Israël: plus de la moitié de la population a reçu deux doses de vaccins anti-Covid

Plus de 4,6 millions d'Israéliens, soit plus de la moitié de la population, ont reçu deux doses de vaccins Pfizer-BioNTech, selon les statistiques du ministère de la Santé israélien publiées jeudi. Israël, pays de 9,2 millions d'habitants qui mène depuis fin décembre la plus intense campagne de vaccination au monde, est sorti progressivement de son troisième confinement début février.

Plus de 300.000 morts au Brésil

Le Brésil a franchi mercredi le cap des 300.000 morts du coronavirus, avec 300.685 décès, a annoncé le ministère de la Santé au moment où le pays traverse sa pire période en un an de pandémie.

Au cours des dernières 24 heures, 2.009 nouveaux décès ont été enregistrés dans le deuxième pays le plus endeuillé au monde derrière les Etats-Unis, et où les hôpitaux de quasiment tous les Etats sont au bord du point de rupture.


Plus de 85.000 nouvelles contaminations en 24 heures aux États-Unis

Les États-Unis ont enregistré sur la journée de mercredi 85.748 contaminations au coronavirus et 1.410 décès dus au Covid-19, selon les données publiées jeudi matin par l'Université Johns-Hopkins, qui font référence. Ces indicateurs ont fortement augmenté: il y a exactement une semaine, 58.971 nouveaux cas et 1.173 décès étaient comptabilisés en 24 heures. Jusqu'à présent, le nombre le plus élevé de nouveaux cas a été enregistré le 2 janvier, avec 300.416 infections dépistées en 24 heures. Pour les décès, il faut remonter au 12 janvier, avec 4.477 personnes qui ont succombé au Covid-19 en 24 heures.

Mercredi, les États-Unis ont dépassé la barre des 30 millions de contaminations avérées au coronavirus depuis le début de la pandémie, il y a un an. Au total, le Covid-19 a coûté la vie à plus de 545.000 personnes dans le pays.

Toutefois, la vaccination suit son cours. Selon le service de santé américain CDC, quelque 85,5 millions de personnes ont reçu une première dose et plus de 46,3 millions d'Américains se sont vus administrer la seconde injection. Plus de 330 millions de personnes vivent aux États-Unis.

L'UE veut réfréner la fuite des vaccins

L'UE a décidé mercredi de placer sous haute surveillance les exportations de vaccins anti-Covid produits sur son sol, afin d'empêcher la fuite vers d'autres pays des doses nécessaires aux Européens.

Si le Premier ministre britannique Boris Johnson a mis en garde contre des "blocus arbitraires", son gouvernement s'efforce de calmer les tensions: dans un communiqué commun, Londres et Bruxelles ont assuré travailler à "des mesures spécifiques" pour trouver une "solution mutuellement bénéfique".


AstraZeneca: vaccin efficace à "76%"

Le vaccin contre le Covid-19 d'AstraZeneca est efficace à 76% contre les cas symptomatiques, a annoncé jeudi le laboratoire suédo-britannique, après une mise à jour de ses données issues d'un essai clinique aux Etats-Unis, au Pérou, et au Chili.

AstraZeneca s'était engagé mardi à fournir sous 48 heures des données récentes au régulateur américain supervisant les essais cliniques, qui avait critiqué des données potentiellement "obsolètes" sur son vaccin anti-Covid, annoncé alors efficace à 79% pour prévenir les cas symptomatiques.

Le Danemark prolonge de trois semaines la suspension du vaccin AstraZeneca

Le Danemark prolonge de trois semaines la suspension du vaccin AstraZeneca dans son programme d'immunisation contre le Covid-19, pourtant déclaré "sûr et efficace" par le régulateur européen et l'OMS, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires.

"Nous avons aujourd'hui décidé d'étendre notre suspension de trois semaines", a dit lors d'une conférence de presse le directeur de l'Agence nationale de Santé, Søren Brostrøm, expliquant avoir besoin de "plus de temps" pour exclure entièrement un lien entre les quelques cas connus de caillots sanguins rares mais graves et la vaccination avec le vaccin d'AstraZeneca.

JO : début du relais de la flamme olympique

Le relais de la flamme olympique des Jeux de Tokyo, retardés à cet été à cause de la pandémie, a été lancé jeudi à Fukushima (nord-est du Japon) en l'absence de public, alors que les organisateurs tentent de dissiper les inquiétudes d'une population réticente.

La Finlande et l'Islande vont reprendre la vaccination

La Finlande et l'Islande, qui avaient suspendu l'usage du vaccin d'AstraZeneca du fait de cas suspects de mauvaise coagulation sanguine, ont annoncé sa reprise pour les plus de 65 et 70 ans respectivement.

Merkel demande "pardon", les tests pour les voyageurs en avion deviennent obligatoires

L'Allemagne a enregistré la plus forte augmentation du nombre d'infections par le coronavirus depuis le 9 janvier. L'Institut Robert Koch (RKI), l'équivalent allemand de Sciensano, a signalé 22.657 nouveaux cas jeudi matin. Mercredi, il y en avait encore environ 16.000 nouvelles infections, soit plus du double du jour précédent. Au total, le coronavirus a déjà été diagnostiqué chez 2.713.180 personnes en Allemagne depuis le début de la pandémie.

Au cours des dernières 24 heures, 228 autres personnes sont décédées dans le pays des suites des effets du Covid-19. Le coronavirus a déjà fait plus de 75.000 victimes en Allemagne.

La chancelière Angela Merkel a reconnu avoir fait "une erreur" en voulant durcir pour le long weekend de Pâques les règles sanitaires en Allemagne et confirme l'abandon de ce projet. "Je sais que cette proposition a provoqué une incertitude supplémentaire, je le regrette profondément et pour cela je demande pardon à tous les citoyens".

L'Allemagne va généraliser à partir de dimanche les tests obligatoires de moins de 48H pour les voyageurs en provenance de l'étranger en avion, a annoncé jeudi le gouvernement, inquiet de la ruée de touristes vers Majorque. "Pour que les voyageurs et les compagnies aériennes puissent se préparer, l'obligation de test pour les passagers voyageant par avion depuis l'étranger ne s'appliquera qu'à partir du 28 mars (dimanche) à minuit", a annoncé à la presse un porte-parole du ministère.

Durcissement des restrictions

Le Premier ministre belge Alexander De Croo a annoncé un durcissement des restrictions dans les commerces et les écoles afin d'"essayer de surmonter la troisième vague" de la pandémie.

L'Islande va à nouveau fermer ses établissements scolaires et limiter les rassemblements pour contrer une accélération du nombre de nouveaux cas.

En France, trois départements vont s'ajouter aux seize soumis depuis samedi à des mesures de freinage renforcées pour affronter la nouvelle poussée de l'épidémie.


Le Royaume-Uni pourrait placer la France sur sa "liste rouge"

Le Royaume-Uni pourrait prochainement placer la France sur une "liste rouge" et durcir les contrôles des arrivées en provenance de l'Hexagone en raison des risques posés par les nouveaux variants du coronavirus, a déclaré le Premier ministre Boris Johnson.


Luxembourg: "petite bouffée d'air"

Le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel a annoncé que les cafés et restaurants, fermés depuis fin novembre, pourraient de nouveau accueillir des clients, en terrasse, à partir du 7 avril, comparant la mesure à "une petite bouffée d'air".

La Pologne renforce les restrictions à la suite des records de contaminations

Le gouvernement polonais a annoncé jeudi de nouvelles restrictions destinées à endiguer la hausse des contaminations par Covid-19 qui battent des records, mettant en danger les capacités du système de santé. "La Pologne traverse le moment le plus difficile de la pandémie", a déclaré à la presse le Premier ministre Mateusz Morawiecki. "Nous nous approchons des limites de capacité du système de santé, nous sommes sur le point de franchir la frontière au-delà de laquelle nous ne pourrons pas traiter correctement les patients", a-t-il ajouté.

La Pologne a enregistré jeudi le record de contaminations avec 34.151 nouveaux cas et 520 décès. Au total, 2.154.821 cas ont été enregistré depuis le début de la pandémie, dont 50.860 décès.

Dans le cadre de nouvelles mesures, le gouvernement a décidé de fermer les crèches, les jardins d'enfants, ainsi que les grands magasins d'ameublement et de bricolage, ainsi que les salons de beauté et de coiffure.

Ukraine : record de décès quotidiens pour le 3e jour consécutif

L'Ukraine a enregistré jeudi pour le troisième jour consécutif un record de décès quotidiens liés au coronavirus avec 362 morts, le pays faisant faisant face à une flambée d'infections alors que la vaccination prend du retard. Selon les autorités sanitaires, l'Ukraine a recensé jeudi 16.669 nouveaux cas d'infections et 362 décès, battant les records de 333 et 342 morts enregistrés mardi et mercredi.

Plus tôt cette semaine, le ministre de la Santé Maksym Stepanov a averti que l'Ukraine entrait "dans une période très difficile" alors que le système de santé délabré de cette ex-république soviétique, un des pays les plus pauvres d'Europe, peine à gérer la pandémie.

Depuis le début de la pandémie, le pays a enregistré à ce jour plus de 1,5 million d'infections et plus de 31.000 décès.

Une deuxième vague plus sévère en Afrique, mais moins de restrictions

La plupart des pays africains ont mis en place moins de mesures de restriction pendant la deuxième vague de Covid-19, pourtant marquée par 30% de contaminations en plus, montre l'une des rares études consacrées à l'impact de la pandémie sur ce continent. Entre mi-février et fin décembre 2020, 2,8 millions de cas d'infections par le coronavirus ont été enregistrés dans les 55 pays de l'Union africaine, soit seulement 3% du total mondial, et 65.602 décès ont été comptabilisés, calcule cette étude, publiée jeudi dans la revue britannique The Lancet.

La réaction rapide et coordonnée des pays africains pour faire face à la pandémie, avec des premières mesures en moyenne 15 jours avant la détection du premier cas sur leur territoire, "a probablement limité la sévérité de la première vague", estiment les chercheurs, issus notamment du Centre africain de contrôle et de prévention des maladies, basé en Ethiopie, du ministère de la Santé marocain et de l'Institut sud-africain des maladies contagieuses.

En revanche, les assouplissements qui ont suivi et la baisse de l'adhésion des populations aux mesures de prévention et aux restrictions, souvent par nécessité économique, "ont contribué à l'impact plus important observé pendant la deuxième vague", analysent les auteurs.

Plus de 479 millions de doses de vaccins

Plus de 479 millions de doses de vaccins ont été administrées dans au moins 164 pays ou territoires, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 14H00 GMT.

Plus de 2,7 millions de morts

La pandémie a fait au moins 2,73 millions de morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi en milieu de journée.

Les Etats-Unis sont le pays qui compte le plus de morts avec 545.237 décès, devant le Brésil (300.685), le Mexique (199.048), l'Inde (160.441) et le Royaume-Uni (126.284).

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques.