Le point sur l'épidémie du coronavirus dans le monde:

EUROPE

FRANCE

La propagation accélérée du coronavirus en France, qui a causé seize décès selon un nouveau bilan, sonne la mobilisation générale des services de santé, sommés de se tenir prêts à déclencher leur "plan blanc" pour faire face à une situation exceptionnelle. Selon le dernier décompte officiel samedi, 949 personnes ont été contaminées et seize sont décédées. Quarante-cinq personnes sont en réanimation, a annoncé le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon. Hôpitaux et cliniques sont déjà "mis sous tension" et doivent se tenir prêts à déclencher leur "plan blanc". "Nous avons engagé le niveau 1 du plan blanc qui met tous les hôpitaux sous tension pour planifier" la mise en oeuvre rapide des "moyens indispensables en cas d'afflux" de patients, a souligné Jerôme Salomon.

Une députée atteinte du coronavirus a été hospitalisée, ce qui porte à trois le nombre de cas recensés à l'Assemblée nationale, dont deux députés, a indiqué samedi la présidence de l'Assemblée. Deux cas avérés avaient été annoncés jeudi -un député du Bas-Rhin et un salarié de l'Assemblée- et un nouveau cas, celui d'"une députée actuellement hospitalisée", a été recensée, précise la présidence de cette institution dans un communiqué.

ITALIE

L'Italie a passé la barre des 200 morts et a déclaré presque 6.000 cas de coronavirus, ce samedi 7 mars.

MALTE

Le premier cas d'un patient souffrant de coronavirus a été détecté à Malte, une fille de 8 ans La fille était à Rome avec ses parents ces dernières semaines. Une source de santé publique a déclaré qu'elle était en quarantaine à la maison mais qu'elle présentait de forts symptômes.

ASIE

COREE DU SUD

Les autorités de la Corée du Sud ont annoncé samedi la confirmation de 483 nouveaux cas de coronavirus, portant le nombre total d'infections dans ce pays à 6.767, selon l'agence de presse Yonhap.

Ces nouveaux cas ont principalement été identifiés dans la ville de Daegu, l'épicentre de l'épidémie en Corée du Sud.

CHINE

La Chine a enregistré samedi 28 nouveaux décès de l'épidémie du coronavirus, portant le bilan total à 3.070 morts dans le pays, a indiqué la commission nationale de la santé.

Le nombre de nouvelles contaminations s'est élevé à 99, a-t-elle ajouté, avec une augmentation du nombre de nouveaux cas pour la troisième journée consécutive en dehors de la province de Hubei, épicentre de l'épidémie.

IRAN

Les autorités d'Iran ont fait état samedi de 21 nouveaux décès dus au nouveau coronavirus et de 1.076 cas d'infection détectés au cours des dernières 24H, portant à 145 le nombre de morts et à 5.823 celui des personnes contaminées en Iran.

AMERIQUE

COSTA RICA

Le Costa Rica a enregistré vendredi son premier cas de coronavirus, une touriste américaine arrivée dans ce pays d'Amérique centrale le 1er mars, a annoncé le gouvernement.

La patiente, âgée de 49 ans, a été placée "en isolement strict" dans un hôtel de San José, avec son mari qui a été en contact à New York avec des personnes souffrant du Covid-19, a indiqué le ministre de la Santé, Daniel Salas, lors d'une conférence de presse.

ETATS-UNIS

Le coronavirus a été détecté sur 21 personnes à bord d'un navire de croisière qui avait été maintenu au large de la Californie, a annoncé vendredi le vice-président américain Mike Pence, qui coordonne la lutte contre l'épidémie aux Etats-Unis.

Il s'agit de 19 membres d'équipage et de deux passagers du Grand Princess, qui transporte plus de 3.500 personnes et devrait accoster prochainement dans un port non-commercial où de nouveaux tests seront effectués et où les malades seront placés en quarantaine, a ajouté M. Pence lors d'une conférence de presse à Washington.

Le gouverneur de l'Etat de New York Andrew Cuomo a instauré samedi l'état d'urgence pour lutter contre le nouveau coronavirus, qui continue à s'y répandre, avec une vingtaine de nouveaux cas.

"Nous avons 21 nouveaux cas, avec un total de 76 pour l'Etat", a annoncé la gouverneur lors d'une conférence de presse à Albany, précisant que 10 personnes étaient hospitalisées.

L'état d'urgence "permet d'accélérer les procédures d'achat (d'équipement) et d'embauche (de personnel), ce qui est ce dont nous avons besoin actuellement", a-t-il expliqué, soulignant que le coût de la lutte contre le Covid-19 atteignait "probablement" 30 millions de dollars par semaine pour l'Etat.