L'hôpital universitaire de Louvain (UZ Leuven) a refusé une cargaison de 3.000 masques en provenance de Chine car le matériel n'était pas suffisamment fiable, a indiqué Herman Devrieze, chef de service prévention à l'UZ Leuven, dimanche soir à la télévision locale ROBtv. Les masques n'épousaient pas correctement le nez et la protection des filtres laissait à désirer. M. Devrieze a appelé toutes les instances à se montrer très prudentes avec le matériel offert, quand bien même les besoins sont criants. "Si nous nous mettons à jouer du football panique, on va commencer à avoir des problèmes", a-t-il commenté.