Un patient s'est présenté au CHU de Charleroi à Marie Curie, diagnostiqué positif au Coronavirus, il a été placé en quarantaine chez lui.

C'est le service communication de l'ISPPC (Intercommunale de Santé Publique du Pays de Charleroi) qui l'annonce : "Les analyses de la KULeuven confirment qu’un patient qui s’est présenté spontanément au CHU de Charleroi, sur le site de l’hôpital civil Marie Curie, est positif au COVID-19. De retour de Lombardie, le patient qui s’est rendu aux service des urgences a été pris en charge immédiatement par l’équipe soignante revêtue de l’équipement recommandé par le SPF Santé Publique."

Cette personne a reçu un masque et a été placée en isolement dans un box éloigné du flux des urgences. Elle a ensuite été renvoyée à son domicile en quarantaine, son état de santé ne suscitant pas d’inquiétude d'après l'ISPPC. L’AVIQ l’a contactée personnellement mercredi soir pour lui annoncer les résultats des analyses et prendre les mesures nécessaires.

Depuis le début de l’épidémie, le CHU de Charleroi a enregistré plusieurs cas suspects, dont 16 le mardi 3 mars sur ses deux implantations disposant d’un service d’urgences. A chaque fois, les patients ont été pris en charge rapidement par du personnel muni de protections. Ils ont été pourvus d’un masque et isolés dans une partie du service réservée aux cas suspects d’infection au COVID-19.

"Des frottis nasopharyngés ont été réalisés et envoyés au laboratoire de la KUL pour analyse. Conformément aux recommandations du SPF Santé, tous ces patients ont été renvoyés chez eux en quarantaine, leur état de santé n’étant pas inquiétant. Dès les premières évolutions de l’épidémie, le CHU de Charleroi a pris des mesures pour parer à une montée en puissance de celle-ci. Quatre locaux d’isolement ont ainsi été construits au sein des urgences de l’Hôpital Civil Marie Curie. Un plan « biotox » a été mis sur pied, avec des trajets et des locaux réservés aux cas suspects" , précise l'intercommunale.

Quatre nouveaux cas à Knokke

Le bourgmestre de Knokke, Leopold Lippens, a été informé mercredi par l'agence flamande Soins et Santé qu'un habitant de la commune du littoral avait été contaminé par le coronavirus, annonce un communiqué jeudi. Entre-temps, l'agence sanitaire a également indiqué que trois personnes qui ont été en contact avec ce patient ont aussi été contaminées.

Un bilan fédéral du nombre de cas en Belgique est attendu dans la matinée. Un premier cas d'un habitant de Knokke avait été signalé au bourgmestre mercredi et ce patient a été placé en quarantaine. Jeudi, l'agence Soins et Santé a également averti la commune que trois personnes avec qui le premier cas recensé à Knokke avait été en contact ont aussi été testées positives.

Les proches de ces patients et les personnes avec qui ils ont été en contact seront suivis par l'agence Soins et Santé, assure la commune. Il sera évalué si ces personnes doivent être isolées ou non. En cas de symptômes, elles seront testées.

Un nouveau cas de coronavirus a par ailleurs été confirmé dans la région de Charleroi jeudi.

Un élève d'une école primaire à Zonhoven testé positif au coronavirus

Un élève de cinquième année d'une école primaire de Zonhoven, dans le Limbourg, fait partie des Belges infectés par le Covid-19. Il était revenu d'un séjour au ski dans le nord de l'Italie. Toute sa famille devra rester en quarantaine pendant deux semaines. L'élève n'a souffert d'aucun symptôme à son retour d'Italie et s'est donc rendu à l'école lundi. "Il est tombé malade lundi soir", explique la directrice de l'établissement scolaire. "Sa soeur fréquente également notre école, mais elle n'est pas malade."

Les responsables de l'école ont pris contact avec les parents des autres élèves.