au total 2.502 cas, selon un décompte officiel publié mardi. Un nouveau-né a également été contaminé et hospitalisé à Bergame, près de Milan, selon la Protection civile et les autorités régionales de Lombardie. L'Italie est le troisième pays le plus touché au monde par cette épidémie de pneumonie virale, après la Chine et la Corée du Sud

Et sur le continent américain?

L'Argentine et le Chili ont enregistré leurs premiers cas de coronavirus, un Argentin qui a récemment voyagé en Italie et un Chilien qui a séjourné dans le sud-est asiatique, selon les autorités sanitaires de ces deux pays.

Les autorités sanitaires ont annoncé mardi que neuf personnes au total étaient mortes aux Etats-Unis des suites d'une infection par le nouveau coronavirus, toutes dans l'Etat de Washington (nord-ouest). Huit victimes du coronavirus Covid-19 ont été recensées dans le comté de King, tout proche de la ville de Seattle (700.000 habitants) et une autre est morte dans le comté voisin de Snohomish. Il s'agissait principalement de personnes âgées et/ou présentant un état de santé déjà fragile, selon les détails communiqués par les autorités sanitaires du comté de King.

Se voulant rassurant, le vice-président Mike Pence, qui coordonne la lutte contre l'épidémie, a pour rappel annoncé qu'un traitement pourrait être disponible "d'ici l'été ou le début de l'automne". Les premiers essais cliniques pour un vaccin pourraient avoir lieu "dans les six prochaines semaines", a-t-il dit.

L'épidémie semble faiblir en Chine

Depuis plusieurs jours, l'épidémie semble faiblir en Chine, où des mesures de quarantaine draconiennes visent plus de 50 millions de personnes depuis fin janvier. Mais la province orientale du Zhejiang (est) a annoncé que sept Chinois de retour d'Italie étaient porteurs du virus, confirmant les craintes d'une recontamination du pays par importation. Nationalement, les autorités ont recensé mardi un total de 125 nouveaux cas de contamination. Il s'agit du chiffre quotidien le plus faible depuis le 21 janvier, avant même la mise en quarantaine de la ville de Wuhan (centre), au coeur de l'épidémie. Selon les autorités chinoises, le Covid-19 a fait 31 nouveaux décès, tous situés au Hubei, la province dont Wuhan est la capitale. Le bilan s'élève ainsi à 2.943 morts dans l'ensemble du pays.

L'épidémie a dépassé lundi les 3.000 morts dans le monde et connaît une accélération hors de Chine.

En Corée du Sud, deuxième pays le plus touché après la Chine, le nombre total de contaminations avoisinait mardi les 5.000, alors que les autorités ont annoncé 477 nouveaux cas. Deux décès supplémentaires ont en outre été annoncés, portant le total à 28 morts.

L'Arabie saoudite, qui était jusque-là le seul pays du Golfe à n'avoir annoncé aucun cas sur son sol, a signalé lundi un premier cas de coronavirus. Il s'agit d'une personne testée positive après son retour d'Iran, pays où l'on recense désormais le plus grand nombre de décès liés à la maladie après la Chine (66 morts).

Ailleurs dans le monde

Le Sénégal a confirmé mardi un deuxième cas de coronavirus, sur un Français de 80 ans arrivé samedi dans ce pays d'Afrique de l'Ouest, et annoncé le report de premiers événements publics, dont le concert d'un chanteur populaire et un gala de lutte.