La pandémie de nouveau coronavirus a fait plus de 200.000 morts dans le monde, dont près de 90% en Europe et aux Etats-Unis, depuis son apparition en Chine en décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles samedi à 21h00.

Au total, 200.736 décès ont été recensés dans le monde (pour 2.864.071 cas), dont 122.171 en Europe (1.360.314 cas), continent le plus touché. Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de morts (53.070), devant l'Italie (26.384), l'Espagne (22.902), la France (22.614) et le Royaume-Uni (20.319).

France: 22.614 décès au total, 369 morts en 24h

L'épidémie de coronavirus a fait 22.614 morts en France depuis début mars, avec 369 nouveaux décès enregistrés en 24 heures, selon le bilan communiqué samedi soir par la Direction générale de la santé, marqué par une baisse sensible des morts à l'hôpital.

L'épidémie a tué 14.050 personnes dans les hôpitaux, soit 198 décès de plus en 24 heures, le bilan quotidien le plus faible depuis un mois, et 8.564 dans les Ehpad et autres établissements médico-sociaux (+171), a précisé la DGS dans un communiqué.

En réanimation, le nombre de patients baisse maintenant depuis 17 jours de suite avec désormais 4.725 personnes admises, 145 en moins depuis vendredi. Même si, au cours des dernières 24 h, 124 nouveaux malades Covid-19 y ont été admis, selon la DGS.

Cet indicateur important de la pression de l'épidémie sur le système hospitalier était repassé vendredi sous la barre des 5.000, pour la première fois depuis le 29 mars.

La DGS souligne cependant "le nombre très important de patients en réanimation, toutes causes confondues (7.525), supérieur de 50% aux capacités initiales de réanimation en France".

"L'augmentation observée du nombre de patients en réanimation, hors Covid, démontre la nécessité du suivi et du traitement des patients atteints de maladies chroniques ainsi que de la prise en charge en urgence des pathologies aiguës graves" poursuit la DGS.

"Si les suivis sont interrompus longtemps, les décompensations de maladies chroniques sont d'autant plus graves. (...) Les personnes malades sont vivement encouragées à contacter leur médecin ou le service où elles sont suivies", selon son communiqué.

Le Royaume-Uni passe le cap "profondément tragique" des 20.000 morts

Le Royaume-Uni a dépassé samedi les 20.000 morts à l'hôpital de patients atteints par le nouveau coronavirus, un cap "profondément tragique", a souligné la ministre de l'Intérieur Priti Patel, appelant la population à "être forte" pour poursuivre le confinement.

Selon le dernier bilan du ministère de la Santé, 20.319 personnes ayant contracté la maladie Covid-19 ont perdu la vie dans les hôpitaux britanniques, soit 813 de plus que dans le précédent bilan fourni vendredi.

Mais ce chiffre ne traduit pas en temps réel l'évolution de la pandémie, car, assure l’université d'Oxford, un tiers des 711 décès supplémentaires recensés en Angleterre datent de plus d'une semaine.

Au mois de mars, des responsables du secteur de la santé avaient déclaré qu'un bilan final de 20.000 morts ou moins serait un "bon résultat".

"C'est un jour très triste pour la nation", a réagi Steven Powis, l'un des responsables des services de santé britannique.

Aux chiffres communiqués quotidiennement doivent s'ajouter les décès dans les maisons de retraite, qui, selon les représentants du secteur, se comptent en milliers.

Le nombre des personnes testées positives s'élève quant à lui à 148.377 (+4.913).


120 nouveaux décès aux Pays-Bas

Le nombre de décès dus au coronavirus a augmenté de 120 aux Pays-Bas au cours des 24 dernières heures et s'élève désormais à 4.409, selon les chiffres publiés samedi par les autorités sanitaires néerlandaises. Le nombre d'hospitalisations a augmenté de 100 et atteint désormais 10.381. Ces chiffres, les plus récents, peuvent ne pas être complets en raison de certains décalages dans les différents décomptes. 655 nouveaux cas de contaminations ont été confirmés vendredi, portant le total des cas confirmés de Covid-19 outre-Moerdijk à 37.190. Le nombre réel de personnes infectées par le SARS-CoV-2 est néanmoins plus élevé car toutes les personnes contaminées ne sont pas testées.

Iran: 76 nouveaux morts, craintes de "recrudescence"

Des responsables iraniens ont dit samedi leurs inquiétudes face à une "recrudescence" des cas de contamination au nouveau coronavirus en Iran, pays du Moyen-Orient le plus touché par l'épidémie.

Alors que la République islamique d'Iran marque le premier jour du ramadan, le ministère de la Santé a annoncé 76 décès supplémentaires qui portent à 6.650 morts le bilan officiel de l'épidémie de pneumonie virale en Iran.

L'Etat a autorisé depuis le 11 avril de nombreux commerces à rouvrir progressivement mais des responsables sanitaires ont mis en garde contre de nouvelles vagues de contamination au virus, dont la propagation a ralenti depuis le début du mois d'avril, selon les chiffres officiels.

Cité par l'agence de presse Isna, Aliréza Zali, coordinateur de la lutte contre la maladie dans la capitale, a critiqué "des réouvertures faites à la hâte", estimant que "cela pourrait créer de nouvelles vagues de maladie à Téhéran et compliquer le contrôle de l'épidémie".

Selon Kianouche Jahanpour, porte-parole du ministère de la Santé, le pays a dénombré un total de 89.328 cas de contamination, dont 1.134 enregistrés au cours des dernières 24 heures, depuis le début officiel de l'épidémie en Iran, en février.

M. Jahanpour a rappelé une nouvelle fois à la population qu'il n'était pas encore question de s'affranchir des règles de distanciation sociale et des consignes d'hygiène.

"Dans certaines provinces, comme Gilan (nord), Qom (centre) et Mazandaran (nord), où nous avons déployé de grands efforts afin de contrôler l'épidémie, nous observons des signes d'une nouvelle recrudescence" des cas, a déclaré à la télévision d'Etat Mohammad Mehdi Gouya, directeur du département des maladies infectieuses au ministère de la Santé.

L'Iran avait annoncé ses premiers cas de nouveau coronavirus à Qom, ville sainte chiite et important centre de pèlerinage.

"Nous constatons une augmentation du nombre de cas, en particulier dans les provinces traditionnellement les plus visitées (par des touristes ou des pèlerins iraniens)", a ajouté M. Gouya. Les Iraniens peuvent se déplacer depuis une dizaine de jours entre les provinces après une interdiction de plusieurs semaines.

Certains, à l'étranger comme à l'intérieur du pays, estiment que le nombre de victimes de l'épidémie en Iran est sous-estimé.

Près de 150 cas à bord d'un navire de croisière au Japon

Près d'un quart des 623 membres de l'équipage d'un navire de croisière amarré dans l'ouest du Japon ont été testés positifs au nouveau coronavirus, a annoncé samedi un responsable officiel japonais. Le Costa Atlantica, un paquebot sous pavillon italien qui n'a pas de passagers à son bord, est arrivé en janvier dans le port méridional de Nagasaki pour des réparations.

Les autorités locales avaient été alertées il y a une semaine environ par le croisiériste, Costa, à la suite d'une suspicion de contamination parmi les membres de l'équipage qui ont depuis tous subi des tests.

Les 57 derniers ont été effectués samedi et le nombre total des cas s'élève désormais à 148, a annoncé un responsable japonais à la presse, ajoutant pour le moment ignorer leur nationalité et leur âge. On sait juste qu'à l'exception d'un interprète, aucun n'est japonais.

Certains des membres de l'équipage ont été isolés dans des cabines mais beaucoup d'autres doivent assurer des opérations de maintenance à bord du bâtiment, a fait savoir Costa aux autorités japonaises.

Un seul d'entre eux a jusqu'à présent été hospitalisé.

Les autorités japonaises avaient déjà dû faire face à des cas de Covid-19 à bord d'un navire de croisière, le Diamond Princess, au début de l'année et leur gestion de cette crise avait alors suscité de nombreuses critiques.

L'ensemble des plus de 3.700 passagers et membres de l'équipage avaient été laissés plusieurs semaines en confinement sur ce paquebot amarré dans le port de Yokohama, avec au final 700 cas de contamination dont 13 ont été mortels.