Des pays demandent une levée des brevets plus large que pour les seuls vaccins

Une soixantaine de pays ont demandé à l'OMC une levée des brevets plus large que pour les seuls vaccins anti-Covid, afin qu'elle englobe les outils médicaux nécessaires à la lutte contre la pandémie, ont indiqué samedi des ONG.

Selon Médecins sans frontières (MSF) et l'ONG Knowledge Ecology International (KEI), plus de 60 pays ont présenté à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) une révision de leur texte sur l'abandon des protections de la propriété intellectuelle pour les vaccins Covid-19 et d'autres outils médicaux.

Brésil: amende pour Bolsonaro après un bain de foule sans masque

Le président brésilien Jair Bolsonaro va devoir payer une amende à cause d'un bain de foule sans masque en pleine pandémie de Covid-19 au Maranhao, a annoncé le gouverneur de cet Etat du nord-est du pays. La loi en vigueur prévoit une amende pouvant aller de 2.000 à 1,5 million de réais (300 à 230.000 euros).

L'Italie passe le cap des 30 millions de doses injectées, manifestation en Suisse

L'Italie a officiellement passé samedi le cap des 30 millions de doses de vaccins anti-Covid-19 injectées, et près de 10 millions de personnes sont vaccinées, selon les chiffres du gouvernement. Plus de 9,85 millions de personnes ont été vaccinées après avoir reçu deux doses, soit 16,6% des 60 millions d'habitants de la péninsule.

A Neuchâtel (Suisse), quelque 5.000 opposants aux restrictions anti-Covid en Suisse ont manifesté samedi dans le calme.

Surmortalité élevée

La surmortalité causée par la pandémie est deux à trois fois plus élevée que les décès officiellement attribués au Covid-19 depuis l'apparition des premiers cas fin 2019 en Chine, a indiqué vendredi l'Organisation mondiale de la santé.

En 2020, le Covid-19 a causé au moins trois millions de morts directes et indirectes, tandis que le nombre de décès officiels attribués au virus s'est élevé à environ 1,8 million.

La pandémie a causé jusqu'à présent "environ 6 à 8 millions" de morts directes et indirectes.

Les vaccins Pfizer et AstraZeneca efficaces contre le variant indien

Les vaccins de Pfizer/BioNTech et d'AstraZeneca/Oxford se révèlent presque aussi efficaces contre le variant indien du coronavirus que contre le variant anglais, a indiqué samedi une étude des autorités de santé en Angleterre, Public Health England (PHE).

Selon l'étude de PHE, qui a été menée entre le 5 avril et le 16 mai, le vaccin Pfizer/BioNTech était efficace à 88% contre la maladie symptomatique du variant indien deux semaines après la deuxième dose, comparé à 93% d'efficacité contre le variant anglais.

Sur la même période, le sérum d'AstraZeneca est efficace à 60%, contre 66% contre le variant anglais qui avait été détecté dans le Kent.

Moderna va demander début juin l'autorisation en Europe de son vaccin pour les adolescents

La société de biotechnologie américaine Moderna va déposer "début juin" une demande d'autorisation de mise sur le marché dans l'Union européenne de son vaccin anti-Covid pour les 12-17 ans, a déclaré son patron Stéphane Bancel au Journal du dimanche.

Considérant que "d'ici à l'été, tous les adultes désireux de se faire vacciner auront reçu une première dose", Stéphane Bancel a estimé qu'il "faudra ensuite très vite cibler les adolescents de 12 à 17  ans".

Plus de 3,445 millions de morts

La pandémie a fait au moins 3.445.582 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles, samedi en milieu de journée.

Après les Etats-Unis (589.670), les pays comptant le plus grand nombre de morts sont le Brésil (448.208), l'Inde (291.331), le Mexique (221.080), et le Royaume-Uni (127.701).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués. Ils excluent les révisions à la hausse réalisées a posteriori par certains organismes statistiques.

En prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liés au Covid-19, l'OMS estime que le bilan réél de la pandémie est "deux à trois fois plus élevé".

Les restaurants de Majorque et Ibiza rouvrent à l'intérieur

Les mesures pour lutter contre le coronavirus ont été assouplies dimanche sur l'archipel espagnol des îles Baléares, dont Majorque est la plus grande île. Pour la première fois depuis le mois mars, les restaurants peuvent à nouveau recevoir des clients à l'intérieur. Les amateurs de bonne chère pourront se sustenter jusqu'à 18h00 en intérieur et jusqu'à 23h00 en terrasse. Un maximum de quatre personnes est autorisé autour d'une même table.

Le couvre-feu (de minuit à 6h00 du matin) a toutefois été prolongé sur l'archipel et le port d'un masque buccal est toujours obligatoire, sauf sur la plage.

Les Baléares, qui comprennent notamment les îles de Majorque, Ibiza, Minorque et Formentera - sont l'une des régions espagnoles estampillées orange pour les vacanciers belges. Désormais, seuls les voyageurs en provenance d'une zone rouge doivent encore se soumettre à une quarantaine et se faire tester deux fois.

Depuis le 19 avril, les voyages non essentiels dans l'Union européenne sont à nouveau autorisés, même s'ils restent déconseillés.