La France peut "basculer à tout moment"

"L'équilibre est fragile et nous pouvons basculer à tout moment" vers une reprise incontrôlée de l'épidémie en France, a averti mardi le Conseil scientifique, alors que les cas augmentent et que les restrictions se multiplient.

L'instance qui guide le gouvernement français juge "hautement probable qu'une seconde vague épidémique soit observée à l'automne ou l'hiver".


Le nombre de contaminations a presque doublé aux Pays-Bas

Le nombre de contaminations au coronavirus a presque doublé aux Pays-Bas la semaine dernière, par rapport à la semaine précédente, selon les données officielles communiquées mardi.

L'Institut royal de la Santé publique (RIVM) a enregistré 2.588 nouvelles contaminations en une semaine. Le nombre de Néerlandais testés positifs au Covid-19 a ainsi augmenté de 95% en une semaine. Les décès restent eux limités, avec six morts en une semaine. Les hôpitaux ont admis la semaine dernière 44 malades du coronavirus, soit 21 patients de plus que la semaine précédente. Le taux de reproduction, qui indique la vitesse à laquelle le virus se propage, est redescendu à 1,20, après avoir atteint 1,40 la semaine dernière. Il reste toutefois supérieur à 1, ce qui signifie que l'épidémie se renforce.

A noter que le Premier ministre néerlandais Mark Rutte et le ministre de la Santé Hugo de Jonge tiendront une conférence de presse jeudi à 19h00 sur l'état actuel de l'épidémie de coronavirus aux Pays-Bas. Selon le Service d'information du gouvernement (RVD), ils "feront état de la situation générale, approfondiront la situation dans certaines régions et, si nécessaire, annonceront des mesures de soutien régionales supplémentaires".

2.751 cas en 24 heures en Iran, plus important bilan en deux mois

L'Iran a enregistré 2.751 contaminations à la maladie Covid-19 ces dernières 24 heures, son plus important bilan de cas quotidiens en deux mois, a annoncé mardi le ministère de l'Intérieur. Le nombre de décès et infections a repris sa courbe ascendante en Iran depuis mai. Cette hausse a poussé les autorités à rendre le port du masque obligatoire dans les espaces clos et à rétablir des restrictions.


Cyberattaques en hausse

La pandémie a favorisé l'augmentation de cyberattaques dans une cinquantaine de pays, avec notamment de plus en plus de gouvernements et d'institutions sanitaires ciblés, a averti Interpol.

"Les cybercriminels sont en train de développer et d'augmenter leurs attaques à un rythme alarmant, exploitant la peur et l'incertitude causées par la situation économique et sociale instable du fait du Covid-19", a déclaré le secrétaire général d'Interpol Jürgen Stock.

Près de 695.000 morts

La pandémie a fait au moins 694.507 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP mardi à 11H00 GMT.

Plus de 18,3 millions de cas ont été officiellement comptabilisés, dont au moins 10,7 millions ont été guéris.

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé (155.471 décès). Viennent ensuite le Brésil (94.665 morts), le Mexique (48.012), le Royaume-Uni (46.210) et l'Inde (38.938).

Plus de 5 millions de cas en Amérique latine

L'Amérique du Sud et les Caraïbes ont franchi le cap des 5 millions de cas de Covid-19, selon un comptage de l'AFP à partir de chiffres officiels.

La pandémie a fait au moins 203.726 morts dans cette région.

"Peut-être jamais de panacée"

L'Organisation mondiale de la santé a averti qu'il n'y aurait peut-être jamais de "panacée" contre la pandémie, en dépit de la course aux vaccins en cours.

"Les essais cliniques nous donnent de l'espoir. Cela ne veut pas nécessairement dire que nous aurons un vaccin" efficace notamment sur la durée, a expliqué le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.


Aérien secoué

A l'instar de nombre de ses homologues dans le monde, la principale compagnie aérienne du Nigeria, Air Peace, affectée par la crise, a annoncé devoir licencier des pilotes et réduire les salaires.

Coincés à l'aéroport

Des dizaines de personnes sont coincées à l'aéroport de Manille par le confinement soudainement réimposé aux Philippines.

Plus de 27 millions de personnes, soit environ le quart de la population du pays, sont de nouveau confinées depuis mardi.

Amendes triplées à Melbourne

Des centaines de personnes atteintes du Covid-19 à Melbourne ont enfreint l'obligation de rester chez elles, ont annoncé les autorités locales qui ont riposté en triplant le montant des amendes encourues.


Les commerces non essentiels vont fermer à partir de mercredi minuit dans la deuxième ville d'Australie, déjà reconfinée depuis début juillet et sous couvre-feu depuis dimanche.