Etats-Unis

Plus de 4,63 millions de doses de vaccin contre le coronavirus ont été administrées dans la journée de samedi aux États-Unis, soit "un nouveau record", a indiqué dimanche sur Twitter le responsable des données liées au Covid-19 à la Maison Blanche, Cyrus Shahpar. Le record précédent datait de samedi dernier: 500.000 doses de moins avaient alors été administrées, a précisé le responsable.

Le coordinateur de la Maison Blanche pour le coronavirus, Jeff Zients, avait indiqué vendredi que 3 millions d'injections avaient été réalisées quotidiennement en moyenne ces derniers jours.

Selon les données des autorités sanitaires des États-Unis (CDC), 183 millions de doses de vaccin ont été administrées dans le pays. Au moins 45% des adultes y ont reçu au moins une injection et 27% sont complètement vaccinés.

Le pays utilise notamment le vaccin développé par Johnson & Johnson, qui ne nécessite qu'une seule dose, contrairement aux formules de Moderna et de BioNTech/Pfizer.

Le président Joe Biden a annoncé en début de semaine que tous les Américains adultes pourront prendre rendez-vous à partir du 19 avril pour se faire vacciner.

Pays-Bas

L'assouplissement prévu des mesures sanitaires prises aux Pays-Bas pour endiguer la propagation du coronavirus sera reporté d'une semaine, au 28 avril prochain, a annoncé dimanche le Service d'information du gouvernement (RVD). Le gouvernement néerlandais avait laissé entendre durant la semaine qu'il souhaitait assouplir les mesures le 21 avril.

"C'est encore trop tôt. Un assouplissement n'est possible qu'après le pic de la troisième vague" de la pandémie, a indiqué un porte-parole du RVD à l'agence de presse ANP

Les assouplissements envisagés à partir du 28 avril pourraient comprendre la réouverture des terrasses des cafés et restaurants, ainsi que la levée du couvre-feu nocturne, la reprise partielle des cours dans l'enseignement supérieur et la réouverture de certains magasins.

Le Premier ministre démissionnaire Mark Rutte et son ministre de la Santé, Hugo de Jonge, doivent se rencontrer mardi pour envisager la suite à donner aux mesures de confinement.

La Slovénie et la Serbie

La Slovénie, la République tchèque et la Serbie assoupliront leurs mesures de lutte contre la propagation du coronavirus à partir de lundi, ont annoncé dimanche les autorités de ces trois pays d'Europe de l'est Disposer d'une autorisation exceptionnelle de quitter sa propre région ne sera plus nécessaire en Slovénie. Les écoles et les crèches rouvrent également leurs portes dans le pays. En outre, certains secteurs d'activité, comme les coiffeurs et les garages, sont autorisés à reprendre leurs activités. Les visiteurs pourront également à nouveau fréquenter les musées et les galeries d'art.

En Serbie, les centres commerciaux rouvriront dès lundi. Les restaurants ne pourront cependant recevoir leurs clients qu'à l'extérieur.

La République tchèque lèvera pour sa part l'état d'urgence - en place depuis six mois - dans la nuit de dimanche à lundi.

Selon l'agence de presse tchèque CTK, cet assouplissement des mesures sanitaires supprimera les restrictions à la liberté de mouvement, telles que le couvre-feu. Mais Prague ne supprime pas toutes les restrictions: les restaurants et la plupart des entreprises resteront fermés. Un masque buccal restera obligatoire en public.