La pandémie de Covid-19 a fait au moins 2,53 millions de morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi à 11H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec 514.320 décès, suivis par le Brésil (255.720), le Mexique (185.715), l'Inde (157.157) et le Royaume-Uni (122.849).

EUROPE

Semi-confinement en Norvège

Oslo va reprendre mardi plusieurs mesures de semi-confinement, dont la fermeture des restaurants et des commerces non essentiels, face à la poussée de cas liée au variant anglais.

Adhésion au vaccin en hausse

L'adhésion de la population au vaccin contre le Covid-19 est en hausse dans plusieurs pays, selon une étude du cabinet Kekst CNC. En France, 59% des personnes interrogées se disent prêtes à recevoir un vaccin ou l'ont déjà fait, contre 40% en décembre. C'est au Royaume-Uni que le taux d'adhésion est le plus fort, 89%.

UE: projet de "passeport vert"

La Commission européenne va présenter en mars un projet de "passeport vert numérique" attestant d'une vaccination contre le Covid ou de tests négatifs pour permettre de voyager plus librement.


Berlin veut assouplir les restrictions et tester en masse

L'Allemagne s'apprête à desserrer très prudemment les contraintes liées à la pandémie et à rouvrir certains commerces en misant sur des millions de tests pour tenter d'éviter une troisième vague de contaminations.

Après des semaines de vie au ralenti, la chancelière allemande Angela Merkel va proposer mercredi aux chefs des régions de lâcher un peu de lest sur les contacts sociaux.

A compter de lundi 8 mars, les réunions seront possibles entre "deux foyers" mais sans dépasser cinq personnes au total, enfants de moins de 14 ans non compris, selon un projet de résolution dont l'AFP a eu copie.

Jusqu'à présent, les contacts d'un foyer devaient se limiter à une seule personne extérieure.

Ces dernières semaines, l'Allemagne a déjà progressivement et, avec de grandes précautions, autorisé la réouverture des écoles après deux mois de fermeture et malgré la crainte d'une propagation des variants anglais et sud-africain.

Depuis lundi, les salons de coiffure peuvent également de nouveau laver, couper, colorer les cheveux pour le plus grand bonheur des Allemands qui se sont rués sur les rendez-vous.

France: "tenir" 4 à 6 semaines

Le président français Emmanuel Macron a appelé lundi à "tenir" encore "4 à 6 semaines" avant de pouvoir desserrer certaines contraintes face à l'épidémie. Alors que les indicateurs sont repartis à la hausse en France, de nouvelles mesures de restriction pourraient être imposées dans une vingtaine de départements.



Plus d'un million de Néerlandais ont reçu leur première dose du vaccin contre le Covid

Plus d'un million (1.004.757) de Néerlandais ont maintenant reçu leur première dose d'un vaccin contre le coronavirus, a rapporté mardi l'Institut national de la santé publique et de l'environnement (RIVM). Parmi les personnes vaccinées, 331.671 ont déjà reçu une deuxième dose.

La semaine dernière, 209.431 personnes ont reçu leur première dose. En outre, 112.958 personnes ont reçu leur seconde dose.

Le groupe le plus important de personnes vaccinées est constitué de personnes âgées vivant à domicile et de personnes travaillant dans des établissements de soins de longue durée, tels que les maisons de retraite, les centres de réadaptation et les centres de soins aux personnes porteuses d'un handicap. Dans ce groupe, près de 300.000 personnes ont reçu la première injection et plus de 190.000 d'entre elles ont déjà reçu la deuxième.

Les Pays-Bas ont commencé à vacciner le 6 janvier.

Une "arme biologique" pour deux tiers des Russes

Près de deux tiers des Russes estiment que le Covid-19 est une "arme biologique" créée par l'homme, selon un sondage publié lundi par le centre indépendant Levada. D'après l'étude, seuls 23% des Russes estiment que l'apparition du coronavirus est un phénomène naturel "sans intervention humaine". 64% pensent qu'il est "artificiel et constitue une nouvelle arme biologique".

Au Portugal, le confinement est efficace et reste de rigueur

Le confinement sanitaire imposé au Portugal depuis la mi-janvier a permis d'endiguer la violente troisième vague de l'épidémie de Covid-19, mais doit rester de rigueur pour éviter de nouvelles "tragédies", a affirmé mardi le Premier ministre Antonio Costa. "L'idée selon laquelle les tragédies ne se répètent pas est fausse. Les tragédies se répètent quand les êtres humains reproduisent les erreurs qui ont provoqué ces tragédies", a-t-il déclaré un an jour pour jour après le signalement du premier cas de coronavirus au Portugal.

"J'en appelle au sens civique de tous pour que ce confinement continue d'être respecté avec un maximum de rigueur", a souligné le chef du gouvernement socialiste après avoir visité un hôpital à Lisbonne.

En clair, M. Costa veut éviter "les erreurs" commises à l'issue des premières vagues, au printemps et à l'automne derniers, lorsque le pays a levé les restrictions sanitaires trop vite.

Face aux chiffres qui témoignent d'une forte baisse des nouvelles contagions et des hospitalisations de malades du Covid, des voix de plus en plus nombreuses demandent au gouvernement d'entamer le déconfinement du pays.

Le nombre de nouveaux cas quotidiens, en moyenne glissante sur sept jours, est passé lundi sous la barre des 1.000 cas pour la première fois depuis début octobre.

Et le nombre total de patients hospitalisés est tombé mardi sous le seuil des 2.000, revenant à son niveau de fin octobre.

Refusant de confirmer que le confinement restera en vigueur jusqu'au week-end de Pâques, au début du mois d'avril, comme l'a suggéré le président Marcelo Rebelo de Sousa, le Premier ministre a promis de dévoiler la semaine dernière "un plan de déconfinement graduel".

Assouplissement en Turquie

La Turquie va assouplir les restrictions en vigueur depuis début décembre, en autorisant notamment la réouverture des restaurants et en raccourcissant le couvre feu imposé le weekend, a annoncé le président Recep Tayyip Erdogan.

Le président ukrainien vacciné pour montrer l'exemple

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a reçu mardi la première dose du vaccin contre le Covid-19 pendant un déplacement sur la ligne de front de l'est du pays, avec la volonté d'encourager ses compatriotes souvent réticents vis-à-vis des vaccins. "J'ai été vacciné (...) sur la ligne de front avec nos soldats", a twitté M. Zelensky en postant une photo de lui, torse nu et une soignante penchée sur son épaule, ajoutant que "le vaccin nous permettra de vivre sans restrictions à nouveau".

"Il n'y a rien à craindre, je montre l'exemple", a-t-il ajouté sur Instagram, en appelant tous les Ukrainiens à s'enregistrer sur liste d'attente. Pour l'instant, seuls les soignants traitant les malades du coronavirus et les militaires peuvent être vaccinés.

L'Ukraine, un des pays les plus pauvres d'Europe, a enregistré près de 1,4 million de cas d'infections au coronavirus et plus de 26.000 morts.

AMERIQUE

Novavax espère déposer une demande d'autorisation

L'entreprise de biotechnologie américaine Novavax a déclaré lundi espérer déposer une demande d'autorisation pour son vaccin contre le Covid-19 au Royaume-Uni au début du deuxième trimestre 2021, et pouvoir faire de même peu après aux Etats-Unis.

Colombie, première livraison Covax en Amérique

La Colombie a reçu lundi le premier lot de vaccins contre le covid-19 distribué en Amérique par le mécanisme Covax, créé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) au bénéfice des pays les plus démunis dans la course inégale à l'immunisation.

AFRIQUE

Premières injections Covax en Afrique

Le Ghana et la Côte d'Ivoire ont été lundi les premiers pays à lancer une campagne de vaccination grâce au dispositif Covax, destiné aux pays les moins riches.

Le système Covax vise à fournir cette année des vaccins anti-Covid à 20% de la population de près de 200 pays et territoires participants. Il comporte un mécanisme de financement qui permet à 92 pays à faible et moyen revenu d'avoir accès aux précieuses doses.

Près de quatre millions de doses pour le Nigeria

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique avec 200 millions d'habitants, recevra mardi près de quatre millions de doses de vaccin contre le Covid-19, financées par le dispositif Covax destiné en particulier aux pays défavorisés.

MOYEN ORIENT

Israël: traçage considéré comme anti-démocratique

La Cour suprême israélienne a jugé que le gouvernement devait réduire le traçage des cas de Covid-19 par les services de sécurité, estimant que cette surveillance "draconienne" était une atteinte à la démocratie.

ASIE

A Bali, le vaccin au volant

L'île indonésienne de Bali a lancé une campagne de vaccination "drive through", sans quitter le volant de sa voiture, pour les employés du secteur touristique afin de relancer ce secteur qui a beaucoup souffert. L'Indonésie est le pays d'Asie du Sud-Est le plus affecté par la pandémie, avec plus de 1,3 million de cas confirmés et 36.000 morts.