Au total, 2.000.066 décès ont été recensés, pour 93.321.070 cas déclarés. L'Europe, avec 650.560 morts, est la région la plus touchée, devant l'Amérique latine/Caraïbes (542.410) et les Etats-Unis/Canada (407.090).

Les pays ayant enregistré le plus grand nombre de morts dues au Covid-19 sont les Etats-Unis (389.581), le Brésil (207.095), l'Inde (151.918), le Mexique (137.916), le Royaume-Uni (87.295) et l'Italie (81.325). Ces six pays recensent à eux seuls plus de la moitié des décès dans le monde.

Les chiffres compilés par l'AFP reposent sur les bilans publiés quotidiennement par les autorités sanitaires de chaque pays. Ils sont à l'échelle mondiale une estimation partielle du nombre réel des décès, les organismes statistiques de plusieurs pays ayant conclu a posteriori à un nombre encore plus grand des morts attribuables au Covid-19.

Le 28 septembre, un peu plus de neuf mois après l'annonce du premier mort en Chine en janvier 2020, un million de décès étaient recensés dans le monde. Depuis, l'épidémie a encore accéléré et un autre million de personnes a été emporté en moins de quatre mois.

La semaine passée a été la plus meurtrière depuis le début de la pandémie. Sur les sept derniers jours, plus de 13.600 décès ont été recensés chaque jour en moyenne dans le monde, chiffre en hausse de 20% par rapport à la semaine précédente.

L'Europe, redevenue depuis octobre l'épicentre de la pandémie, a recensé ces sept derniers jours plus du tiers des décès comptés dans le monde. Les 52 pays et territoires de la région ont déploré en moyenne 5.570 décès quotidiens, 17% de plus que la semaine précédente.

L'Amérique latine et les Caraïbes enregistrent l'accélération la plus forte avec une augmentation de 25% du nombre de décès la semaine dernière, soit 2.751 décès recensés par jour en moyenne. Suivent les Etats-Unis/Canada (+20%, 3.490) et l'Afrique (+20%, 869).

Selon les chiffres rapportés à la population, la Belgique est le pays qui déplore le plus grand nombre des morts avec 1.751 décès recensés pour un million d'habitants, suivie par la Slovénie (1.501), l'Italie (1.345) et la Bosnie-Herzégovine (1.344).