L'Amérique latine souffre toujours de l'épidémie de coronavirus, Brésil en tête qui a franchi un nouveau record de morts mercredi, à l'opposé de l'Europe où les frontières se rouvrent, comme en Autriche jeudi, en pleine polémique sur l'hydroxychloroquine.

Au total, la pandémie de Covid-19 a tué plus de 382.000 personnes sur la planète depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi mercredi par l'AFP à partir de sources officielles.

Etats-Unis

Le nouveau coronavirus a fait 919 décès supplémentaires en 24 heures aux Etats-Unis, selon le comptage mercredi à 20H30 (00H30 GMT jeudi) de l'université Johns Hopkins, qui fait référence. Cela porte à plus de 107.000 le nombre total de morts dans le pays, où près de 1.850.000 cas ont par ailleurs été recensés, d'après les chiffres, actualisés en continu, de l'université basée à Baltimore.

Les Etats-Unis sont de loin, avec ce bilan, le pays le plus touché au monde en valeur absolue par la pandémie de Covid-19.

Même si la pandémie ralentit dans le pays depuis le pic atteint à la mi-avril, les professionnels de la santé s'inquiètent, avec les manifestations contre la brutalité policière et le racisme, d'une résurgence dans les semaines à venir.

Depuis plus d'une semaines des centaines de milliers de manifestants se retrouvent en rangs serrés, criant leurs revendications et toussant parfois sous l'effet du gaz lacrymogène, dans plus de 140 villes du pays.

Un nombre de décès record au Brésil et qui double au Mexique sur les dernières 24h

Brésil

Le Brésil a enregistré 1.349 morts du coronavirus en 24 heures, un nouveau record pour ce pays sud-américain, nouvel épicentre de l'épidémie, a annoncé mercredi le ministère de la Santé. Le nombre de décès sur le même laps de temps a par ailleurs doublé mercredi au Mexique et franchi pour la première fois le seuil de 1.000. Quelque 32.548 personnes sont mortes du Covid-19 au Brésil, qui compte désormais 584.016 cas confirmés, soit le chiffre de contaminations le plus élevé derrière les Etats-Unis.

Mexique

Le Mexique recense, de son côté, 1.092 décès, contre 470 la veille, selon le bilan officiel du gouvernement. Le Covid-19 y a fait plus de 11.000 morts, le deuxième bilan le plus lourd en Amérique latine derrière le Brésil. Un total de 101.238 cas confirmés de contamination y ont été rapportés depuis le début de la pandémie.

Chili

Au Chili, autre pays d'Amérique du sud frappé de plein fouet par l'épidémie, les autorités ont décidé de prolonger pour une quatrième semaine le confniement à Santiago. En revanche, l'Equateur va assouplir les restrictions drastiques prises à Quito pour tenter d'enrayer la prograssion du virus.

Europe

En Europe également, la vie reprend peu à peu ses droits. L'Autriche rouvre jeudi ses frontières, à l'exception de celle avec l'Italie. L'Allemagne et la Belgique prévoient de faire de même le 15 juin. Les Pays-Bas ont de leur côté annoncé l'assouplissement des mises en garde sur les voyages dans plusieurs pays européens à partir du 15 juin également.

L'Italie, où le secteur touristique est vital, a dévancé tout le monde en rouvrant ses frontières aux touristes dès mercredi. "Benvenuti in Italia", le message était clair: "il y a de l'enthousiasme dans l'air", s'est exclamé le chef du gouvernement italien Gisueppe Conte.

A Rome, au pied de la Fontaine de Trévi, un couple de jeunes mariés profitait mercredi du peu d'affluence pour prendre la pose. "Il faut savourer ces moments", dit le mari: "à Rome, c'est rare!".

Quatre pays européens, la France, l'Allemagne, l'Italie et les Pays-Bas, ont également décidé de conjuguer leurs efforts pour trouver un vaccin au moment où la polémique sur les vertus thérapeutiques de l'hydroxychloroquine a une nouvelle fois rebondi.

© AFP