Une commission interfédérale de scientifiques se penchera sur les questions éthiques relatives au vaccin contre le coronavirus et le traitement des personnes âgées pendant la crise sanitaire, rapporte De Standaard mardi. "Nous nous engageons à compléter nos recommandations d'ici février ou mars", a fait savoir la présidente Florence Caeymaex (Université de Liège).

Une sous-commission du Comité consultatif de bioéthique, indépendant et interfédéral, planchera chaque semaine sur les questions éthiques relatives au vaccin. Une autre mettra l'accent sur l'égalité de traitement et l'autonomie des personnes âgées pendant la pandémie.

Florence Caeymaex insiste sur le fait que rendre en février-mars un avis approfondi de cette ampleur est particulièrement rapide. "Mais bien sûr, nous essaierons également de répondre aux questions à court terme."