Des vols entre Bruxelles et Chicago font partie du plan de répartition du géant pharmaceutique, rapporte le Wall Street Journal sur base de sources proches du dossier. Les premiers vols, opérés par United Airlines, ne sont qu'une partie de la logistique mise en place pour répartir les vaccins de Pfizer à travers le monde.

La semaine passée, le groupe américain et son partenaire allemand BioNTech ont introduit une demande de licence auprès de la FDA américaine. "Quelques heures après avoir obtenu ce feu vert, nous serons prêts à distribuer les vaccins", avaient alors affirmé les deux entreprises.

Ces vaccins sont produits à Puurs, en Belgique, et à Kalamazoo, aux Etats-Unis.

Selon le Wall Street Journal, des vols entre Bruxelles et Chicago, les deux aéroports les plus proches des sites de production, sont notamment prévus. Le trajet du premier vol, vendredi, n'a pas été révélé.

L'autorisation de la FDA est attendue autour du 10 décembre. Pfizer et BioNTech assurent pouvoir produire 50 millions de doses dans un premier temps et jusqu'à 1,3 milliard pour la fin de 2021.

Pfizer Belgique n'a souhaité faire aucun commentaire.