La pandémie a fait plus de 2,87 millions de morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi en milieu de journée.

Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus de morts (559.066), devant le Brésil (340.776) et le Mexique (205.002), l'Inde (166.177) et le Royaume-Uni (126.882).

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations reposant sur des bases statistiques.

EUROPE

Le Portugal limite à son tour le vaccin AstraZeneca aux plus de 60 ans

Le Portugal a décidé à son tour jeudi de réserver le vaccin anti-Covid d'AstraZeneca aux plus de 60 ans en raison de rapports établissant un lien avec de rares cas de caillots sanguins. D'autres pays européens ont déjà pris des mesures similaires. La Belgique a décidé de réserver temporairement le vaccin AstraZeneca aux 56 ans et plus, la France l'administre aux personnes de 55 ans et plus, et l'Italie, l'Allemagne et les Pays-Bas aux plus de 60 ans.

Selon des données actualisées dimanche, le Portugal comptait 1,3 million de personnes ayant reçu au moins une dose d'un des vaccins anti-Covid. Près de 580.000 d'entre elles, soit environ 6% de la population ont déjà reçu la deuxième dose.

Fortement touché par la pandémie de coronavirus au début de l'année, le pays a pu freiner les contagions à la faveur d'un confinement général strict qui a commencé à être graduellement levé à la mi-mars.

La France a dépassé les 10 millions de personnes vaccinées avec une première dose

La France a franchi jeudi le seuil des 10 millions de personnes ayant reçu une première injection de vaccin contre le Covid-19, a annoncé le Premier ministre Jean Castex.

Le pays "vient de franchir les 10 millions de personnes qui ont recu une première vaccination, c'est-à-dire que nous sommes à une semaine d'avance (sur) l'objectif que j'avais fixé. C'est une très bonne performance, la France vaccine beaucoup", s'est félicité le chef du gouvernement.


"Et cela est dû à (...) tous ceux qui sont 7 jours sur 7 sur le pont au service de cette grande cause nationale qui s'appelle la vaccination et qui nous permettra de sortir de cette crise", a-t-il déclaré après sa visite d'un centre de vaccination à Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne), à l'est de Paris.

La France démarre la production du vaccin Pfizer/BioNTech

Pour la première fois, des vaccins Pfizer/BioNTech ont été mis en flacons en France par le groupe Delpharm, une annonce saluée par le président Emmanuel Macron, même s'il n'y aura pas d'effets immédiats sur la campagne de vaccination.

L'Allemagne va discuter avec la Russie de l'achat éventuel de vaccins Spoutnik V

Le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn, a annoncé jeudi que son pays allait engager des discussions avec la Russie en vue d'un achat éventuel de Spoutnik V, en cas d'approbation du vaccin anti-Covid par les autorités européennes.

"J'ai expliqué au nom de l'Allemagne au Conseil des ministres de la Santé de l'UE, que nous discuterions de manière bilatérale avec la Russie, tout d'abord pour savoir quand et quelles quantités pourraient être livrées", a indiqué le ministre sur la radio régionale publique WDR, une décision prise selon lui après la décision de la Commision européenne de ne pas négocier au nom des Vingt-Sept l'achat du sérum Spoutnik V.

La Suisse joue la carte de la prudence

La Suisse ne veut pas s'exposer dans le conflit autour du rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur l'origine de la pandémie de coronavirus. Selon le média helvète"Neue Zürcher Zeitung", la Suisse ne se ralliera pas aux Etats-Unis et à treize autres pays pour mettre en doute les conclusions de l'étude et demander une enquête supplémentaire. La Suisse a décidé de ne pas se joindre à la déclaration commune de ces Etats, indique dans son édition de jeudi le quotidien alémanique, qui se fonde sur une réponse écrite du Département des Affaires étrangères. D'après ces lignes, la Suisse souhaite adopter une position indépendante au sujet de l'étude et se montrer prudente en ce qui concerne ce débat "politiquement sensible".

Royaume-Uni: le gouvernement se veut rassurant sur le vaccin AstraZeneca

Le gouvernement britannique s'est efforcé jeudi de rassurer la population sur la sûreté des vaccins, au lendemain de l'annonce que le sérum d'AstraZeneca contre le Covid-19 serait réservé aux plus de 30 ans par précaution.

Tous les vaccins utilisés au Royaume-Uni sont "sans danger pour tous les âges", mais en raison du risque "extrêmement rare" de souffrir de caillot sanguin, les moins de 30 ans se verront offrir le vaccin Moderna ou Pfizer/BioNTech, a expliqué le ministre de la Santé Matt Hancock, qui a fait le tour des plateaux de télévision jeudi matin.

Le nombre de contaminations, d'hospitalisations et de décès (moins de 50 par jour) liés au coronavirus a drastiquement chuté au fil des semaines de confinement et des progrès de la campagne de vaccination, l'une des plus avancées du monde.

Record de près de 1.000 décès en Pologne

La Pologne a annoncé jeudi 954 décès dus au Covid-19, un record journalier, faisant passer le nombre de victimes à 56.659, selon les statistiques du ministère de la Santé. En 24 heures 27.887 personnes ont été contaminées, augmentant le bilan de la pandémie à 2.499.507 malades.

"Ce sont des statistiques tragiques. Nous n'avons jamais donné un tel nombre de décès", a déclaré aux journalistes le porte-parole du ministère Wojciech Andrusiewicz.

Selon lui cependant, le nombre élevé de décès est dû au retards d'enregistrement liés à la période des Pâques et il s'agit, selon lui, d'une cumulation de décès de quelques jours.

AMERIQUE

Canada: L'Ontario reconfiné

L'Ontario, province la plus peuplée du Canada, ordonne à ses résidents de rester chez eux à partir de jeudi et ferme ses commerces non essentiels pendant quatre semaines pour contrer la troisième vague de Covid-19, a annoncé mercredi son Premier ministre.

Bolsonaro exclut tout "confinement national"

Le président brésilien Jair Bolsonaro a écarté mercredi tout "confinement national", malgré les recommandations de nombreux spécialistes et d'un institut de santé de référence, au lendemain d'un nouveau record de 4.195 morts enregistrés en 24 heures.


Le Chili approuve en urgence le vaccin chinois CanSino

Le Chili a approuvé mercredi l'utilisation en urgence du vaccin chinois CanSino Biologics contre le coronavirus, le quatrième vaccin approuvé par le gouvernement du pays frappé par une violente deuxième vague de la pandémie, a rapporté l'Institut de santé publique (ISP).

Couvre-feu en Argentine

Un couvre-feu nocturne entrera en vigueur vendredi pour trois semaines en Argentine, pour la première fois dans le pays, frappé par une augmentation exponentielle des contaminations avec un nouveau record d'infections quotidien mercredi, a annoncé le président Alberto Fernandez.

Inquiétudes au Michigan

Les autorités sanitaires américaines se sont alarmées mercredi de la forte hausse des cas de Covid-19 dans l'Etat du Michigan, dans le nord des Etats-Unis, malgré une campagne de vaccination qui bat son plein dans le pays.

Record de décès au Pérou en 24H

Le Pérou a enregistré 314 décès liés au Covid-19 en 24 heures, le chiffre le plus élevé depuis le début de l'épidémie, a annoncé mercredi le ministère de la Santé, à quatre jours des élections.

Le Venezuela déplore les sanctions

Le ministre des Affaires étrangères vénézuélien Jorge Arreaza a affirmé mercredi à l'AFP que sans les sanctions économiques dont il fait l'objet, le Venezuela aurait déjà acheté les vaccins anti-Covid dont il a besoin.

Equateur: quatrième ministre de la Santé en deux mois

Le président équatorien Lenin Moreno a nommé mercredi son quatrième ministre de la Santé en deux mois, après avoir prié le troisième de démissionner en raison de l'attente excessive de personnes âgées pour être vaccinées. M. Moreno a annoncé sur son compte Twitter qu'il nommait le médecin Camilo Salinas ministre de la Santé en remplacement de Mauro Falconi, qui n'occupait la fonction que depuis trois semaines.

Ce changement est intervenu après la diffusion sur les réseaux sociaux d'images de personnes âgées contraintes d'attendre parfois plus de sept heures pour pouvoir être immunisées contre le Covid-19 dans des centres de vaccination installés dans des collèges et des sanatoriums de Quito, la capitale de l'Equateur.

ASIE

Pénurie de vaccins en Inde où le nombre d'infections atteint un record

L'Inde, où 87 millions de doses de vaccin anti-Covid ont été administrées jusqu'ici pour une population de 1,3 milliard d'habitants, est confrontée à une pénurie de sérum, selon les médias locaux, au moment où le nombre d'infections a atteint un nouveau record quotidien.

Plus de 126.000 nouvelles infections ont été enregistrées au cours des dernières 24 heures, poussant plusieurs régions à renforcer les restrictions d'activité, tandis que le Maharashtra, épicentre actuel de la nouvelle vague de l'épidémie et où se trouve la mégapole Mumbai, devrait entrer en confinement ce week-end.

Le Premier ministre Narendra Modi, qui a reçu sa deuxième injection jeudi, a tweeté que les vaccins sont "parmi les rares moyens dont nous disposons pour vaincre le virus" et exhorté la population à suivre son exemple.

Or selon le Times of India, dix États ont des stocks de trois ou quatre jours seulement, notamment l'Uttar Pradesh, où vivent environ 200 millions de personnes, ainsi que le Bihar et le Bengale occidental.

Dans le Maharashtra, le ministre de la santé régional a averti mercredi que les stocks seraient épuisés dans trois jours s'ils n'étaient pas reconstitués. "Nous devons dire aux gens que, puisque les vaccins ne sont pas arrivés, ils doivent rentrer chez eux", a déclaré Rajesh Tope aux journalistes.

Les principaux centres de vaccination de Mumbai étaient à court de doses jeudi, et l'immense hôpital général municipal Lokmanya Tilak a complètement arrêté les injections.

MOYEN-ORIENT

Nouveau confinement strict au Qatar

Un nouveau confinement strict doit entrer en vigueur vendredi au Qatar, avec l'interdiction des activités en extérieur sauf pour des courses essentielles et aller au travail, afin d'endiguer la hausse des contaminations et des décès dus au coronavirus, ont annoncé mercredi les autorités.

L'Iran franchit officiellement la barre des 2 millions de cas

L'Iran a franchi officiellement jeudi la barre des deux millions de cas confirmés de Covid-19 sur fond d'accélération de l'épidémie avec un nouveau record des contaminations quotidiennes.

Au total, l'épidémie a fait 63.884 morts en Iran sur un total de 2.006.934 personnes infectées, a annoncé la porte-parole du ministère de la Santé, Sima Sadat Lari. Au cours des dernières 24 heures, le pays a enregistré 22.586 contaminations, ce qui marque un nouveau record.