Le chef de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a prévenu les jeunes vendredi qu'ils n'étaient "pas invincibles" face à la pandémie de coronavirus, les appelant également à limiter leur vie sociale pour préserver les plus fragiles.

"Aujourd'hui j'ai un message pour les jeunes: vous n'êtes pas invincibles. Ce virus peut vous conduire à l'hôpital pendant des semaines - et même vous tuer. Même si vous ne tombez pas malade, les choix que vous faites dans vos déplacements peuvent être une question de vie ou de mort pour quelqu'un d'autre", a averti Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d'une conférence de presse en ligne depuis Genève.

L'exemple de Wuhan, un "espoir" face à la pandémie


L'exemple de Wuhan, épicentre de l'épidémie du coronavirus en Chine où aucun nouveau cas d'origine locale n'a été enregistré depuis jeudi, est un "espoir" pour le monde, a estimé vendredi le directeur général de l'OMS. "Hier, Wuhan n'a déclaré aucun nouveau cas pour la première fois depuis l'émergence de l'épidémie", s'est félicité Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d'une conférence de presse en ligne depuis Genève. "Wuhan donne de l'espoir au reste du monde en montrant que même la situation la plus grave est réversible", a-t-il ajouté.