La pandémie a fait plus de 3,2 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi à la mi-journée.

Les Etats-Unis demeurent le pays totalisant le plus de morts (580.851), devant le Brésil (419.114), l'Inde (234.083), le Mexique (218.173) et le Royaume-Uni (127.583).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués.

La tendance sur la semaine montre une décélération pour les nouvelles contaminations dans toutes les régions du monde, sauf en Asie en raison d'une flambée en Inde et chez ses voisins.

L'ibuprofène n'aggrave pas l'infection au Covid-19

Prendre des médicaments anti-inflammatoires de la famille de l'ibuprofène n'augmente pas le risque de faire une forme grave de Covid-19 ni d'en mourir, contrairement à ce qu'on craignait au début de la pandémie, selon une étude publiée samedi dans la revue médicale The Lancet Rheumatology et portant sur 72.000 patients.

EUROPE

France

Les voyageurs en provenance de sept pays supplémentaires devront observer une quarantaine obligatoire de dix jours à l'arrivée en France, a annoncé vendredi une source gouvernementale à l'AFP.

Cette restriction s'appliquera à la Turquie, au Bangladesh, au Sri Lanka, au Pakistan, au Népal, aux Emirats arabes unis et au Qatar.

Depuis le 24 avril, cinq pays étaient soumis à quarantaine: le Brésil, l'Inde, le Chili, l'Afrique du Sud et l'Argentine.

Royaume-Uni

Le comité scientifique supervisant la campagne de vaccination contre le Covid au Royaume-Uni a recommandé vendredi de limiter l'usage du vaccin d'AstraZeneca aux plus de 40 ans, après le signalement de 242 cas de caillots sanguins.

Parallèlement, le gouvernement britannique a assoupli les restrictions pour les voyageurs, exemptant de quarantaine ceux qui arrivent de 12 pays dont Israël et le Portugal.

AMERIQUE

Cuba

Cuba va commencer la semaine prochaine à vaccineràsa population avec des vaccins mis au point sur l'île mais encore en phase expérimentale, ont annoncé les autorités vendredi soir.

Le pays communiste est le seul d'Amérique latine a avoir actuellement cinq vaccins en développement. La campagne, qui commencera par La Havane et les provinces de Santiago de Cuba (sud) et Matanzas (centre), utilisera les deux plus avancés.

Ces deux vaccins, Abdala et Soberana 2, s'administrent en trois doses.

"Nous pensons réussir à avoir vacciné 22% de la population en juin, 33% en juillet et 70% en août", a déclaré le ministre de la Santé José Angel Portal.

Les premières vaccinations feront office d'essai réel à grande échelle, avec l'espoir que cela permettra l'homologation de ces vaccins en juin, a-t-il précisé.

Le vaccin Abdala a terminé sa troisième et dernière phase d'essais cliniques, dont les résultats sont en train d'être analysés, et Soberana 2 devrait conclure sa dernière phase d'essais à la mi-mai.

Dans les semaines à venir, "peut-être dès le mois de juin" si les résultats "sont favorables et correspondent à ce qu'on attend, nous serons en mesure de donner l'autorisation d'urgence, et on pourra alors commencer une vaccination de masse", a expliqué de son côté Olga Lidia Jacobo, directrice du Cecmed, l'administration chargée d'homologuer les médicaments.

Cuba, qui compte 11,2 millions d'habitants, a enregistré ces derniers temps une augmentation des cas de Covid, mais reste très peu touché comparé aux autres pays d'Amérique latine, avec un total depuis le début de la pandémie de 114.000 cas et 713 morts.

ASIE

Inde

L'Inde a enregistré pour la première fois plus de 4.000 décès dus au coronavirus en 24 heures, a annoncé samedi le gouvernement.

Les 4.197 nouveaux décès portent le bilan total en Inde à 238.270 morts depuis le début de la pandémie. En une journée, le pays a comptabilisé 401.078 nouveau cas de Covid-19 soit un bilan total de près de 21,9 millions.

Japon

Le gouvernement japonais a prolongé vendredi de trois semaines jusqu'à fin mai l'état d'urgence dans quatre départements, dont celui de Tokyo censé accueillir les JO cet été, et deux départements supplémentaires vont rejoindre ce dispositif.

L'état d'urgence japonais prévoit des restrictions sanitaires moins sévères que les stricts confinements instaurés ailleurs dans le monde.

Il consiste surtout à restreindre les activités de certains commerces physiques, imposant notamment la fermeture provisoire des bars et des restaurants servant de l'alcool, sous peine d'amende.