Le vaccin s'est avéré efficace à environ 99% pour prévenir l'hospitalisation, les maladies graves et le décès, deux semaines après administration de la deuxième dose, selon de nouvelles données du ministère. Le protocole d'administration du vaccin comprend deux injections à trois semaines d'intervalle.

Israël est le premier pays au monde à démontrer de manière concluante l'effet du vaccin dans le monde réel, ayant inoculé une plus grande proportion de ses 9,3 millions de citoyens que tout autre pays.

Deux semaines après la deuxième dose, l'efficacité est de 95,8% pour empêcher les gens de contracter le coronavirus; 98% pour prévenir la fièvre et les difficultés respiratoires et de respectivement 98,9, 99,2 et 98,9% dans la prévention des hospitalisations, des maladies graves et des décès.