Plusieurs hôpitaux passent des appels aux dons pour pouvoir relever les défis que leur posent la pandémie de coronavirus. Le CHU de Liège recherche activement des couturiers et couturières pour assembler des blouses de protection, tandis que la Clinique Saint-Jean à Bruxelles est en manque de ressources financières.

"L'une des conséquences de la pandémie est l'explosion des coûts inhérents à l'achat du matériel nécessaire aux soins des patients qui sont ou devront être hospitalisés. En outre, le fait de mettre partiellement à l'arrêt certains services ne permet plus à la clinique d'avoir des ressources financières suffisantes", regrette la Clinique Saint-Jean, où 300 médecins et près de 1.400 personnes s'efforcent chaque jour d'apporter des soins de qualité aux malades.

La clinique en appelle dès lors à la générosité de tout en chacun. Les dons peuvent être réalisés via la Fondation Saint-Jean en utilisant le numéro de compte BE71 2100 8404 2569 et la communication "Don: Aide à la Clinique Saint-Jean". La fondation, qui est en mesure de délivrer une attestation fiscale pour les versements supérieurs à 40 euros, transférera les dons à la clinique.

Pour sa part, le CHU de Liège manque de matériel de protection, dont des blouses. Le centre hospitalier vient d'en recevoir 10.000, mais la date de la prochaine livraison est incertaine. Il lance donc un appel aux couturiers et couturières pour réaliser environ 6.000 blouses à partir de toile utilisée généralement dans les salles d'opération. Un prototype a été validé et un exemple ainsi qu'un patron sont prévus.

"L'idée est de créer une réserve de couturiers/couturières qui seraient prêt(e)s à réaliser, chez eux/elles (dans le respect du confinement), les fameuses blouses. Les couturières de l'Opéra Royal de Wallonie sont également mobilisées. Si nous parvenons à accroître notre volume de toile - un produit lui-même fort sollicité -, nous pourrions poursuivre l'effort vers d'autres destinataires dans le besoin, en Belgique ou ailleurs", indique le CHU dans un communiqué.

Les personnes intéressées et disponibles en région liégeoise peuvent se manifester à l'adresse e-mail couture@chuliege.be.

Les appels au don ou à la générosité se multiplient ces derniers jours. Les hôpitaux, qui doivent accueillir chaque jour des dizaines de malades du Covid-19, sont fortement sous pression.

Vendredi dernier, cinq hôpitaux universitaires ont lancé un appel au financement pour pouvoir poursuivre leur travail de recherche sur les maladies infectieuses. Le Réseau hospitalier namurois (RHN) est, quant à lui, parvenu à rassembler 545.343 euros depuis le lancement de sa récolte de dons pour faire face au Covid-19. Autre exemple: plus de quatre millions d'euros ont été récoltés dans le cadre de la campagne lancée le 18 mars par le CHU Saint-Pierre (Bruxelles) pour financer 10 respirateurs coûtant près de 50.000 euros chacun.