Médecins Sans Frontières exhorte lundi les Etats membres de l'Union européenne à faire preuve de solidarité au-delà de leurs frontières nationales. Le matériel médical essentiel, notamment les équipements de protection individuelle destinés à protéger le personnel de santé, doit être acheminé d'urgence là où il est le plus nécessaire, estime l'ONG. MSF cite l'Italie, pays le plus touché d'Europe par l'épidémie, où les "pénuries d'équipements de protection individuelle sont de plus en plus fréquentes, laissant les travailleurs de la santé en première ligne exposés". Ces pénuries de matériel de protection entretiennent l'épidémie et entravent la capacité à sauver des vies, affirme MSF. Près de 1.700 travailleurs de la santé, soit 8% du total des cas de COVID-19 en Italie, ont été infectés, selon l'ONG.

"Même dans les hôpitaux européens les plus performants et spécialisés, nous constatons que les personnels de santé sont débordés, qu'ils doivent composer avec une pénurie dramatique de matériel de protection, ce qui les expose à tous les dangers", explique le Dr Claudia Lodesani, présidente de MSF en Italie.

En ce moment, aucun pays ne peut faire face ou produire seul le matériel dont il a besoin, selon l'ONG. Les Etats membres doivent mettre en oeuvre d'urgence les mécanismes de solidarité existant au sein de l'UE, demande MSF. Les ressources doivent être partagées pour lutter contre la pandémie là où elle sévit actuellement.