L'Alliance du Vaccin (Gavi) co-pilote avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (Cepi), le dispositif Covax, qui vise à fournir cette année des vaccins anti-Covid à 20% de la population de près de 200 pays et territoires participants.

Covax avait déjà signé un accord avec le Serum Institute of India (SII) pour 200 millions de doses de vaccins AstraZeneca/Oxford ou Novavax, avec une option pour 900 millions de doses supplémentaires.

Combiné à ce contrat, le nouveau protocole d'accord signé avec Novavax "permettra à la Facilité Covax de disposer de 1,1 milliard de doses du candidat vaccin NVX-CoV2373 contre la Covid-19", a indiqué Gavi.

Ce protocole d'accord constitue une étape essentielle pour s"assurer que les doses seront mises à la disposition de tous les pays et économies participant au mécanisme Covax, dès que le vaccin sera approuvé par les autorités et homologué par l'OMS.

Ce vaccin américain en deux doses fait l'objet d'un examen continu par l'Agence européenne des médicaments (EMA), ce qui ouvre la voie à une demande prochaine d'autorisation dans l'UE. C'est un vaccin dit "sous-unitaire", à base de protéines qui déclenchent une réponse immunitaire, sans virus. Ses concepteurs affirment qu'il est efficace à 89,3%.