La pandémie a fait plus de 2.853.908 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi en milieu de journée.

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 555.001 morts, devant le Brésil (331.433), le Mexique (204.147), l'Inde (165.101) et le Royaume-Uni (126.836).

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations reposant sur des bases statistiques.

EUROPE

Voyages internationaux: Londres dévoile de nouvelles règles

Encouragé par l'amélioration de la situation sanitaire au Royaume-Uni, le Premier ministre Boris Johnson dévoile ce lundi sa stratégie pour entrouvrir les frontières et répondre à la pression pour autoriser les Britanniques à partir au soleil après un long hiver confiné.

Aux Britanniques longtemps astreints à domicile et désireux de partir en vacances à l'étranger cet été, il doit présenter un système de feu tricolore pour classer les pays selon le degré d'avancement de leur vaccination, leur taux de contaminations ou la présence de variants inquiétants.

La Grèce rouvre les magasins, malgré les mauvais chiffres

La Grèce a autorisé lundi la plupart des magasins à rouvrir, malgré des chiffres toujours inquiétants pour ce qui est de l'épidémie de Covid-19.

Expliquant qu'il fallait permettre aux habitants de "décompresser", le gouvernement espère aussi relancer un peu l'économie qui souffre fortement de la réduction du tourisme.


Les gens désirant se rendre dans les magasins devront toutefois prendre rendez-vous, et le nombre de personnes pouvant se trouver en même temps dans un magasin est limité, allant jusqu'à 20 personnes pour les plus importants.

Cette mesure ne concerne toutefois pas les grands magasins et les centres commerciaux. Et elle ne s'applique pas aux deux plus grandes villes du pays après Athènes, Thessalonique et Patras, où l'infection est particulièrement virulente.

La Grèce a enregistré depuis le début de l'épidémie 275.000 cas de coronavirus, qui ont provoqué 8.300 morts, dont près de 150 pour ce seul week-end.

Ferme partisan du passeport vaccinal, la Grèce espère relancer dès la mi-mai le tourisme, qui représente habituellement une part importante de son revenu.

Le pays prévoit de dépenser 11,6 milliards d'euros cette année pour mitiger les effets de la pandémie, après 24 milliards l'an dernier.

Passeport sanitaire testé en Angleterre

Le gouvernement britannique prévoit de tester dès mi-avril en Angleterre un système de passeport sanitaire pour permettre la reprise d'activités très affectées par la pandémie, comme les matches de football et les événements en salles.

Le Portugal rouvre les musées, les terrasses de café et les collèges

Musées, collèges et terrasses de café rouvrent lundi au Portugal, plus de deux mois après leur fermeture, deuxième étape d'un plan de déconfinement progressif pour éviter une reprise de l'épidémie de Covid-19 qui a durement frappé le pays en début d'année.

Après la réouverture des écoles primaires le 15 mars dernier, c'est au tour lundi des collégiens de reprendre le chemin de leurs établissements.


Les autres secteurs d'activité qui rouvrent au public devront observer des règles sanitaires strictes. Les rassemblements seront limités à quatre personnes par table sur les terrasses de café, tandis que les cours collectifs restent interdits dans les salles de sport et les musées devront adapter leurs horaires d'ouverture.

"On s'attend à accueillir très peu de visiteurs" en raison de l'absence de touristes étrangers, a expliqué à l'AFP Antonio Nunes Pereira, directeur du palais national de Pena à Sintra, à une trentaine de kilomètres de Lisbonne.

"Nous attendons une vraie reprise l'été prochain" quand "le processus de vaccination sera plus avancé en Europe" et que les règles de voyage seront assouplies, a ajouté le responsable de l'un des monuments les plus visités au Portugal, avec près de deux millions de visiteurs en 2019, dont plus de 85% d'étrangers.

Confronté à une explosion des cas de Covid-19 après les fêtes de fin d'année, qui a provoqué une saturation des hôpitaux, le gouvernement avait imposé un deuxième confinement général à la mi-janvier, suivi une semaine plus tard par la fermeture des écoles.

Pour favoriser ce retour en sécurité dans les écoles, le gouvernement s’appuie sur un dépistage de masse et un plan de vaccination du personnel enseignant.

Selon le plan de déconfinement du gouvernement, les lycées, les universités et les salles de spectacle devront attendre jusqu'au 19 avril pour rouvrir et les restaurants devront attendre début mai.

La situation sanitaire est réévaluée toutes les deux semaines avec la possibilité d'introduire des restriction dans les municipalités affichant le plus grand nombre de cas, selon le plan du gouvernement.

Pendant cette période, les autorités ont décidé de maintenir les restrictions de voyages.

Les vols avec le Brésil et le Royaume-Uni restent suspendus pour limiter la propagation des nouveaux variants, tandis que les contrôles aux frontières terrestres entre le Portugal et l'Espagne, dont le passage est limité à quelques exceptions, ont été prolongés jusqu'à la mi-avril.

Les Allemands classent les Pays-Bas comme zone à risque

De son côté, l'Allemagne va placer les Pays-Bas en zone à haut risque en raison du nombre élevé de contaminations, a annoncé l'institut Robert-Koch, qui a déjà procédé de même pour trois autres pays frontaliers dont la France.

A partir de mardi 00H00 (02H00 GMT), tout voyageur en provenance des Pays-Bas devra présenter un test de dépistage du virus négatif pour pouvoir entrer sur le territoire allemand, selon l'institut de veille sanitaire.

AFRIQUE

Première livraison de vaccins en Libye

La Libye a reçu une première livraison de vaccins, avec l'arrivée à Tripoli de 100.000 doses du vaccin russe Spoutnik V, au moment où le pays observe une augmentation des cas, avec un système de santé fragilisé par les conflits.

ASIE

En Iran, remontée en flèche du Covid-19 après le Nouvel An persan

La propagation du Covid-19 repart en flèche en Iran après les congés du Nouvel An persan: les nouvelles contaminations y étaient lundi au plus haut depuis quatre mois et la capitale Téhéran est en état d'alerte sanitaire maximale.

Au cours des dernières 24 heures, 13.890 nouveaux cas ont été recensés dans les centres de dépistage du pays, a indiqué la porte-parole du ministère de la Santé, Sima Sadat Lari, lors d'un point de presse télévisé.

Selon les autorités, l'Iran, pays du Proche et du Moyen-Orient le plus touché par la pandémie affronte une "quatrième vague" de Covid-19.

Le nombre de nouveaux cas quotidiens est à son plus haut depuis le 4 décembre (13.922) et s'approche du pic de 14.051 nouveaux cas confirmés atteint le 28 novembre.

Le pays affronte "l'une des vagues du coronavirus les plus graves", a déclaré le ministre de la Santé, Saïd Namaki.

"Malheureusement personne ne m'a écouté à propos de (la nécessité de limiter) les voyages (pendant les congés du Nouvel An) et nous faisons maintenant face à de grandes difficultés", a-t-il ajouté dans des propos rapportés sur le site internet de son ministère.

Selon les chiffres communiqués par Mme Lari, le nombre de décès quotidiens dus au nouveau coronavirus est remonté à 172 lundi, son niveau le plus élevé depuis le 23 décembre.

La ville de Téhéran est maintenant classée "rouge", soit le plus haut niveau sur l'échelle nationale du risque épidémiologique: seules les activités économiques dites essentielles (alimentation, santé...) sont autorisées.

L'Inde dépasse pour la première fois les 100.000 cas par jour

Notebook Internet links India's Covid-19 update on Government Twitter Johns Hopkins University Covid-19 page The following information is not intended for publication Editorial contacts Reporting by: Siddhartha Kumar in New Delhi Editing by: Allison Williams, dpa sid arw NEW DELHI 05/04 (DPA/AFP) = L'Inde a battu lundi son record journalier de cas d'infection par le coronavirus, en franchissant pour la première fois depuis le début de la pandémie le seuil des 100.000 cas de contaminations par jour. Au total, 103.558 cas de contaminations par le SARS-Cov-2 ont été répertoriés au cours des dernières 24 heures, a annoncé lundi le ministère de la Santé.

Le précédent pic de contamination remonte au 17 septembre de l'année dernière, lorsque 97.894 cas avaient été comptabilisés, soit quelque 5.500 cas de moins par rapport au record actuel.

L'Etat du Maharashtra, où se situe Bombay, la capitale financière, est depuis quelques semaines le plus touché du pays, comptabilisant à lui seul 57.074 cas. Les autorités de la mégapole de 20 millions d'habitants ont annoncé de nouvelles restrictions, dont un couvre-feu nocturne et un confinement strict le week-end (de vendredi 20h00 à lundi 07h00) afin de lutter contre cette nouvelle flambée du virus.

Alors que des assouplissements avaient été décidés auparavant, plusieurs États ont réintroduit des restrictions, notamment la fermeture des écoles et la limitation du nombre de convives aux mariages.

Le gouvernement poursuit également son programme de vaccination, qui est accessible depuis la semaine dernière à toutes les personnes de plus de 45 ans. Le pays a pour objectif de vacciner plus de 300 millions de personnes d'ici la fin juillet.

Les contaminations quotidiennes dans ce pays de 1,3 milliard d'habitants sont en hausse depuis début février. L'Inde a enregistré le troisième plus haut chiffre mondial de contaminations derrière les Etats-Unis et le Brésil, bien que le taux de contamination rapporté à la population et le nombre de décès soient considérablement moindres.

L'épidémie de coronavirus a officiellement fait 165.101 morts en Inde.

Une star de Bollywood testée positive

L'une des plus grandes stars de Bollywood, Akshay Kumar, 53 ans, a annoncé avoir été testé positif au Covid-19. L'an dernier, il avait déclaré boire quotidiennement de l'urine de vache pour rester en bonne santé, une pratique qui aurait selon certains Hindous des vertus médicales, notamment contre le coronavirus.