BioNTech: 2 milliards de doses en 2021

La société allemande de biotechnologie BioNTech a estimé lundi être en mesure de produire "2 milliards de doses" du vaccin contre le Covid-19 d'ici la fin 2021, nettement plus que le précédent objectif portant sur 1,3 milliard de doses.

La PME allemande, associée au géant américain Pfizer, est parvenue à cette nouvelle estimation en tenant compte du "nouveau standard" permettant d'administrer 6 doses par flacon au lieu de 5.

La Suisse approuve le vaccin développé par Moderna

L'institut suisse chargé de surveiller le marché des produits thérapeutiques, Swissmedic, a approuvé mardi l'utilisation du vaccin développé par Moderna. Il y a moins d'un mois, la Suisse avait déjà donné son feu vert au vaccin contre le coronavirus de Pfizer/BioNTech. L'Union européenne a, elle, donné son approbation au vaccin de Moderna mercredi dernier.

Jusqu'ici, la Suisse a commandé trois millions de doses du vaccin Pfizer/BioNTech, autorisé juste avant Noël le 19 décembre par Swissmedic, et réservé 7,5 millions de doses du vaccin Moderna. Près de 5,4 millions de doses sont encore assurées par AstraZeneca.

Quelque 200.000 doses du vaccin Moderna seront livrées dans le pays helvétique d'ici mercredi, a indiqué sur Twitter le ministre suisse de la Santé, Alain Berset. La Confédération suisse dispose pour le mois de janvier d'un total de 500.000 doses environ.

La campagne de vaccination lancée avant Noël tente de juguler cette pandémie, qui connaît un nouvel essor, entraînant un énième confinement dans plusieurs pays.

La Grèce en faveur d'"un certificat de vaccination" européen

Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a appelé mardi l'Union européenne (UE) à adopter un certificat "standarisé" de vaccination pour donner un coup de pouce à l'industrie du tourisme, terrassée par la pandémie du coronavirus.

"Les personnes vaccinées (contre le coronavirus) doivent être libres de voyager", a indiqué Kyriakos Mitsotakis dans une lettre adressée à la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et rendue publique par les services du Premier ministre.

"Il est urgent d'élaborer un accord commun sur la création d'un certificat de vaccination qui sera accepté par tous les pays membres", écrit Kyriakos Mitsotakis, en soulignant qu'"un certificat standarisé sera la preuve qu'une personne a été vaccinée avec succès".

Le confinement adopté dans la majorité des pays membres de l'UE pour endiguer la pandémie est souvent accompagné d'une série de mesures concernant l'entrée des voyageurs. Ces mesures vont de l'obligation du voyageur d'avoir un certificat négatif de depistage du virus à l'imposition d'une quarantaine de plusieurs jours avant qu'il soit autorisé à circuler librement dans le pays visité.

L'économie grecque qui dépend de l'industrie du tourisme a subi un coup majeur en raison de la pandémie, même après la réouverture de ses aéroports en juillet dernier.

La récession est prévue à 10,5% du PIB en 2020, selon le budget de l'Etat grec 2021.

Relativement épargnée par la première vague du coronavirus en printemps, la Grèce fait face depuis novembre à une deuxième vague de la pandémie beaucoup plus virulente, le pays étant confiné depuis plus de deux mois.

La Suède compte plus de 500.000 cas d'infection

La Suède a enregistré au total 506.866 cas de coronavirus et 9.667 décès depuis le début de l'épidémie, ressort-il des derniers chiffres annoncés mardi par l'agence sanitaire suédoise Folkhälsomyndigheten.

En Suède, où le nombre d'infections quotidiennes ne cesse d'augmenter depuis le mois d'octobre, atteignant un pic à Noël, près de 80.000 personnes avaient déjà été vaccinées contre le coronavirus dimanche.

Le pays est dans une phase critique où les places viennent à manquer dans les hôpitaux, a indiqué mardi l'épidémiologiste Anders Tegnell, soulignant l'importance du respect des mesures sanitaires en vigueur.

Portugal: vers un nouveau confinement, le président testé négatif après avoir été positif

Le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa, qui briguera un second mandat dans moins de deux semaines, a été testé négatif au nouveau coronavirus peu après un premier test qui s'était révélé positif, a annoncé mardi la présidence. "Le résultat du test réalisé cette nuit (...) est négatif. Le président se maintient en isolement et attend la réalisation d'un test de confirmation", a-t-elle précisé dans un bref communiqué.

La présidence avait annoncé lundi soir que le chef de l'État, âgé de 72 ans, avait testé positif et se trouvait en isolement, sans symptôme.


Israël enregistre un record de contaminations malgré le confinement

Israël a enregistré un record de contaminations quotidiennes depuis le début de la pandémie de coronavirus malgré un troisième confinement national, a indiqué mardi le ministre de la Santé.

Lundi, 9.589 nouvelles infections par le coronavirus ont été détectés, ce qui représente un taux de positivité de 7,6% des tests effectués.

Depuis l'apparition du virus dans l'État hébreu, plus d'un demi-million de citoyens se sont révélés positifs au virus, sur une population totale de 9,2 millions d'habitants.

Etat d'urgence en Malaisie

Le roi de Malaisie a déclaré mardi l'état d'urgence national jusqu'au premier août pour faire face à une résurgence rapide de l'épidémie de coronavirus qui menace de submerger le système de santé du pays d'Asie du Sud-Est. Le Premier ministre a annoncé lundi de nouvelles restrictions dans plus de la moitié du pays pour deux semaines et les déplacements entre les différents Etats du pays ont notamment été interdits.

L'Afrique du Sud ferme ses frontières

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a annoncé lundi la fermeture pour un mois des frontières terrestres du pays, ainsi que le prolongement des mesures contre le coronavirus, alors que le pays est aux prises avec une recrudescence sans précédent de cas alimentés par un nouveau variant.

Couvre-feu au Liban

Le Liban impose à partir de jeudi un couvre-feu total pendant onze jours avec également une limitation des vols en provenance de pays considérés à haut risque, pour tenter d'endiguer la propagation en flèche du nouveau coronavirus.

Vaccin russe en version une seule dose

La Russie envisage de lancer une version "light" (légère, ndlr) de son vaccin Spoutnik V qui aurait l'avantage de ne nécessiter qu'une seule dose, mais qui serait moins efficace.

Ce vaccin pourrait "devenir une solution temporaire efficace pour plusieurs pays ayant atteint un pic de la maladie", selon Kirill Dmitriev, PDG du Fonds souverain russe (RDIF) qui finance le développement du vaccin.

Royaume-Uni: grands centres de vaccination

Sept grands centres de vaccination ont ouvert lundi au Royaume-Uni, où le gouvernement compte vacciner 15 millions de personnes d'ici mi-février pour tenter d'enrayer l'actuelle flambée.

Au total, 2.700 centres de vaccination seront mis sur pied dans le pays avec l'objectif de vacciner à terme deux millions de personnes par semaine, selon un plan publié lundi.


Chine: un demi-million d'habitants confinés

La Chine a décidé mardi de confiner par précaution cinq millions d'habitants d'une ville limitrophe de Pékin après un cas de coronavirus, les autorités tentant d'endiguer rapidement de petits foyers apparus près de la capitale. Le pays a largement contenu le Covid-19 sur son sol, avec zéro mort depuis mai. Régulièrement confrontée à de petits foyers, elle les traite rapidement avec des confinements, des dépistages massifs et des restrictions aux déplacements.

Mais la province du Hebei (nord), qui entoure la capitale Pékin, a fait état ces dernières semaines de 560 personnes positives au nouveau coronavirus (dont 234 asymptomatiques), entraînant une vague de restrictions et de confinements préventifs.

Les habitants de Langfang, une ville manufacturière de 4,9 millions d'habitants limitrophe de Pékin, ne peuvent ainsi plus quitter depuis mardi les frontières de leur commune, sauf nécessité absolue. La mesure est en place pour sept jours. "Toutes les réunions familiales doivent être annulées (...), les mariages reportés et les cérémonies funéraires simplifiées jusqu'à ce que la situation épidémique se calme", a indiqué la mairie dans un communiqué. L'ensemble des 4,9 millions d'habitants sera dépisté, ont indiqué les autorités sanitaires de Langfang, après la découverte d'un cas positif dans un des cantons sous la juridiction de la ville.

La grande ville de Shijiazhuang (11 millions d'habitants), capitale de la province du Hebei, est considérée comme l'épicentre du récent foyer de Covid-19. La semaine dernière, les autorités locales ont mis en place un confinement, lancé un dépistage massif de l'ensemble de la population, fermé les écoles et les moyens de communication (autoroutes, aéroport, trains, autocars longue distance).

Les sept millions d'habitants de la ville de Xingtai, également dans la province du Hebei, ont eux aussi interdiction de sortir des frontières de leur commune depuis vendredi.

Depuis octobre, des provinces du nord de la Chine font régulièrement état de cas de Covid-19. Malgré le nombre très limité de contaminations par rapport à plusieurs autres pays, les autorités réagissent rapidement avec de strictes restrictions. La Chine tente d'éviter tout emballement des infections à l'approche des vacances du Nouvel an lunaire (11-17 février), qui voient chaque année des centaines de millions de Chinois prendre d'assaut les transports pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines.

Plus de 1,9 million de morts dans le monde

La pandémie a fait plus de 1,93 million de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, d'après un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles, lundi à 11h00 GMT.

Plus de 90,19 millions de cas de contamination ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec plus de 375.892 décès. Suivent le Brésil (203.580 morts recensés), l'Inde (151.160), le Mexique (plus de 133.700) et le Royaume-Uni (plus de 81.400).


Philippines: la Chine parmi les cinq nouveaux pays dont les résidents ne sont pas les bienvenus

Les Philippines ont étendu mardi à cinq pays l'interdiction d'entrée temporaire sur leur territoire, en raison de l'apparition en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud de nouvelles souches, plus contagieuses, du coronavirus. Avec la Chine, le Pakistan, la Jamaïque, le Luxembourg et Oman, la mesure concerne à présent 32 pays et restera en vigueur jusqu'en février. Le ministère de la Santé philippin a rapporté mardi 1.524 nouvelles infections par le coronavirus, portant à 491.258 le nombre total de cas enregistré depuis le début de la pandémie. Les Philippines ont également déploré 139 nouveaux décès, pour un total de 9.554 sur l'archipel.