Le nouveau coronavirus a fait au moins 7.063 morts dans le monde depuis son apparition en décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 10h00 (HB).

Plus de 180.090 cas d'infection ont été dénombrés dans 145 pays et territoires depuis le début de l'épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'imparfaitement la réalité, un grand nombre de pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

Depuis le comptage réalisé la veille à 18h00 HB, 56 nouveaux décès et 4.569 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao), où l'épidémie s'est déclarée fin décembre, a dénombré au total 80.881 cas, dont 3.226 décès et 68.869 guérisons. 21 nouveaux cas et 13 nouveaux décès ont été annoncés entre lundi et mardi.

Ailleurs dans le monde, on recensait mardi à 10h00 HB un total de 3.837 décès (43 nouveaux) pour 99.215 cas (4.548 nouveaux).

Les pays les plus touchés après la Chine sont l'Italie avec 2.158 morts pour 27.980 cas, l'Iran avec 853 morts (14.991 cas), l'Espagne avec 309 morts (9.191 cas), et la France avec 148 morts (6.633 cas).

EUROPE

La France, après l'Espagne et l'Italie, entre à son tour mardi en confinement général, et l'Europe ferme ses frontières pour freiner la propagation du coronavirus, qualifiée par l'Organisation mondiale de la santé de "crise sanitaire mondiale majeure de notre époque".

La pandémie a fait plus de 7.000 morts dans le monde, notamment en Europe où le nombre de malades a explosé ces derniers jours. L'Union européenne ferme à partir de mardi toutes ses frontières pour trente jours, a annoncé lundi soir le président français Emmanuel Macron.

"Nul ne peut combattre un incendie les yeux bandés", a affirmé le directeur de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en estimant indispensable que les pays "testent, testent, testent. Il faut tester chaque cas suspect".

"Nous sommes en guerre", a martelé Emmanuel Macron en annonçant lundi dans un discours à la nation une batterie de mesures de confinement draconiennes en France, comparables à celles adoptées récemment en Italie et en Espagne.

A partir de mardi midi, les Français ne peuvent plus sortir de chez eux ni se réunir sans raison valable et "toute infraction sera sanctionnée", a averti le président.

Espagne: près de 2.000 nouveaux cas de coronavirus et 182 morts de plus en 24 heures

Près de 2.000 nouveaux cas de coronavirus ont été notifiés en Espagne et 182 personnes sont mortes de l'épidémie en 24 heures, selon le dernier bilan mardi des autorités. L'Espagne, quatrième pays le plus touché dans le monde, décompte désormais 11.178 cas et 491 morts. 1.098 personnes ont guéri de la maladie, a détaillé Fernando Simon, responsable du centre d'alerte sanitaire national.

L'Allemagne va rapatrier ses ressortissants bloqués à l'étranger

L'Allemagne va organiser le rapatriement de milliers de ses ressortissants actuellement bloqués à l'étranger en raison des restrictions de voyage émises dans le cadre de l'épidémie du nouveau coronavirus. "Nous ferons tout notre possible pour permettre aux milliers de personnes bloquées à l'étranger de revenir en Allemagne dans les prochains jours", a déclaré mardi le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas lors d'une conférence de presse à Berlin.

Expliquant que le gouvernement allemand avait conclu un accord avec des compagnies aériennes, il a annoncé que jusqu'à 50 millions d'euros seraient mis à disposition à cette fin.

"Nous voulons rendre possible ce voyage de retour concerté pour les touristes qui sont actuellement bloqués dans les zones touchées", a-t-il ajouté, nommant par exemple le Maroc, la République dominicaine, les Maldives, les Philippines ou encore l'Egypte.

Ces derniers jours, de nombreux pays ont fermé leurs frontières et coupé les liaisons aériennes en raison de la propagation rapide du nouveau coronavirus. Comme l'Allemagne est désormais l'un des principaux pays à risque, les voyageurs allemands sont particulièrement touchés par les restrictions.

Le ministre a également précisé vouloir "éviter que d'autres touristes ne restent bloqués à l'étranger" et a ainsi émis un avertissement mondial pour les voyages touristiques.

Jusqu'à présent, le ministère des Affaires étrangères s'était contenté de conseiller d'éviter les voyages inutiles à l'étranger.

Lundi, la chancelière Angela Merkel avait annoncé l'interdiction des voyages "pour des vacances dans le pays et à l'étranger", alors que les Allemands sont traditionnellement de gros voyageurs hors de leurs frontières, notamment à destination du sud de l'Europe.

L'Allemagne fait elle-même face à une importante augmentation des contaminations au Covid-19. Le pays compte actuellement au moins 6.012 cas confirmés dont 16 morts.

Le gouvernement polonais mis en quarantaine après le test positif d'un ministre

Le gouvernement polonais a été mis en quarantaine après un test positif la veille au nouveau coronavirus du ministre de l'Environnement, a annoncé mardi le chef de cabinet du Premier ministre. "Tous les membres du gouvernement qui ont participé à la dernière réunion du cabinet (le 10 mars, ndlr), ont subi des tests hier soir (...). Les résultats devraient être connus durant la journée. D'ici-là toutes ces personnes observent la quarantaine", a déclaré M. Michal Dworczyk à la radio publique.

AMERIQUE

Bientôt une pénurie de lits dans les hôpitaux américains?

Lits, ventilateurs, masques... pourraient venir à manquer dans les hôpitaux américains frappés par le nouveau coronavirus, si bien que les médecins s'inquiètent d'avoir, un jour, peut-être à choisir quels malades traiter.

"Vous avez vu les images de rayons vides dans les magasins", le stress généré par "l'absence de papier toilette", dit à l'AFP Thomas Tsai, chirurgien et chercheur à l'école médicale d'Harvard.

"Imaginez la panique si les hôpitaux étaient à court d'équipements de protection pour les médecins ou de respirateurs pour les patients. C'est l'image que j'ai en tête", poursuit ce médecin hospitalier, pour qui tout va se jouer "dans les prochains jours ou semaines".

Les Etats-Unis, avec 4.400 cas de Covid-19 confirmés et 78 morts lundi soir, n'ont pas encore atteint un stade critique.

Mais la première puissance économique mondiale ne dispose que d'un million de lits à l'hôpital, soit un taux de 2,8 lits pour 1.000 habitants largement inférieur aux autres pays durement touchés par la pandémie (12,3 pour la Corée du Sud, 4,3 pour la Chine, 3,2 pour l'Italie), selon des chiffres de l'OCDE.

Quant aux lits dans les services de soins intensifs, ils sont moins de 100.000, dont la grande majorité occupée, selon l'Association des hôpitaux américains (AHA).

Le ministère de la Santé estime qu'il en faudrait au moins 200.000 pour faire face à une crise modérée et jusqu'à 2,9 millions en cas de crise aiguë, puisque 5% des malades environ ont besoin d'être hospitalisés en soins intensifs.

Plainte pour libérer des migrants en rétention aux Etats-Unis

Des défenseurs des droits des migrants ont porté plainte lundi contre les autorités américaines pour obtenir la libération d'étrangers placés en centre de rétention, menacés selon eux par le nouveau coronavirus. La plainte a été déposée par la puissante organisation de défense des droits civiques ACLU et l'association Northwest Immigrant Rights Project (NWIRP) devant un tribunal de l'Etat de Washington, très affecté par le Covid-19.

Dirigée contre la police de l'immigration (ICE), elle vise à obtenir la libération de détenus du camp de Tacoma, près de Seattle, qui présentent "un risque élevé d'être gravement malade ou de mourir en cas de contamination" par le nouveau virus, en raison de leur âge ou de leur condition médicale.

"Ne pas libérer les personnes vulnérables à la maladie met en danger la vie de tout le monde dans le centre de rétention, dont celle des gardiens, mais aussi de la communauté au sens large", a déclaré l'avocate Eunice Cho de l'ACLU citée dans un communiqué.

La Colombie ferme toutes ses frontières jusqu'au 30 mai

La Colombie va fermer toutes ses frontières à partir de mardi et jusqu'au 30 mai pour combattre la propagation du coronavirus, a annoncé lundi le président Ivan Duque.

"J'ai pris la décision de fermer, à partir de minuit, toutes les frontières terrestres, maritimes et fluviales du pays, du 17 mars 2020 jusqu'au 30 mai prochain", a tweeté le chef de l'Etat.

Maduro annonce une quarantaine totale au Venezuela

Le président Nicolas Maduro a décrété lundi la mise en quarantaine de la totalité du Venezuela pour lutter contre le coronavirus, qui a contaminé 33 personnes dans le pays jusqu'à présent.

"A partir de demain mardi (...), le Venezuela entrera en quarantaine sociale", a affirmé M. Maduro à la radio et à la télévision, en précisant que cette "mesure drastique nécessaire" s'appliquerait à "tout le pays".

Evasions massives de détenus au Brésil à la suite de mesures préventives anti-coronavirus

Des centaines de prisonniers se sont évadés lundi de centres pénitentiaires dans l'Etat de Sao Paulo (sud-est du Brésil) après la décision des autorités de suspendre les sorties temporaires de leur régime de semi-liberté pour éviter la propagation du Covid-19. Des "actes d'insurbordination" étaient en cours dans au moins quatre prisons recourant à ce régime de semi-liberté, a annoncé le gouvernement de l'Etat pauliste.

ASIE

Une seule contamination locale en Chine, les autres 20 cas importés

La Chine a rapporté mardi un seul nouveau cas d'origine locale de contamination par le coronavirus, mais également 20 cas importés par des personnes entrées dans le pays. Le seul cas indigène a été enregistré à Wuhan, la ville du centre du pays où l'épidémie est apparue à la fin de l'an dernier, selon le ministère de la Santé. Wuhan et sa province, le Hubei, ont été placés fin janvier en quarantaine, avec plus de 50 millions d'habitants coupés du monde.

Après avoir dénombré plus d'un millier de nouvelles contaminations quotidiennes en février, la Chine a affirmé la semaine dernière avoir "pratiquement jugulé" le virus. Le pays craint désormais un retour du Covid-19 via les visiteurs en provenance de l'étranger.

La ville de Pékin a ainsi commencé à placer lundi les arrivants de l'étranger en quarantaine obligatoire de 14 jours dans des hôtels prévus à cet effet. Des exceptions sont prévues pour les mineurs, les femmes enceintes, ou les personnes vivant seules, qui sont autorisées à rester confinées à domicile.

Sur les 20 cas de contamination importée annoncés mardi, neuf ont été constatés à Pékin et trois à Shanghai. La Chine a désormais comptabilisé 143 cas importés.

Le bilan des victimes a également augmenté avec 13 morts au cours des dernières 24 heures, portant le total à 3.226.

La Chine annule des réunions du Conseil de sécurité de l'ONU

La présidence chinoise du Conseil de sécurité de l'ONU a annulé lundi les deux dernières réunions qui étaient à son agenda cette semaine en raison de la pandémie de coronavirus, a-t-on appris de sources diplomatiques. Après l'annulation la semaine dernière de réunions prévues mardi, le Conseil de sécurité devait débattre mercredi du Darfour au Soudan et jeudi du multilatéralisme, deux sessions sans prises de décisions.

En confirmant qu'il n'y aurait pas de sessions cette semaine, un porte-parole de la mission chinoise, Juan Sun, a assuré que "dans le même temps, le Conseil continuait de fonctionner".

"Les membres du Conseil maintiendront des communications et des consultations sur les dossiers à l'agenda, en vue de prendre toutes les actions qui seront nécessaires pour remplir la mission du Conseil", a-t-il ajouté dans un bref communiqué.

Le Japon a reçu le soutien du G7 pour organiser des Jeux Olympiques "complets"

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a déclaré mardi que les pays du Groupe des Sept (G7) sont d'accord avec lui pour que les Jeux Olympiques de Tokyo se poursuivent en tant qu'événement sportif à part entière. C'est-à-dire avec un programme de compétition complet et en présence des spectateurs. Le Premier ministre a esquivé la question de savoir si le G7 suggérait de reporter les Jeux comme une possibilité. La pandémie de coronavirus Covid-19 a paralysé le sport et affecte l'ensemble des activités dans le monde entier. Abe a dit qu'il avait tenue une vidéoconférence avec les autres responsables du G7. Outre le Japon, les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, l'Italie et l'Union européenne font également partie du G7.

Le Premier ministre japonais a maintenu que les Jeux de Tokyo doivent s'ouvrir le 24 juillet, malgré la situation actuelle. "Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour préparer les Jeux et nous nous efforçons d'organiser un événement complet pour prouver que l'humanité peut vaincre le nouveau coronavirus", a-t-il déclaré à l'issue des discussions.

Le virus a infecté près de 180.000 personnes dans le monde et provoqué le décès de plus de 7.000.

Plus de 130 nouveaux cas détectés au Pakistan en une journée

Plus de 130 contaminations au coronavirus ont été recensées en une journée au Pakistan, portant ainsi le nombre de cas à 184, a indiqué mardi un porte-parole du ministère de la Santé. La majorité des patients se trouvent dans la ville frontière de Taftan où plusieurs centaines de personnes se trouvaient en quarantaine après leur retour d'Iran. Après la Chine et l'Italie, la république islamique compte en effet le taux le plus important de contaminations et de décès dus au nouveau coronavirus et les autorités pakistanaises redoutent que le nombre de personnes contaminées augmente de façon exponentielle.

Le Pakistan a fermé ses frontières avec l'Iran et l'Afghanistan, limité les vols internationaux et interdit les rassemblements publics.

AFRIQUE

Air Sénégal suspend ses vols avec la Belgique, la France et cinq autres pays

Le Sénégal a annoncé lundi suspendre ses liaisons aériennes avec la Belgique, la France, l'Italie et quatre autres pays d'Europe et d'Afrique du Nord pour empêcher la propagation du nouveau coronavirus. La mesure, applicable à partir de mercredi à minuit (01h00 HB) pour 30 jours, concerne, outre la France et l'Italie, la Belgique, l'Espagne, le Portugal, l'Algérie et la Tunisie, a déclaré à la presse le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr.

"Air Sénégal informe de la suspension de tous ses vols à destination et au départ de Paris et Marseille à compter du 17 mars 2020 pour une durée de 30 jours", a déclaré dans un communiqué la compagnie sénégalaise.

Burkina: 5 nouveaux cas, 59 passagers venant de Chine en confinement

Le Burkina Faso a enregistré cinq nouveaux cas de coronavirus, portant le nombre total de cas à 20, alors que 59 passagers d'un avion en provenance de Chine ont été mis en confinement après la détection à bord de cas suspects, a annoncé lundi soir la ministre de la Santé Pr Claudine Lougué. "Le nombre des personnes infectées par le Covid-19 au Burkina Faso est passé à 20", avec la confirmation de "résultats positifs sur cinq cas" a déclaré la ministre à la télévision publique.

D'autres résultats de cas suspects sont toujours attendus dans les jours à venir, a-t-elle ajouté. Par ailleurs, la ministre a indiqué qu'un avion en provenance de Chine avait été momentanément bloqué à l'aéroport de Ouagadougou après la détection de cas suspects parmi les passagers.

"Trois Chinois, parmi les 59 passagers, ont été identifiés comme des cas suspects et l'avion a été bloqué le temps de préparer le confinement de tous les passagers dans un complexe hôtelier", a-t-elle expliqué.

Afrique du Sud: escroquerie aux billets et aux pièces "contaminés" par le coronavirus

Toutes les occasions sont bonnes, même la pandémie de coronavirus... En Afrique du Sud, des malfrats n'hésitent pas à profiter de l'inquiétude des populations pour extorquer billets et pièces aux plus crédules au motif qu'ils seraient contaminés. "ll semble que des éléments criminels font du porte-à-porte pour demander aux gens de rendre les billets qu'ils ont en leur possession parce qu'ils ont été contaminés avec le coronavirus", a mis en garde la Banque centrale (SARB).

Ils présentent "de fausses cartes d'identification de la SARB et fournissent de faux reçus en échange des billets collectés", a poursuivi l'institution financière.

La Banque centrale a ajouté qu'il n'existait "pas pour l'instant" de preuve de transmission de la maladie Covid-19 par les billets et pièces et appelé le public à dénoncer les malfrats à la police.

A ce jour, 62 cas de Covid-19 ont été enregistrés en Afrique du Sud, le pays le plus touché sur le continent après l'Egypte. Aucun décès n'a été constaté.

Le président Cyril Ramaphosa a ordonné la fermeture des écoles, l'interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes et l'entrée sur le territoire des ressortissants des pays les plus touchés par l'épidémie.