Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 357.067 décès, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Viennent ensuite le Brésil avec 197.732 morts, l'Inde (149.850), le Mexique (127.757) et l'Italie (75.680).

Plus de 15.700 décès des suites du Covid-19 ont été enregistrés dans le monde en 24 heures, un record, selon un comptage réalisé mercredi à 11H00 GMT par l'AFP à partir des bilans communiqués par les autorités sanitaires.

Sur la journée de mardi, 15.769 nouveaux décès ont été recensés dans le monde. Et en moyenne ces sept derniers jours, près de 11.400 morts ont été quotidiennement ajoutés au bilan de la pandémie, un chiffre qui s'approche de la pire semaine enregistrée, du 16 au 22 décembre lorsque près de 11.700 décès étaient annoncés en moyenne chaque jour.

Alors que le lancement de campagnes de vaccination donne à certains pays un espoir d'enrayer la progression actuelle de la pandémie, le nombre de morts recensés autour du globe semble avoir atteint un plateau -le plus haut depuis l'apparition du virus- depuis plus d'un mois.

EUROPE

Portugal

Le Portugal a enregistré mercredi un nombre record de 10.000 nouvelles infections au coronavirus en 24 heures, a annoncé l'autorité sanitaire nationale alors que le gouvernement a reconnu que les hôpitaux du pays étaient sous "forte pression".

Considéré cas contact, le président de la République, le conservateur Marcelo Rebelo de Sousa, a dû se placer en isolement à moins de trois semaines du premier tour de l'élection présidentielle du 24 janvier, pour laquelle il est donné largement favori, a annoncé son cabinet.

Pays-Bas

Les Pays-Bas ont été le dernier pays de l'Union européenne à lancer mercredi la campagne de vaccination de sa population contre le coronavirus. Une employée d'une maison de repos et de soins de Veghel, dans la province du Brabant septentrional, a reçu à 39 ans la première injection du royaume.

Les travailleurs des soins de santé et de petites structures d'accueil, par exemple à destination des personnes handicapées, seront les premiers à être vaccinés. Les centres de vaccination du pays devraient être opérationnels la semaine prochaine.

Actuellement, seul le vaccin mis au point par Pfizer/BioNTech est autorisé sur le marché UE, qui implique qu'une seconde injection soit administrée après trois semaines. Une décision concernant le produit de Moderna est attendue sou peu au niveau européen.

Le gouvernement néerlandais a avancé de plusieurs jours le lancement de sa campagne de vaccination, après avoir été sévèrement critiqué pour sa lenteur. Le Premier ministre Mark Rutte a reconnu que des erreurs avaient été commises et que les autorités auraient dû être mieux préparées à cette campagne de vaccination massive. Ainsi, quelque 280.000 doses disponibles du vaccin Pfizer/BioNTech n'ont pas directement été utilisées dans l'est du pays.

Angleterre

Le Royaume-Uni, confronté à une flambée des contaminations de nouveau coronavirus, a recensé mercredi 1.041 décès supplémentaires, le bilan quotidien dépassant le millier de décès pour la première fois depuis avril. Le Royaume-Uni, un des pays d'Europe les plus endeuillés par l'épidémie, comptabilise désormais au total 77.346 décès dus au Covid-19 et 2.836.801 cas de contaminations (+62.322), selon le ministère de la Santé.

Le nouveau confinement mis en place en Angleterre face à la flambée des contaminations due au nouveau variant du coronavirus ne devrait commencer à être levé qu'à partir de mars, et peut-être partiellement, a prévenu mardi un ministre du gouvernement britannique.

Avec plus de 75.400 morts, le Royaume-Uni est l'un des pays d'Europe les plus endeuillés par le Covid-19 et a été le premier au monde à administrer le vaccin du laboratoire britannique AstraZeneca et de l'Université d'Oxford. L'Ecosse est également confinée et dans les deux cas les écoles restent fermées.


Allemagne

L'Allemagne prolonge jusqu'au 31 janvier et renforce son confinement partiel, incitant notamment les citoyens à réduire encore davantage leurs contacts. La plupart des magasins non alimentaires, les bars, restaurants, équipements culturels, de loisirs et les écoles vont rester fermés.

Irlande

L'Irlande, confrontée à un "tsunami" de contaminations au nouveau coronavirus, a décidé mercredi de fermer au moins jusqu'à la fin du mois ses écoles, durcissant ainsi davantage encore le confinement réinstauré après Noël. "A partir d'aujourd'hui et au moins jusqu'à la fin du mois de janvier", "toutes les écoles doivent rester fermées et les enseignements se faire en ligne", hormis quelques rares exceptions, a déclaré le Premier ministre Micheal Martin, annonçant une nouvelle série de mesures pour éviter la submersion du système de santé.

Le virus place les hôpitaux irlandais "en état de siège", a-t-il déclaré, "nous faisons face à un tsunami de contaminations". Selon les autorités sanitaires, le pays de cinq millions d'habitant recense 921 patients infectés par le nouveau coronavirus dans ses hôpitaux, plus que lors de la première vague.

Détaillant une décision "difficile", le Premier ministre a souligné que le "virus est arrivé à un point où nous devons simplement arrêter autant que possible les déplacements dans le pays". Les chantiers de construction doivent également cesser leur activité à partir de vendredi, a-t-il ajouté.

L'Irlande a enregistré 2.282 décès depuis le début de la pandémie et plus de 113.000 cas de contamination, selon les derniers chiffres publiés mardi. "Nous faisons face à un mois de janvier qui s'annonce très sombre", a estimé le vice-Premier ministre Leo Varadkar, "une troisième vague qui pourrait être pire que la première. Il a évoqué un "grave risque" de submersion des hôpitaux et unités de soins intensifs.

Le gouvernement a également annoncé que l'interdiction des arrivées en provenances de Grande-Bretagne et d'Afrique du Sud, pays touchés par des variants du virus, prendrait fin samedi. Les arrivants en provenance de ces deux pays devront désormais présenter un test négatif effectué dans les 72 heures qui précèdent pour pouvoir entrer sur le territoire irlandais.

Danemark

Le Danemark va fermer sa frontière aux résidents sud-africains en raison de la circulation dans ce pays d'une nouvelle variante du coronavirus, ont annoncé les autorités danoises mardi soir.

La décision du pays nordique, qui ne recense aucun cas provenant de cette nouvelle souche, prend effet ce mercredi jusqu'au 17 janvier.

Suisse

La Suisse dénombrait mercredi 4.808 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Soixante-cinq décès supplémentaires sont à déplorer et 220 malades ont été hospitalisés. Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 45.199. Le pays compte ainsi 522,85 nouvelles infections pour 100.000 habitants, tandis que le taux de reproduction, calculé sur une dizaine de jours, est de 0,89.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 31.709 tests ont été transmis, indique l'OFSP. Le taux de positivité s'élevait à 15,16%.

Depuis le début de la pandémie, 470.789 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 3.765.936 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 7.434 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 19.425.

AMERIQUE

USA

Les Etats-Unis ont déploré mardi un nouveau record de décès sur 24 heures avec plus de 3.930 morts, selon les chiffres de l'université Johns Hopkins qui font référence.


Dans le même temps, le pays a enregistré plus de 250.000 nouvelles contaminations, selon un relevé effectué chaque jour à 20H30 locales par l'AFP des chiffres de l'université, actualisés en continu.

Submergés par des cas de Covid-19 qui battent des records depuis plusieurs semaines, les services d'urgence de Los Angeles ont commencé à rationner l'oxygène et les lits, demandant désormais aux ambulanciers de ne plus transporter vers les hôpitaux certains patients en arrêt cardiaque aux chances de survie quasi nulles.

Colombie

La Colombie a accordé mardi une autorisation d'urgence au vaccin contre le Covid-19 développé par l'alliance Pfizer/BioNTech, a annoncé le président Ivan Duque, avec une campagne de vaccination devant commencer en février.

"Aujourd'hui, une autre étape majeure a été franchie pour faire avancer le programme de vaccination contre le Covid-19" avec "l'autorisation de l'utilisation d'urgence du vaccin Pfizer en Colombie", a déclaré le président dans son allocution télévisée quotidienne.

Argentine

En Amérique latine, plusieurs provinces d'Argentine dont celle de Buenos Aires ont décidé d'imposer à nouveau mardi des couvre-feux ou des restrictions de circulation pour contenir la propagation du Covid-19, dont le nombre de nouveaux cas a augmenté ces dernières semaines, ont indiqué les autorités. Elles attribuent ces augmentations aux rassemblements des fêtes de fin d'année et aux fêtes clandestines, surtout dans les zones touristiques.

Québec

Le Premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé mercredi l'imposition d'un couvre-feu nocturne dans cette province afin d'enrayer la seconde vague de coronavirus, une mesure inédite au Canada.

Ce couvre-feu, d'une durée de quatre semaines jusqu'au 8 février, s'appliquera à partir de samedi et sera en vigueur entre 20H00 et 05H00 du matin, a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse.

ASIE

Chine

La Chine a indiqué mercredi que les négociations se poursuivaient avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS), alors qu'une équipe qui devait enquêter sur l'origine de la pandémie ne dispose toujours pas de tous les visas nécessaires.

"La pandémie dans le monde est encore très grave et la Chine fait aussi tout son possible pour la prévenir et la maîtriser", a affirmé devant la presse une porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hua Chunying. Il ne s'agit "pas seulement d'une question de visa", a assuré Mme Hua. La porte-parole a précisé que la Chine et l'OMS poursuivaient les discussions à propos de "la date précise et les modalités de la visite du groupe d'experts".Israël

Un confinement entrera en application en Israël à partir de jeudi soir minuit pour au moins deux semaines afin de lutter contre la propagation du coronavirus, a fait savoir Benjamin Netanyahu mardi.

Le variant britannique du virus a été découvert aussi en Israël et a déjà fait des victimes, selon le Premier minisre israélien. En un jour 8.311 infections ont été signalées.

Liban

Le Liban a recensé mercredi 4.166 nouvelles contaminations au Covid-19, un record quotidien depuis le début de la pandémie dans le pays où les hôpitaux rechignent désormais à accueillir de nouveaux patients, faute de place. Des pics quotidiens ont déjà été enregistrés récemment -dont plus de 3.500 nouveaux cas le 31 décembre- poussant le gouvernement à annoncer un reconfinement à partir de jeudi et jusqu'à fin janvier.

Selon le ministère libanais de la Santé, 4.166 nouveaux cas, dont 21 décès, ont été recensés mercredi, portant le bilan officiel à près de 200.000 cas de nouveau coronavirus depuis février 2020, dont 1.537 décès, dans le pays de quelque six millions d'habitants, dont près de 1,5 million de réfugiés.

Plusieurs confinements ont été décrétés au Liban depuis l'apparition du virus, le dernier en novembre. Mais les restrictions ont été largement assouplies en décembre, avec la réouverture des bars et des boîtes de nuit, donnant lieu à une hausse importante des infections durant la période des fêtes.

AFRIQUE

Sénégal

Le président sénégalais Macky Sall a annoncé mardi soir l'état d'urgence assorti d'un couvre-feu nocturne pour deux régions dont Dakar, de nouvelles restrictions valables à partir de mercredi pour arrêter la hausse du coronavirus.

Le couvre-feu est valable de 21H00 (22H00 HB) à 05H00 (06h00 HB) et concerne Dakar et Thiès (ouest), deux des 14 régions du pays, a déclaré le président Sall sur la télévision publique.