Avez-vous une de ces plaintes: fièvre (+ de 38°), difficulté à respirer, toux, éternuement, nez qui coule (pas bouché), maux de gorge, douleurs musculaires, sensation de grippe, perte récente du goût et/ou de l'odorat. Pouvez-vous prononcer des phrases complètes? Avez-vous une maladie hématologique pour laquelle vous êtes surveillé? Voilà les premières questions auxquelles il faudra répondre en ligne, en cas de suspicion de Covid-19 sur la plateforme de screening à distance que vient de lancer la scale-up belge BeWell Innovations, établie à Anvers et spécialisée dans les MedTech ainsi que l’eHealth.

Objectif de cette initiative: réaliser un premier tri important parmi les personnes susceptibles de se présenter aux urgences, afin de soulager celles-ci, d'autant plus que l'on se dirige vers le pic de l'épidémie. "L'objectif est aussi simple qu'efficace, expliquent les concepteurs de cet outil disponible en trois langues. Il s'agit d'établir des priorités, informer les patients et permettre aux services d'urgence de traiter, en premier lieu, les cas les plus urgents".

Trois résultats possibles

Concrètement, comment ça marche? Via l'application pour smartphone Well@Home (téléchargeable gratuitement dans l'AppStore ou via GooglePlay) ou la page web COVID@home, accessible gratuitement, les personnes qui pensent présenter des symptômes peuvent remplir un simple questionnaire médical développé en étroite collaboration avec l'UZ Gent.

Celui-ci permettra d’examiner les symptômes liés au Coronavirus et plusieurs paramètres vitaux (température, tension artéreille, essoufflement...) Mais attention, insiste bien la société Be Well : cette évaluation ne remplace en aucun cas un examen médical professionnel !

Une fois le questionnaire rempli, trois résultats sont possibles :

1. Le patient présente un faible risque de contamination. Il est alors invité à continuer de remplir régulièrement et proactivement le questionnaire ainsi que ses paramètres vitaux, afin qu’il puisse contacter un médecin en cas d’évolution de ces résultats.

2. Le patient encourt un risque dit moyen de présenter la maladie. Il lui est dès lors conseillé de prendre contact avec son médecin traitant ou un service de garde médicale et d’envoyer électroniquement les résultats obtenus. "Les médecins généralistes ou les postes de garde médicaux qui ont déjà accès à la solution BeWell peuvent immédiatement consulter les résultats en ligne, suivre les patients à tout moment et même organiser, via la plateforme, une consultation vidéo pour laquelle ils sont désormais rémunérés grâce à une mesure exceptionnelle prise par les autorités, explique Be Well. Les médecins qui n’ont pas encore accès à la plateforme peuvent l'obtenir gratuitement, et ce dans les 24 heures, en contactant BeWell et en communiquant leur numéro d'INAMI (via covid@bewellinnovations.com).

3. Le risque que le patient présente la maladie est élevé. Il est alors prié de prendre contact avec son médecin traitant ou de se rendre au service des urgences de l’hôpital le plus proche.

Les avantages de ce système

"Cette approche présente plusieurs avantages majeurs, explique Alain Mampuya, CEO de BeWell Innovations. Avant toute chose, le questionnaire de tri et la consultance à distance permettent d'effectuer immédiatement une première sélection importante, ce qui offre aux médecins généralistes et au personnel hospitalier la possibilité de se concentrer sur les personnes effectivement infectées. A cela vient s’ajouter un autre atout : les personnes ne doivent pas quitter leur domicile et évitent ainsi de propager le virus. Enfin, grâce à l'historique de la plateforme en ligne, tous les patients à risque peuvent être suivis efficacement par le médecin ou le poste de garde."

Quant aux consultations vidéo, qui sont intégrées dans la solution de BeWell et qui respectent les règles de RGPD, elles offrent également des avantages spécifiques. "Elles constituent pour les autorités une preuve qu’il y a effectivement eu prestation de service par un médecin et permettent d’activer la rémunération exceptionnelle pour les téléconsultations, précise la société. En outre, les résultats de cette nouvelle approche peuvent être étudiés plus profondément par la suite afin d'en tirer des enseignements pour la prévention et la gestion de futures crises. Enfin, des informations supplémentaires ainsi qu’un certificat médical peuvent aussi être fournis digitalement au patient".

Avant même l'épidémie de coronavirus, le kiosque d'autoévaluation médicale était déjà utilisé au service des urgences de l'UZ Gent, qui a depuis lors installé un deuxième kiosque, et cela "suite aux bons résultats et à l'efficacité prouvée de ce système, explique le Dr Cathelijne Lyphout, médecin urgentiste à l'UZ Gent. Le deuxième kiosque est actuellement exclusivement utilisé pour le tri des patients qui se rendent directement aux urgences et qui souffrent éventuellement du COVID-19. Sur cette base, un questionnaire a été instauré. Il peut également être rempli en dehors de l'hôpital à condition qu’il y ait un suivi".

A propos de Be Well Innovations et du kiosque

Fondée en 2010, BeWell Innovations est une entreprise belge de MedTech et de eHealth qui commercialise une plateforme numérique de suivi des patients grâce à la collecte de données, avec entre autres un kiosque pour l'autotest des personnes, la télésurveillance, ainsi qu’un tableau de bord qui permet de suivre de près les patients nécessitant une intervention. BeWell est actuellement active en Belgique, aux Pays-Bas, en Suède et en Irlande. Elle compte plus de 28 000 utilisateurs de l’application et près de 600 000 patients actifs sur le kiosque.

Le kiosque d'autoévaluation médicale fait partie de la plateforme numérique globale de BeWell et permet aux patients de faire leur enregistrement de paramètres vitaux ainsi que de répondre aux questionnaires de manière autonome, sans l’intervention d'un professionnel de la santé. Les données saisies sont immédiatement stockées dans le dossier médical, ce qui simplifie le travail du personnel de l'hôpital. Le kiosque est un système médical approuvé CE qui répond à toutes les normes GDPR.