Selon les chiffres de l'institut de santé publique Sciensano, publiés mercredi, les hôpitaux belges comptent actuellement 232 patients Covid-19 dont 49 en soins intensifs. La semaine dernière, 23 nouveaux patients contaminés ont été pris en charge quotidiennement en moyenne.

"En général, c'est encore très calme dans les hôpitaux. A Anvers et dans une moindre mesure à Bruxelles et en Flandre occidentale, c'est un peu plus chargé. C'est calme aux soins intensifs car la majorité des admissions sont des hospitalisations courantes. Nous avions espéré que nous n'évoluerions vers un nouveau pic qu'après les vacances, mais la situation n'est actuellement pas du tout comparable à celle de mars et avril", a déclaré M. Meyfroidt.

Par rapport à mars et avril, l'expérience acquise au cours de ces mois a amélioré l'organisation des soins dans les hôpitaux, selon M. Meyfroidt. "Partout, des plans ont été élaborés et la situation est suivie à la fois en interne et en amont. Par exemple, l'organisation des soins et la gestion des patients ont été ajustées. Le personnel qui s'occupe de ces soins est désormais mieux formé et les problèmes qui avaient été relevés concernant la rareté du matériel ont été éliminés. Les patients n'ont pas à s'inquiéter", ajoute le médecin.