La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 649.577 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi à 13H00. Plus de 16.295.350 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l'épidémie, dont au moins 9.171.400 personnes infectées sont aujourd'hui considérées comme guéries.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 146.935 décès pour 4.234.140 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Au moins 1.297.863 personnes ont été déclarées guéries.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 87.004 morts pour 2.419.091 cas, le Royaume-Uni avec 45.752 morts (299.426 cas), le Mexique avec 43.680 morts (390.516 cas), et l'Italie avec 35.107 morts (246.118 cas).

Un vaccin testé à grande échelle

Le gouvernement américain s'est engagé à porter à jusqu'à près d'un milliard de dollars au total son soutien au développement d'un potentiel vaccin contre le Covid-19 mis au point par la société américaine de biotechnologie Moderna, et qui s'apprête à entrer dans la dernière phase de son essai clinique.

Ce vaccin expérimental, qui a déclenché des anticorps contre le coronavirus chez les 45 participants dans une première phase, pourra ainsi être testé à partir de lundi sur 30.000 personnes.

Les Etats-Unis ont annoncé ces derniers mois des investissements massifs visant à immuniser les Américains dès le début de l'année prochaine.

Le président américain Donald Trump s'est d'ailleurs déclaré dimanche "focalisé" sur le coronavirus avec "des réunions prévues sur des vaccins", pour justifier son renoncement à lancer la première balle à l'ouverture d'un match de baseball des New York Yankees prévu le mois prochain.

France: des plages fermées le soir, masque obligatoire dans des villes touristiques

Les plages, parcs et jardins de la ville bretonne de Quiberon, dans l'Ouest de la France, sont désormais interdits d'accès en soirée par décision des autorités locales, en raison d'une flambée de cas de coronavirus, notamment parmi des jeunes. Cette décision en vigueur depuis dimanche soir fait suite à l'identification de 54 cas dans la ville touristique, selon les services de l'Etat français dans le département du Morbihan.

Les plages, parcs et jardins publics de la ville sont désormais fermés de 21h00 à 7h00.

"Ces 54 cas confirmés représentent un public jeune ayant participé à des rassemblements privés ou bien dans des établissements types bars avec de très nombreuses interactions sociales", indique la préfecture, pointant un "relâchement préjudiciable dans les comportements".

La maire de la ville voisine de Saint-Pierre Quiberon a également pris un arrêté similaire. Dès jeudi, le port du masque avait été rendu obligatoire sur les marchés de plein air et "sur les axes très fortement fréquentés par la population", rappelle la préfecture.

Par ailleurs, la ville du Touquet-Paris-Plage a rendu obligatoire lundi le port du masque dans le centre-ville à compter de samedi et durant tout le mois d'août.

Jeudi, le maire du très touristique Mont-Saint-Michel avait rendu obligatoire le port du masque de 10h00 à 18h00 jusqu'au 30 septembre.

La circulation du virus, comme dans plusieurs pays européens, est en "nette augmentation" en France avec plus de 1.000 nouveaux cas par jour, selon les autorités sanitaires.

L'Allemagne va imposer des tests aux voyageurs revenant de régions à risques

Le ministre de la Santé allemand Jens Spahn a annoncé lundi qu'il allait imposer des tests de dépistage au nouveau coronavirus pour les voyageurs revenant de régions à risques, face à une augmentation récente des cas d'infections dans le pays.

"Nous devons éviter que les voyageurs de retour contaminent d'autres personnes sans le savoir et déclenchent ainsi de nouvelles chaînes d'infection", a déclaré le ministre dans un tweet sur son compte officiel, ajoutant qu'il allait en conséquence "décréter un test obligatoire pour les voyageurs rentrant de régions à risques".

Trois-cent-quarante nouvelles infections au coronavirus ont été enregistrées au cours des dernières 24 heures en Allemagne, a communiqué lundi l'Institut Robert Koch (RKI).

Ces données ne reflètent pas le nombre exact de personnes infectées dans le pays puisque les Länder de Bade-Wurtemberg et de Saxe n'ont pas fourni leurs données.

En Allemagne, au moins 205.609 personnes ont été infectées au coronavirus depuis l'apparition de l'épidémie. Il y a eu officiellement 9.118 décès et 190.400 guérisons. Il n'y a pas eu de nouveaux décès au cours des dernières 24 heures.

Le taux de reproduction du virus (R0) est passé de 1,24 à 1,22 en 24 heures.

Hong Kong ordonne le port du masque en public

Les Hongkongais seront tenus de porter le masque en public, ont annoncé lundi les autorités en dévoilant une batterie de nouvelles mesures pour faire face à une nouvelle vague de cas de coronavirus.

"La situation épidémique est extraordinairement grave à Hong Kong", a déclaré aux journalistes l'adjoint de la cheffe de l'exécutif Matthew Cheung, en annonçant que les rassemblements en public à plus de deux seraient interdits, et que les restaurants ne seraient autorisés qu'à la vente à emporter.

Baisse du nombre de nouvelles contaminations aux Etats-Unis

Les Etats-Unis ont recensé dimanche 55.187 nouveaux cas de contamination au coronavirus en l'espace de 24 heures, chiffre le plus bas depuis près de deux semaines, selon le comptage de l'université Johns Hopkins, qui fait référence. Ces nouveaux cas portent à 4.229.624 le nombre total de cas enregistrés depuis le début de l'épidémie dans le pays, le plus touché par le virus dans le monde, selon ce comptage établi à 20h30 (00h30 GMT lundi) par l'université basée à Baltimore. Le nombre de morts s'établit quant à lui désormais à 146.909, dont 518 décès recensés ces dernières 24 heures. C'est la première fois depuis le 13 juillet que le nombre de nouvelles contaminations passe sous la barre des 60.000. Le nombre de décès était pour sa part supérieur à 1.000 ces quatre derniers jours.

Les Pays-Bas assouplissent les règles pour les partenaires étrangers

A partir de lundi, l'interdiction d'entrée dans le territoire sera assouplie aux Pays-Bas, pour les étrangers qui entretiennent une relation avec un ressortissant néerlandais, et qui ne pouvaient à ce jour rentrer dans le pays en raison des mesures sanitaires. Les Pays-Bas ont fermé leurs frontières pour les personnes non européennes qui ne réalisent pas un voyage essentiel. Les partenaires de ressortissants néerlandais peuvent à partir de lundi à nouveau franchir la frontière, si ils sont en mesure de démontrer que leur relation est sérieuse, sous forme d'une déclaration signée. Un billet retour doit aussi être présenté. Si les personnes proviennent d'un pays classé orange, elles devront observer une quarantaine à la maison.

Le ministre néerlandais de la Justice, Ferd Grapperhaus, a assoupli les règles car l'interdiction de voyage avait un impact conséquent sur les relations binationales.

Alger et Caracas prolongent le confinement

Le gouvernement algérien a décidé dimanche soir de reconduire pour 15 jours le confinement dans la plus grande partie du pays, en raison d'une hausse persistante de cas de contaminations au nouveau coronavirus ces dernières semaines.

Le président Nicolas Maduro a prolongé dimanche les mesures de confinement sévère à Caracas et dans six Etats vénézuéliens afin de prévenir la propagation du coronavirus, les restrictions dans le reste du pays restant plus flexibles.

AmLat et Caraïbes, région la plus touchée

L'Amérique latine et les Caraïbes sont devenues dimanche la région du monde ayant recensé le plus grand nombre de contaminations depuis le début de la pandémie de Covid-19, soit 4.340.214 cas, selon un bilan établi par l'AFP dimanche à 21H00 GMT à partir de sources officielles.

Trump n'ira pas chez les Yankees

Le président américain Donald Trump, "focalisé" sur le virus, a annoncé dimanche qu'il n'allait pas lancer la première balle à l'ouverture d'un match de baseball des New York Yankees prévu le mois prochain.

Réouverture d'églises au Mexique

Quelques églises catholiques ont rouvert dimanche à Mexico, après quatre mois de fermeture, sous condition de mesures sanitaires comme la distance sociale entre fidèles, le port du masque et la prise de température pour éviter la propagation de l'épidémie.

Chine: record de nouveaux malades depuis avril

La Chine a fait état lundi de 61 nouveaux malades du Covid-19 en 24 heures, la plus importante augmentation journalière depuis mi-avril, après l'apparition de foyers d'infection dans trois provinces. La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 83.891 cas (61 nouveaux entre dimanche et lundi), dont 4.634 décès et 78.918 guérisons.

L'Espagne veut rassurer

Le gouvernement espagnol a assuré qu'en dépit de la flambée de cas de coronavirus, la situation était "sous contrôle" et les foyers "localisés et isolés", dans une réponse aux pays ayant annoncé des restrictions à l'égard de l'Espagne.


A partir de dimanche, les passagers arrivant d'Espagne au Royaume-Uni devront se soumettre à une quatorzaine à l'isolement tandis que la Norvège a de nouveau imposé des restrictions sur les voyages vers l'Espagne.


Italie: amende majorée

Face au risque de recrudescence des cas de Covid-19 et à l'indiscipline de ses administrés, le président de la Région Campanie, où se trouve Naples, a durci les règles: quiconque ne portera pas de masque dans un lieu clos (édifices publics, supermarchés, bars, restaurants, commerces, transports publics) devra payer une amende de 1.000 euros.

L'Indonésie passe le cap des 100.000 cas

L'Indonésie a annoncé lundi avoir dépassé le cap des 100.000 cas de coronavirus, les médecins prévenant que n'est "pas sous contrôle". L'archipel, 4e pays le plus peuplé au monde avec près de 270 millions d'habitants, a enregistré plus de 1.000 nouvelles infections chaque jour depuis le relâchement des mesures de confinement ce mois-ci.

La fin de ces restrictions avait pour but d'éviter l'effondrement de l'économie la plus importante d'Asie du Sud-Est.

Le pays dénombrait lundi un total de 100.303 cas de Covid-19 et 4.838 décès. Mais avec un taux de tests parmi les plus faibles du monde, la portée globale de l'épidémie pourrait y être bien plus grande.

Selon des responsables sanitaires plusieurs centaines d'enfants sont potentiellement morts de la maladie, la plupart des victimes suspectées étant enterrées sans avoir été testées. L'Indonésie est l'un des pays les plus touchés en Asie et compte des cas dans chacune de ses 34 provinces.

Des manifestations contre les mesures de distanciation sociale mais aussi contre les tests ont eu lieu dans plusieurs endroits du pays dont l'île très touristique de Bali.

Certains détracteurs critiquent en revanche les signes de relâchement des Indonésiens face à l'épidémie au regard de la politique de "nouvelle normalité" du gouvernement. "Cette (politique) est trompeuse et pourrait pousser les gens à croire que le virus est sous contrôle, alors que ce n'est pas le cas", a affirmé le porte-parole de l'Association des médecins indonésiens, Halik Malik.

Reports et annulations

Au Brésil, la traditionnelle fête de fin d'année à Rio de Janeiro, qui rassemble habituellement des millions de spectateurs sur la plage de Copacabana pour y admirer les feux d'artifice, a été annulée.


Au Japon, un match du championnat de football (J-League) a été reporté dimanche à la suite de découverte de cas de coronavirus dans l'une des deux équipes, une première depuis la reprise de la compétition au début du mois.