Au cours du troisième trimestre 2020, la société affiche une perte nette de 272,2 millions de dollars (222,8 millions d'euros). Mais le chiffre d'affaires commence à décoller, à 570,7 millions de dollars au 3e trimestre 2020, contre 14 millions un an plus tôt. "Ce n'est que le début", a déclaré le directeur général de Moderna, Stéphane Bancel, lors de la présentation des résultats financiers à Cambridge, Massachusetts.

Sur base d'accords de vente anticipée avec livraison prévue en 2021, Moderna prévoit de générer 18,4 milliards de recettes grâce à son vaccin contre le coronavirus. Cela place le groupe de biotechnologie devant le géant pharmaceutique américain Pfizer, qui prévoit pour son vaccin, en partenariat avec la société allemande Biontech, un chiffre d'affaires annuel d'environ 15 milliards de dollars.

Moderna a été fondé en 2010 et est entrée en Bourse fin 2018. Le boom des vaccins a fait augmenter la valeur de ses actions de plus de 450%, mais jusqu'à présent, la société n'a pas engrangé de bénéfices. En 2020, ses pertes nettes totales s'élèvent à 747,1 millions de dollars.