La pandémie a fait plus de 2,12 millions de morts dans le monde depuis fin décembre, sur près de 99 millions de contaminations confirmées, selon un bilan établi par l'AFP dimanche à 11H00 GMT. Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (417.441), devant le Brésil (216.445) et l'Inde (153.339).


Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques, notamment concernant la Russie.

AMERIQUE

25 millions de cas aux Etats-Unis

Aux États-Unis, 130.485 nouvelles infections au coronavirus ont été signalées au cours des dernières 24 heures. Dimanche, 1.769 personnes sont mortes du virus, selon les données communiquées lundi par l'Université Johns Hopkins (JHU) de Baltimore. Le nombre le plus élevé de décès à ce jour a été enregistré le 12 janvier, lorsque 4.462 personnes sont décédées des suites du Covid-19. C'est le 2 janvier qu'on a enregistré le nombre le plus important de nouvelles infections en 24 heures, soit 298.031.

Au total, plus de 25,1 millions de personnes ont été infectées par le virus aux États-Unis. Depuis le début de la pandémie, plus de 419.200 personnes sont décédées du pathogène Sars-CoV-2, plus en chiffres absolus que dans tout autre pays du monde.

Selon les Centres de contrôles et de prévention des maladies (CDC), plus de 18,5 millions de personnes ont été vaccinées avec au moins une dose du vaccin de Biontech/Pfizer ou Moderna depuis le 13 décembre 2020. Plus de 3,2 millions de personnes ont déjà reçu une deuxième dose.

La Bolivie dépasse les 200.000 cas et se rapproche des 10.000 morts

La Bolivie a dépassé dimanche les 200.000 contaminations de Covid-19 et se rapproche du seuil des 10.000 morts depuis le début de la pandémie en mars dernier dans ce pays.

Un Etat brésilien se confine

L'Etat d'Amazonas au Brésil, confronté à une nouvelle vague de Covid-19, va instaurer un confinement d'une semaine à partir de lundi, après 10 jours de couvre-feu.

24 millions de doses du vaccin russe Spoutnik V pour le Mexique

Le Mexique va recevoir 24 millions de doses du vaccin russe Spoutnik V contre le Covid-19, a annoncé lundi le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador.

"Nous avons parlé avec le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine (...) et je l'ai remercié pour la décision de nous envoyer 24 millions de doses du vaccin Spoutnik V dans les deux prochains mois", a écrit sur Twitter M. Lopez Obrador, testé positif au Covid-19.

EUROPE

Feu vert en Grèce pour la prescription de la colchicine

L'Agence grecque des médicaments a donné son feu vert lundi pour la prescription de la colchicine pour traiter le Covid-19 après une étude canadienne sur les résultats positifs de cet anti-inflammatoire. La commission des experts du ministère grec de la Santé a décidé "d'intégrer au protocole du traitement du Covid-19, la délivrance de la colchicine par voie orale à la suite des résultats d'une étude récente canadienne qui ont montré le résultat important de ce médicament contre le coronavirus", selon un communiqué de l'EOF, l'agence grecque des médicaments.

La colchicine sera délivrée "seulement sur ordonnance", souligne l'EOF.

L'Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) avait annoncé vendredi qu'une vaste étude clinique montrait que la colchicine, un anti-inflammatoire, était efficace pour traiter le Covid-19 et réduire les risques de complications liées à la maladie.

Toutefois, les résultats de l'étude canadienne n'ont pas encore été publiés dans une revue scientifique et les scientifiques n'ont donc pas pu juger de la véracité des affirmations des Canadiens.

Selon l'ICM, les résultats positifs de l'étude COLCORONA constituent une "découverte scientifique majeure", qui fait de la colchicine - un puissant anti-inflammatoire utilisé pour le traitement de la goutte - "le premier médicament oral au monde qui pourrait traiter les patients.

Les résultats de l'étude ont "démontré que la colchicine a réduit de 21% le risque de décès ou d'hospitalisation chez les patients atteints de Covid-19 comparativement au placebo", souligne l'ICM.

Délivrée jusqu'ici pour des problèmes cardiologiques ou d'arthrose urique en Grèce, "la colchicine sera désormais prescrite uniquement pour le traitement à domicile des malades âgés de plus de 60 ans souffrant du coronavirus", a indiqué à l'AFP Charilaos Samaras, épidémiologiste, directeur de la clinique Covid-19 à l'hôpital de Voula, près d'Athènes.

Ce médicament pourrait aussi être prescrit à d'autres patients infectés par le coronavirus et souffrant de problèmes respiratoires ou cardiologiques, selon Charilaos Samaras.

Traitement expérimental à Berlin

L'Allemagne va devenir la semaine prochaine le premier pays de l'Union européenne à utiliser le traitement expérimental à base d'anticorps administré à Donald Trump. Le gouvernement a acheté 200.000 doses au coût unitaire de 2.000 euros, qui seront administrées dans des hôpitaux universitaires.

France: bientôt un bilan du couvre-feu

Le verdict sur les effets du couvre-feu renforcé en France tombera la semaine prochaine, selon le ministre de la Santé Olivier Véran. "Si ça ne baisse pas, si les variants commencent à se diffuser partout, alors on prendra des mesures supplémentaires, évidemment", a-t-il déclaré. "Et cela s'appelle le confinement."


Le port du masque FFP2 devient obligatoire en Autriche

Les Autrichiens ont troqué lundi leurs masques en tissu pour des protections FFP2, désormais obligatoires pour les plus de 14 ans dans les transports, les magasins, les lieux de prestation de services et les cabinets médicaux.

Il faut dorénavant porter ces masques plus filtrants - qui bloquent 94% des aérosols, les particules les plus fines (autour de 0,6 micromètre) - dans les bus, tramway, trains et métros. La mesure s'applique aussi dans les supermarchés et chez les prestataires de services comme les garagistes et les professionnels de santé.


Les enseignants, les travailleurs en entrepôts ainsi que les personnes du service public en contact avec la population doivent également s'y plier sur leur lieu de travail, à moins de pouvoir respecter une distance de deux mètres.

Les femmes enceintes et les personnes présentant des contre-indications médicales sont exemptées, tout comme les personnels qui acceptent de se soumettre à des tests réguliers de dépistage du coronavirus.

Malgré un troisième confinement mis en place après Noël et prolongé jusqu'au 8 février au moins, le nombre d'infections ne baisse guère dans ce pays alpin de 8,9 millions d'habitants.

Les nouvelles contaminations quotidiennes se situent autour de 130 pour 100.000 habitants. Or le gouvernement s'est fixé pour objectif de ne pas dépasser les 50.

Les écoles, musées, salles de sport, cinémas et magasins non essentiels sont actuellement fermés et les habitants appelés à limiter les contacts au maximum.

La Pologne commence à vacciner les séniors

Le gouvernement polonais a annoncé lundi avoir commencé à vacciner contre le Covid-19 les personnes de plus de 70 ans, tout en regrettant le report d'une nouvelle livraison prévue des vaccins Moderna. "Hélas, ce matin nous avons été informés du report, jusqu'au moins le weekend prochain, du vaccin de Moderna qui devait arriver demain", a indiqué Michal Dworczyk, le chef du cabinet du Premier ministre.

Avant Moderna, le groupe Pfizer avait déjà annoncé des livraisons limitées de son vaccin, ce qui a poussé le gouvernement à interrompre les nouvelles inscriptions pour des dates précises.

Varsovie a signalé la semaine dernière qu'elle allait envisager une action en justice si Pfizer ne rattrapait pas ses livraisons du vaccin, conformément à ses engagements.

La Pologne, un pays de 38 millions d'habitants, a vacciné jusqu'à présent près de 710.000 personnes, principalement du personnel médical.

Le gouvernement populiste de droite a invité l'opposition à une réunion commune mardi consacrée aux vaccinations en Pologne, alors que l'opposition dénonce le chaos général de cette campagne.

Les Portugais votent confinés

Malgré un nouveau confinement général et une explosion des cas, les Portugais ont voté dimanche pour une élection présidentielle qui a reconduit leur président, le conservateur modéré Marcelo Rebelo de Sousa.

Le taux d'abstention s'est élevé à 60,6%, un record historique pour une élection présidentielle depuis l'avènement de la démocratie, en 1974.

La Suède interdit l'entrée depuis la Norvège

La Suède a interdit dimanche pour trois semaines l'entrée sur son territoire depuis la Norvège après l'apparition d'un foyer de variant anglais du coronavirus près d'Oslo, prolongeant la même mesure frappant le Royaume-Uni et le Danemark.

Retards sur les vaccins: l'UE réclame la transparence

Le président du Conseil européen, Charles Michel, réclame que les entreprises pharmaceutiques fassent preuve de "transparence" sur la cause des retards de livraison des vaccins contre le Covid annoncés par AstraZeneca et Pfizer.

AFRIQUE

L'Egypte commence à vacciner

L'Egypte a entamé dimanche sa campagne de vaccination avec le vaccin chinois de Sinopharm. C'est le deuxième pays en Afrique à lancer une vaccination à grande échelle après les Seychelles.

Plus de 63,5 millions de doses de vaccins ont été administrées dans au moins 68 pays ou territoires, selon un comptage de l'AFP à partir de sources officielles dimanche à 11H00 GMT.

ASIE

Israël suspend les vols

Le gouvernement israélien a décrété dimanche soir la suspension pour près d'une semaine des vols internationaux à partir de et vers Israël.


Fin du premier confinement d'un quartier à Hong-Kong

Hong Kong a mis fin lundi matin au confinement d'un quartier, le premier ordonné par les autorités depuis le début de la pandémie, qui a permis de recenser 13 cas de Covid-19 sur les 7.000 habitants testés, suscitant un débat sur l'efficacité d'une telle mesure. Au cours du week-end, la police a été déployée afin de boucler un quartier défavorisé et densément peuplé d'environ 150 immeubles où des foyers épidémiques sont récemment apparus.

OCEANIE

Nouvelle-Zélande: nouveau cas du variant sud-africain

La première personne contaminée localement en Nouvelle-Zélande en plus de deux mois est atteinte du variant sud-africain du coronavirus, et la transmission s'est probablement faite pendant sa quarantaine, ont annoncé lundi les autorités. Une femme de 56 ans qui était récemment rentrée d'Europe a été testée positive samedi, 10 jours après avoir achevé sa quarantaine obligatoire de deux semaines à l'isolement.

Vaccin autorisé en Australie

L'Australie a délivré sa première autorisation pour un vaccin, celui de Pfizer, a annoncé lundi le Premier ministre Scott Morrison. Les premières doses devraient être administrées à partir de fin février.