La péninsule a été l'un des pays les plus durement frappés par le Covid, et le premier affecté en Europe par la première vague. Cette semaine, le pays a franchi la barre des 100.000 morts.

Les estimations pour 2020 "suggèrent un arrêt soudain et une inversion significative de la tendance positive observée ces dernières années en matière d'espérance de vie", selon l'Istat.

Les régions du nord du pays, les plus touchées par le virus, sont aussi celles où l'espérance de vie a le plus baissé: en Lombardie, le poumon économique du pays, elle chute ainsi de 83,7 à 81,2 ans.

Avant la pandémie, l'espérance de vie était passée de 81,7 ans en 2010 à 83,2 ans en 2019, plaçant l'Italie dans le peloton de tête au niveau européen.

Selon l'Istat, la moyenne dans l'UE s'élevait en 2018 à 81 ans, la dernier chiffre disponible.