On dénombre plus de 80 millions de contaminations au coronavirus dans le monde, selon des chiffres de l'université américaine Johns Hopkins. Le nombre de 40 millions de contaminations avait été franchi le 19 octobre.

Près de 19 millions de contaminations ont été recensées aux USA. L'Inde est le deuxième pays le plus contaminé (10 millions), suivie par le Brésil (7,4 millions). Viennent ensuite la Russie, la France, la GB, la Turquie, l'Italie, l'Espagne et l'Allemagne. La Belgique occupe la 22e place avec 637.246 contaminations.

Actuellement, la pandémie a fait 1,75 million de morts dont 19.089 en Belgique.

EUROPE

L'Autriche, l'Ecosse et l'Irlande du Nord confinent à nouveau leur population samedi, au lendemain de Noël et à la veille du démarrage dans les 27 pays de l'Union européenne des campagnes de vaccination contre le Covid-19, qui a infecté plus de 25 millions de personnes sur le continent.

Après une trêve de Noël au cours de laquelle les Autrichiens ont été à nouveau autorisés à faire du ski, un troisième confinement généralisé entre en vigueur samedi dans le pays alpin.

Ce "couvre-feu" qui s'appliquera "toute la journée", selon le gouvernement, s'étendra jusqu'au 24 janvier, avec un allègement des restrictions à partir du 18 janvier pour les personnes s'étant pliées à un test antigénique. A partir du 18 janvier également, les enseignants, les commerçants en contact avec la clientèle et les conducteurs de transports en commun seront testés toutes les semaines.

L'Irlande et l'Italie se sont pour leur part reconfinées avant les fêtes. De nouvelles restrictions draconiennes (fermeture des commerces "non essentiels", limitation ou interdiction des contacts sociaux etc.) entrent en vigueur samedi en Ecosse et en Irlande du Nord.

Un nouveau confinement est déjà imposé sur une partie de l'Angleterre depuis le 20 décembre, pour juguler un nouveau variant "hors de contrôle" du coronavirus et une épidémie en très forte accélération.

Une étude mise en ligne jeudi, mais pas encore parue dans une revue scientifique, a confirmé que ce nouveau variant du virus était "50% à 74%" plus contagieux que les souches jusque-là en circulation.

Selon les chercheurs de la London School of Hygiene and Tropical Medicine (LSHTM), à l'origine de l'étude, si des mesures encore plus restrictives ne sont pas prises, "le nombre des hospitalisations et des morts dues au Covid-19 atteindra des niveaux plus élevés en 2021 que ceux observés en 2020".

France

Un premier cas de contamination par le variant du Covid-19 apparu au Royaume-Uni a été détecté en France vendredi, à l'avant-veille du lancement, dans l'Hexagone, de la campagne de vaccination contre le virus.

La présence de ce variant a été confirmée à Tours, chez un Français résidant habituellement au Royaume-Uni. L'homme est asymptomatique et a été isolé à son domicile, a indiqué le ministère de la Santé, qui a annoncé ce premier cas.

Il s'agit de la "première contamination au variant VOC 202012/01 du virus de la Covid-19" détectée en France, précise-t-il. Ce variant est apparu en septembre au Royaume-Uni et des études indiquent qu'il pourrait être plus contagieux.

L'homme était arrivé "de Londres le 19 décembre" et a été "pris en charge" à l'hôpital deux jours plus tard, et "détecté positif au coronavirus".

Les médecins suspectant qu'il soit atteint de la souche variante, un "séquençage" du virus porté par ce malade avait été demandé au Centre national de référence des virus des infections respiratoires. Ce dernier a confirmé vendredi l’infection au variant VOC 202012/01.

"Les autorités sanitaires ont procédé au contact-tracing (traçage des contacts) des professionnels de santé ayant pris en charge le patient et à la recherche de ses personnes contacts à risque, pour procéder à leur mise en isolement strict", est-il précisé.

Outre ce cas, "à ce jour, plusieurs prélèvements positifs pouvant faire évoquer le variant VOC 202012/01 sont en cours de séquençage par les laboratoires du CNR", ajoute le ministère.

Suède

En Suède également, un premier cas de contamination au nouveau variant du coronavirus circulant au Royaume-Uni a été détecté, ont annoncé samedi les autorités sanitaires. Le cas a été détecté "sur une personne qui a voyagé depuis le Royaume-Uni", a indiqué l'Agence de santé publique suédoise dans un communiqué. Il s'agit "d'un premier cas isolé" dans le pays.

"Ce n'était pas inattendu. Nous savons que cette variante existe au Royaume-Uni depuis septembre et qu'elle a également été signalée dans d'autres pays d'Europe sous la forme de cas isolés", a expliqué Karin Tegmark Wisell, l'une des responsables de l'agence, citée dans le communiqué.

La Suède a prolongé mercredi et jusqu'au 31 décembre la suspension des vols en provenance du Royaume-Uni après l'apparition de cette nouvelle souche jugée par les autorités britanniques plus contagieuse.

Espagne

Quatre cas confirmés de contamination par le variant britannique du Covid-19 ont été détectés à Madrid, pour la première fois en Espagne, a annoncé samedi le gouvernement régional.

L'ensemble des cas concernent des personnes qui sont arrivées récemment du Royaume-Uni, a précisé le le numéro deux des autorités de santé de la région, Antonio Zapatero, lors d'une conférence de presse.

Russie

Les Russes de plus de 60 ans auront désormais également accès au vaccin contre le coronavirus Sputnik V, a annoncé samedi le ministre de la Santé Mikhail Murashko. Le vaccin n'était jusqu'à présent accessible qu'aux 18-60 ans.

Selon le ministre, le Sputnik V a déjà été massivement administré.

Les chiffres officiels publiés par les autorités font état de 3.021.964 cas de Covid-19 dont 54.226 mortels. Le pays, le quatrième le plus touché au monde par la pandémie, a enregistré 29.258 nouvelles contaminations et 567 morts ces dernières 24 heures.

ASIE

Japon

Le Japon a décidé samedi de fermer ses frontières aux étrangers jusque fin janvier, après la découverte de sept cas positifs à la nouvelle souche du coronavirus. La fermeture sera effective lundi, précise l'agence de presse Kyodo sur base de sources gouvernementales. Seuls les Japonais et étrangers avec un statut de résident pourront rentrer au pays. Ils devront cependant observer une quarantaine de 14 jours.

Les contaminations sont liées à un pilote qui a séjourné en Grande-Bretagne et à un membre de sa famille. Les deux personnes sont hospitalisés.

Le Japon est par ailleurs confronté à une nouvelle vague d'infections. En 24 heures, 3.870 nouveaux cas ont été enregistrés et les chiffres sont en hausse depuis quatre jours.

La situation avait pour l'instant été mieux contrôlée qu'en Europe et aux Etats-Unis, avec un total de contaminations de 219.000, pour 3.200 morts.

AMERIQUE

Cuba

Les personnes souhaitant se rendre à Cuba devront présenter un test de dépistage au coronavirus négatif à partir du 10 janvier, a indiqué vendredi le journal Granma. Le test devra avoir été effectué dans les 72 heures précédant le départ des voyageurs. Cuba a enregistré 217 nouveaux cas de Covid-19 mercredi, ce qui est son record depuis le début de la pandémie.

L'île, qui compte 11 millions d'habitants, a dénombré près de 11.000 infections au Sars-CoV-2, dont 140 cas fatals, depuis mars.