Dans l'optique de lutter contre la diffusion de fausses informations, Twitter va sponsoriser les messages du SPF Santé publique à propos du coronavirus, annonce le ministère vendredi. L'initiative, venue du réseau social, permettra une meilleure diffusion des informations avérées données par le ministère concernant l'épidémie de 2019-nCoV qui sévit en Chine.

L'initiative de cette collaboration est venue du réseau social. "Twitter a pris contact avec plusieurs autorités en charge de la santé publique à travers le monde, parce que ses dirigeants sont préoccupés par la multiplication des fausses informations publiées sur sa plateforme", explique le porte-parole du SPF Santé publique, Jan Eyckmans. "Nous sommes ravis de recevoir un tel soutien."

Grâce à cette coopération, les informations diffusées par le SPF Santé publique auront plus de poids dans l'algorithme rythmant les fils d'actualité de Twitter. Par ailleurs, tout utilisateur cherchant le mot "coronavirus" depuis la Belgique verra également s'afficher un message renvoyant vers le site info-coronavirus.be, géré par le ministère.

Jan Eyckmans espère ainsi contrer les messages de panique inopportuns et souligne que le nombre d'infections confirmées en Europe est pour l'instant dérisoire, avec 25 cas - dont un en Belgique - répartis dans sept pays, selon une carte en temps réel de l'université américaine Johns Hopkins.