Les Etats-Unis s'attendent à deux semaines "très douloureuses" qui pourraient les voir enregistrer encore plus de décès journaliers que les sombres records atteints mardi par plusieurs pays européens en première ligne face à la pandémie de coronavirus.

Avec plus de 4.000, selon le décompte de l'université Johns Hopkins, les Etats-Unis déplorent plus de 850 décès supplémentaires depuis lundi soir.

Avec cette nette accélération, le bilan quotidien se rapproche désormais de ceux de l'Italie et de l'Espagne, alors que le pic de l'épidémie de Covid-19, qui se profile dans ces pays du Vieux Continent, est encore loin côté américain.

"Je veux que chaque Américain soit prêt pour les jours difficiles qui nous attendent", a lancé Donald Trump d'un ton grave, "ce seront deux semaines très très douloureuses".

La Maison Blanche a présenté ses projections: selon elle, la maladie devrait faire entre 100.000 et 240.000 morts aux Etats-Unis avec les restrictions actuelles, contre 1,5 à 2,2 millions sans aucune mesure.

Au niveau mondial, la crise sanitaire continue aussi de s'aggraver, avec plus de 41.000 morts, selon un comptage de l'AFP.

La pandémie de nouveau coronavirus a tué plus de 30.000 personnes en Europe, dont plus des deux tiers en Italie et en Espagne, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 08h00. Avec un total de 30.063 décès (pour 458.601 cas), l'Europe est le continent le plus durement touché par la pandémie de Covid-19. L'Italie (12.428 décès) est le pays européen le plus atteint, suivi de l'Espagne (8.189) et de la France (3.523).

AMERIQUE

USA

Le nouveau coronavirus a tué un nombre record de 865 personnes aux Etats-Unis au cours des dernières 24 heures, selon le comptage mardi soir de l'université Johns Hopkins, qui fait référence. Les Etats-Unis sont par ailleurs, de loin, le pays du monde comptant le plus grand nombre de cas recensés (188.172), soit 24.743 de plus en une journée, d'après les chiffres de l'université, actualisés en continu.

Le nombre de décès dus à l'épidémie de coronavirus aux Etats-Unis a dépassé les 4.000, un chiffre multiplié par deux en trois jours, a annoncé mercredi l'Université américaine Johns Hopkins, dont les bilans font autorité. Un total de 4.076 décès dus au Covid-19 ont été recensés mercredi depuis le début de la pandémie, contre 2.010 samedi, selon les données publiées par Johns Hopkins. Le record du nombre de morts en 24 heures a été observé le 27 mars en Italie (969 décès).


Des prisonniers libérés pour empêcher la propagation du coronavirus

L'État américain de Californie a annoncé mardi soir son intention de procéder à la libération anticipée de 3.500 prisonniers en vue de les protéger face à la pandémie du nouveau coronavirus. Quatre détenus et 25 employés de prisons californiennes ont été testés positifs au Covid-19, selon un communiqué de l'administration pénitentiaire. Afin de libérer de la place dans les prisons, les prisonniers en fin de peine seront libérés sous conditions. Les détenus purgeant une peine pour des crimes violents, violence domestique ou des délits sexuels resteront par contre écroués, précise le communiqué.

Brésil

Le président brésilien Jair Bolsonaro a admis mardi que l'épidémie de Covid-19, qu'il qualifiait jusque-là de "petite grippe", constitue "le plus grand défi" posé à sa génération, tout en maintenant que la lutte contre la pandémie ne devait pas nuire à l'économie.

"Le Brésil a beaucoup progressé ces quinze derniers mois (depuis son arrivée au pouvoir, ndlr) mais à présent nous sommes face au plus grand défi de notre génération", a reconnu le président d'extrême droite, lors d'une allocution solennelle.

Jair Bolsonaro n'a cessé de minimiser l'ampleur de l'épidémie due au coronavirus et a fustigé les mesures de confinement prises dans le monde et par la majorité des Etats brésiliens, leur opposant la nécessité de préserver l'économie et l'emploi.

"Nous avons une mission, sauver des vies sans oublier les emplois", a-t-il déclaré lors de son discours, dans la nuit de mardi à mercredi.

EUROPE


Allemagne

L'Allemagne va prolonger au moins jusqu'au 19 avril ses mesures de restriction des contacts sociaux pour endiguer la pandémie de nouveau coronavirus, a annoncé mercredi Angela Merkel. "Les restrictions de contact sont prolongées au moins jusqu'au 19 avril, nous ferons une nouvelle évaluation le mardi après Pâques", a indiqué la chancelière allemande à l'issue d'une audio-conférence avec les dirigeants des 16 régions.

France

La France, qui a franchi le cap des 3.500 morts du coronavirus, continue mercredi d'évacuer des malades pour soulager les régions les plus saturées avec, pour la première fois depuis l'Ile-de-France, deux TGV médicalisés qui rejoindront la Bretagne.

Le Premier ministre Edouard Philippe et le ministre de la Santé Olivier Véran seront auditionnés mercredi à l'Assemblée nationale par la mission d'information, pour parler de "l'impact, de la gestion et des conséquences" de l'épidémie. Cette mission, créée la semaine dernière, a vocation à contrôler chaque semaine les mesures prises par le gouvernement.

Trois mois jour pour jour après la première alerte de l'Organisation mondiale de la Santé sur des pneumopathies inexpliquées en Chine, la France a enregistré mardi une nouvelle hausse record du nombre de morts du coronavirus: 499 en 24 heures, soit un décès toutes les trois minutes. Selon le dernier bilan des autorités, l'épidémie a tué 3.523 personnes. Le nombre de patients en réanimation a, lui, plus que doublé en une semaine et atteignait mardi soir 5.565 (+458).

Deux migrants de Calais ont également été testés positifs et placés à l'isolement alors qu'une "importante opération" de mise à l'abri doit intervenir prochainement, a-t-on appris mercredi auprès de la préfecture du Pas-de-Calais. "Deux cas de covid 19 ont été identifiés au sein de la population migrante. Les personnes concernées ont été aussitôt prises en charge dans des appartements dédiés où elles sont suivies et placées en isolement", a affirmé la préfecture.

Grande-Bretagne

La pression monte mercredi sur le gouvernement britannique pour qu'il augmente le nombre de dépistages du nouveau coronavirus qui se propage et a emporté un garçon de 13 ans, la plus jeune victime dans le pays. Au Royaume-Uni, 1.789 personnes malades du Covid-19 sont décédées, dont deux étaient âgées de 13 et 19 ans et n'avaient pas de problèmes de santé connus.

"Chaque mort est une tragédie, mais deux jeunes qui meurent, c'est encore plus inquiétant", a reconnu sur la BBC le ministre chargé du Logement et des Communautés, Robert Jenrick. "Cela nous rappelle à tous qu'il s'agit d'un virus qui frappe à l'aveugle".

Le Royaume-Uni a enregistré en une journée 563 décès supplémentaires de patients atteints par le coronavirus, nouveau triste record marquant une nette accélération de la pandémie et portant le bilan à plus de 2.000 morts dans le pays, selon les chiffres officiels publiés mercredi. Depuis le début de la pandémie, les autorités sanitaires ont dénombré 2.352 morts à l'hôpital de patients atteints par le Covid-19 et près de 30.000 cas testés positifs (29.474, soit 4.324 cas supplémentaires).

Italie

Le gouvernement italien va prolonger jusqu'au 13 avril les mesures de confinement strict mises en œuvre pour lutter contre l'épidémie de coronavirus qui décime le pays, annonce mercredi le ministre de la Santé. La maladie s'est déclarée le 20 février dans la Botte et les 60 millions d'Italiens sont en confinement depuis le 10 mars.

L'Italie est le pays d'Europe le plus affecté par la pandémie. Et bien que des statistiques encourageantes aient été enregistrées, le nombre de nouvelles infections augmentant désormais moins rapidement, il est évident que les mesures strictes mises en place ne pourront pas être levées de sitôt. L'Italie avouait mardi un bilan de 12.428 personnes mortes de la Covid-19, le plus élevé de la planète.

Commerces, écoles et usines sont fermées, les rassemblements publics interdits et les déplacements soumis à de sévères restrictions. Les Italiens doivent rester chez eux, si ce n'est pour aller travailler, en cas d'urgence et pour les démarches nécessaires au quotidien, comme faire ses courses alimentaires, se fournir en médicaments ou sortir le chien.

Pays-Bas

Le nombre total de morts dus au coronavirus s'élevait mercredi aux Pays-Bas à 1.173, soit une augmentation de 134 décès en 24 heures, selon les dernières chiffres communiqués par l'Institut royal néerlandais de santé publique et d'environnement (RIVM).

Suisse

La Suisse comptait mercredi matin 17.139 cas testés positifs au coronavirus, soit 963 de plus que la veille. A l'heure actuelle, 378 personnes sont décédées en Suisse des suites de la maladie covid-19, selon le site de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Ce rapport est basé sur les informations fournies par les laboratoires et les médecins dans le cadre de la déclaration obligatoire. Les chiffres du jour se basent sur les déclarations que l'OFSP a reçues jusqu'à mercredi matin. C'est pourquoi ils peuvent diverger de ceux communiqués par les cantons.

Portugal

Le gouvernement portugais a décidé mercredi de prolonger de deux semaines le confinement imposé dans un pays où la pandémie provoquée par le nouveau coronavirus progresse lentement mais a déjà fait près de 200 morts. Les restrictions imposées depuis le 19 mars aux 10 millions de Portugais sont moins strictes que chez leurs voisins espagnols, qui comptent déjà plus de 9.000 morts.


ASIE

Chine

La Chine a publié mercredi pour la première fois le nombre de personnes actuellement positives au nouveau coronavirus mais asymptomatiques, c'est-à-dire n'ayant pas la toux et la fièvre caractéristiques du Covid-19. Le pays ne faisait jusqu'alors état que des patients contaminés développant des symptômes cliniques. Ils sont 81.554, selon le dernier bilan du ministère de la Santé. A ce total s'ajoutent désormais les cas positifs détectés mais asymptomatiques: 1.367. Un chiffre qui n'est qu'une photographie à un temps T, et devrait donc fluctuer ces prochains jours.

Point important: ce chiffre ne tient évidemment pas compte des très nombreuses personnes qui, justement parce qu'elles ne montrent pas de symptômes, ne sont ni repérées ni testées. Ces porteurs sains pourraient tout de même transmettre le virus.

Sept nouveaux décès ont par ailleurs été enregistrés en Chine lors des dernières 24 heures, portant le bilan officiel à 3.312 morts. A l'échelle nationale, seules 2.004 personnes sont encore officiellement malades du Covid-19. Le pays, berceau du nouveau coronavirus, semble ainsi avoir largement jugulé l'épidémie. Il a pour priorité aujourd'hui d'éviter que la maladie revienne sur son sol depuis l'étranger. Mercredi, 36 nouveaux cas "importés" ont encore été rapportés par le ministère de la Santé, portant le total depuis le début du comptage à 691.

Iran

Les autorités iraniennes ont annoncé mercredi 138 nouveaux décès dus au coronavirus, ce qui porte à plus de 3.000 morts le bilan officiel de la pandémie en Iran, un des pays les plus touchés par la maladie du Covid-19. Dans ce contexte de pandémie, le président iranien Hassan Rohani a de son coté estimé que les Etats-Unis avaient raté une "opportunité historique" de lever leurs sanctions contre Téhéran.

Arabie saoudite

L'Arabie saoudite a appelé mardi les musulmans de tous les pays à suspendre pour le moment leurs préparatifs pour le hajj, le grand pèlerinage, face aux incertitudes liées à la pandémie.

Japon

Le Japon, qui s'efforce de juguler une hausse récente des cas de coronavirus, a annoncé mercredi que les voyageurs en provenance des Etats-Unis, de Chine et de la plupart des pays d'Europe se verraient refuser l'accès au territoire.

Le Japon avait déjà bloqué les arrivées depuis plusieurs pays européens et de certaines parties de la Chine et de Corée du Sud.

AFRIQUE

Congo-Brazzaville et RDC

Deux premiers décès liés au nouveau coronavirus ont été enregistrés mardi au Congo-Brazzaville, qui entre en confinement à partir de minuit pour 30 jours, tandis que la République démocratique du Congo voisine a franchi la barre des 100 cas avec onze nouveaux cas confirmés (109). Les deux premiers décès au Congo-Brazzaville ont été enregistrés dans la capitale économique et pétrolière Pointe-Noire, a indiqué mardi la ministre de la santé, Jacqueline Lydia Mikolo, qui a fait état de 22 cas au total.

Un confinement commence à partir de minuit (00h00 HB), avec couvre-feu nocturne, dans ce pays producteur de pétrole d'environ cinq millions d'habitants.

De l'autre côté du fleuve Congo, la République démocratique du Congo a déclaré mardi soir onze nouveaux cas confirmés pour un total de 109 dont huit décès, tous à Kinshasa, à quatre exceptions près (un en Ituri, un au Nord-Kivu, deux au Sud-Kivu). Le pays signale trois guérisons.

OCEANIE

Australie

Le plus grand groupe australien de journaux, News Corp, du magnat des médias Rupert Murdoch a annoncé mercredi la suspension de l'impression d'une soixantaine de journaux régionaux en raison de la chute des recettes publicitaires liée au coronavirus.

New Corp a indiqué que les journaux des Etats de Nouvelle-Galles du Sud, de Victoria, du Queensland et d'Australie-Méridionale ne paraîtront plus en version papier et seront désormais consultables uniquement sur internet. "Nous n'avons pas pris cette décision à la légère", a assuré Michael Miller, président exécutif de News Corp Australasia, cité par le quotidien national du groupe "The Australian".