L'ouverture des restaurants réduira plutôt que n'augmentera le nombre de contaminations au nouveau coronavirus, selon une analyse des chiffres de l'Institut néerlandais de la santé publique et de l'environnement (RIVM), équivalent du Sciensano belge, réalisée par le ministère de l'Economie et du Climat et que la rédaction politique de RTL Nieuws a pu consulter.

La note en question sera abordée mardi par le ministre Eric Wiebes et la secrétaire d'Etat Mona Keijzer (Affaires économiques et Climat) lors de la réunion du gouvernement sur l'approche à adopter face au nouveau coronavirus.

L'étude indique que différentes mesures ont été prises le 14 octobre. Le taux de reproduction (soit le nombre moyen de personnes infectées par une personne atteinte du coronavirus) était alors de 1,08. Après ces mesures, cette valeur est tombée à 0,82. Mais le 13 novembre, elle semble être repassée à 1,04.

De là, les autorités concluent qu'"avec une activité horeca fermée, le taux de reproduction augmente à nouveau, ce qui suggère que l'influence de l'horeca sur le taux est très faible et que les baisses et les augmentations depuis le 14 octobre devraient être expliquées différemment". L'analyse indique en outre que les visites à domicile de la famille, des amis et des connaissances sont actuellement une source importante de contamination.

La semaine précédant la fermeture complète, du 6 au 13 novembre, 130 infections provenaient de la restauration, dont un bon quart provenait de restaurants. Au cours de la même semaine, plus de 1.000 infections ont été signalées après avoir rendu visite à des connaissances, à des membres de leur famille et à des amis. "La réouverture de l'environnement contrôlé des établissements horeca réduira considérablement les visites à domicile à risque", selon les responsables. "Grâce à des conditions et des protocoles stricts, la réouverture des restaurants n'aura pas d'effet négatif sur le taux de reproduction."

Aux Pays-Bas, les Néerlandais sont autorisés à recevoir un maximum de trois personnes à la maison par jour, en respectant les règles de distanciation sociale et les mesures d'hygiène.

Mardi soir, le Premier ministre Mark Rutte et le ministre de la Santé Hugo de Jonge tiendront à nouveau une conférence de presse à propos de la situation liée au coronavirus aux Pays-Bas.