Didier Raoult est revenu sur l'étude publiée par The Lancet, qui remet en cause l'utilisation de l'hydroxychloroquine pour traiter les malades du Covid-19. Pour lui, elle a été réalisée par "une équipe de Pieds Nickelés".

"Le 'Lancet gate' c'est un symptôme tellement comique qu'on dirait 'Les Pieds Nickelés font de la science'", lance d'emblée le Pr Didier Raoult dans une nouvelle vidéo publiée mardi. Ce qu'il appelle le "Lancet gate" est en fait toutes les décisions qui ont été prises et l'emballement médiatique après la publication par la revue scientifique The Lancet d'une étude américaine affirmant que le traitement à l'hydroxychloroquine pouvait être dangereux pour des patients atteints par le nouveau coronavirus. Fervent défenseur de ce médicament, le Pr Didier Raoult a donc pris la parole pour mettre les points sur les i, déballant sa carrière scientifique pour appuyer ses dires.  

"Moi je suis une star des maladies infectieuses, j’ai un cursus qui fait rêver à peu près n’importe qui. J’ai été le plus jeune président de l’Université de France, le plus jeune président des médecins, le plus jeune de tous les professeurs de la classe exceptionnelle, le professeur le plus ancien dans le grade le plus élevé de tout ce pays en médecine, j’ai tout eu dans ma vie. Si vous voulez, c’est moi l’élite", a-t-il déclaré tout naturellement. Mais ce qui pose problème aux autres selon lui, c'est justement qu'il (et ses suiveurs) soi(en)t l'élite en question. "Il y a une vraie haine des élites", affirme-t-il d'ailleurs, faisant référence à l'Histoire de la France pour appuyer ses dires et justifier le fait que d'autres experts ne pensent pas comme lui : "Ce pays a des crises, de temps en temps, dans lesquelles il veut décapiter son élite. À la Révolution, on a décapité Lavoisier. L’Inserm a décapité en 1980 les cinq médecins les plus célèbres de France. Ce pays est comme ça, de temps en temps, il coupe les têtes de son élite la plus connue et la plus représentative". "Donc il ne faut pas inverser les choses, ce n'est pas l'élite qui est contre moi, ce sont les deuxièmes couteaux qui sont contre moi", résume-t-il ensuite. 

Si l'utilisation de la chloroquine a été rapidement suspendue dans plusieurs pays (dont la France) et déconseillée par l'OMS,  Didier Raoult affirme que c'est parce qu'il n'y a aucune personne capable de lire correctement des articles scientifiques au Ministère de la Santé et à l'OMS. 

Selon lui, des décisions ont été prises dans la précipitation après la publication de l'étude par The Lancet, faute de "stars" scientifiques aptes à décrypter ce genre de travail. "Je connais beaucoup de comités éditoriaux, et ce ne sont pas les stars qui dirigent ça, mais ceux qui n'ont pas réussi dans le métier et, de temps en temps, ils ont des poussées de haine contre les stars scientifiques", raconte-t-il encore face caméra. "Une fois j’ai entendu quelqu’un du groupe Nature dire ‘Que ce soit un prix Nobel ou un inconnu, on traite le papier de la même manière’, c’est une folie, la crédibilité de celui qui écrit est essentielle, sinon on édite les Pieds nickelés", termine-t-il dans cette vidéo d'ailleurs intitulée "Les Pieds Nickelés font de la science".