Avec plus de 130.000 personnes contaminées, près de 5.000 décès et des infections s'étendant désormais de la Scandinavie à l'Inde, de l'Amérique latine à l'Extrême-Orient, les gouvernements des quatre coins du monde s'escrimaient à freiner la propagation de la maladie Covid-19.

  • EUROPE

En Europe, où plus de 20.000 cas sont déjà signalés, l'épidémie poursuit sa progression inexorable, bouleversant la vie quotidienne des populations, de la limitation de déplacements aux fermetures de frontières.

La France, par la voix de son président Emmanuel Macron, a rejoint dans la soirée la liste des pays dont les écoles, crèches et universités vont fermer. Le chef de l'Etat de l'un des pays les plus touchés d'Europe par la pandémie a demandé aux séniors de plus de 70 ans de rester chez eux, sans toutefois décider le report du premier tour des élections municipales, prévu dimanche. De probables fermetures de frontières seront probablement nécessaires dans les jours ou les semaines à venir, "mais il faudra les prendre à l'échelle européenne", a annoncé M. Macron, qui a assuré que l'UE devra réagir "fort et vite" pour surmonter la crise économique mondiale provoquée par la pandémie.

Le Premier ministre français Édouard Philippe a annoncé vendredi que le gouvernement abaissait à 100 personnes la taille limite des rassemblements en France, au lieu de mille précédemment, pour "freiner" la progression du coronavirus. "Nous allons faire passer cette limite aux rassemblements de 100 personnes.

Près de 800 nouveaux cas de patients infectés par le nouveau coronavirus ont également été détectés en France et l'épidémie a pour l'heure fait 79 morts dans le pays, a annoncé vendredi le ministre de la Santé Olivier Véran.

Dix-huit décès supplémentaires ont été enregistrés depuis jeudi soir, et 154 patients sont "toujours dans un état grave", selon le ministre. Au total, le nombre de malades contaminés en France depuis fin janvier se monte à 3.661, contre 2.876 jeudi soir.

L'Italie a enregistré 250 nouveaux décès liés au coronavirus en 24 heures, un nouveau record, ce qui fait grimper le nombre des morts à 1.266, selon un bilan publié vendredi par la Protection civile.

L'Italie, le pays le plus touché du monde après la Chine, voit aussi le nombre des personnes contaminées faire un bond sur son territoire : il passe de 15.113 à 17.660, dont 1.328 en soins intensifs.

Le nombre de décès dus au coronavirus aux Pays-Bas a doublé, passant de cinq à dix, a indiqué vendredi l'Institut royal pour la Santé et l'Environnement (RVIM). Depuis jeudi, 190 cas supplémentaires ont été testés positifs au nouveau virus, portant ainsi le nombre de personnes infectées à 804 depuis le début de la pandémie.

L'Espagne a enregistré 120 morts et plus de 4.200 cas de contamination par le nouveau coronavirus, ont annoncé vendredi les services de santé du gouvernement.

Le chef du gouvernement Pedro Sanchez devait donner en début d'après-midi une conférence de presse après la publication de ces chiffres qui marquent un nouveau bond dans la propagation de l'épidémie. La veille au soir, le bilan était de 84 morts et 3.004 cas.

  • ASIE

La Chine a rapporté vendredi seulement huit nouvelles contaminations par le coronavirus, soit le chiffre le plus bas depuis le début de la publication des statistiques sur l'épidémie mi-janvier. Parmi ces cas supplémentaires, cinq ont été enregistrés dans la ville de Wuhan (centre), épicentre du Covid-19 où le virus est apparu fin 2019. Les trois autres contaminations recensées (deux à Shanghai et une à Pékin) sont le fait de personnes en provenance de l'étranger. Leur nationalité n'a pas été précisée.

Le Népal a emboîté vendredi le pas de la Chine et suspendu la délivrance des permis d'ascension de l'Everest en raison de l'épidémie de Covid-19, fermant ainsi l'accès du "Toit du monde" à quelques semaines du début prévu de la haute saison.

La Corée du Sud, qui a été le plus grand foyer de l'épidémie de Covid-19 après la Chine, a fait état vendredi du plus faible nombre de nouveaux cas d'infection au nouveau coronavirus depuis trois semaines. Pour la première fois, le nombre de patients guéris a dépassé jeudi celui des nouvelles contaminations, ont annoncé vendredi les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC).

L'Iran a annoncé vendredi 85 nouveaux décès dus au nouveau coronavirus, le plus lourd bilan en une journée depuis le début de l'épidémie dans ce pays, l'un des plus touchés au monde.

  • AFRIQUE

Un premier cas de nouveau coronavirus a été diagnostiqué au Kenya, qui concerne une étudiante kényane rentrée des États-Unis via Londres, a annoncé vendredi le ministre de la Santé, Mutahi Kagwe. "Je veux vous informer que le ministère de la Santé a confirmé le premier cas de coronavirus au Kenya", a indiqué M. Kagwe lors d'une conférence de presse.

Il s'agit aussi du premier cas confirmé de nouveau coronavirus en Afrique de l'Est.

Les frontières entre le Maroc et les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla ont fermé vendredi dès 06H00 pour prévenir la propagation du coronavirus, ont indiqué les autorités. L'annonce a obligé de nombreux Espagnols à sortir de façon précipitée du Royaume du Maroc, pour ne pas s'y retrouver bloqués.

Un premier cas d'infection par le nouveau coronavirus a été détecté en Guinée, sur une Belge arrivée récemment dans ce pays d'Afrique de l'Ouest, a annoncé vendredi à l'AFP le ministre guinéen de la Santé. "J'ai appris ce matin effectivement qu'il y a un cas de coronavirus confirmé qui se trouve au centre de traitement des maladies infectieuses de Nongo", dans la banlieue de Conakry, a affirmé le ministre et médecin-colonel Remy Lamah.