Il s'agit de chiffres s'arrêtant au 6 avril. A cette date, 1.502.795 personnes avaient au moins reçu une dose de vaccin contre le Covid-19. 10.040 signalements d'effets secondaires ont été communiqués via le formulaire en ligne Covid.

Parmi ceux-ci, 3.082 étaient enregistrés dans la base de données européenne de pharmacovigilance EudraVigilance. Parmi ces effets indésirables, la grande majorité des rapports faisaient état de fièvre, de douleurs musculaires, d'une sensation de malaise et de réactions au point d'injection. "Ces réactions sont des effets secondaires connus et sont décrites dans la notice. Ce sont des réactions normales qui indiquent l'activation du système immunitaire. Elles disparaissent généralement au bout de deux jours", souligne l'AFMPS.

Des effets secondaires ont été plus fréquemment constatés lors de la deuxième dose chez Pfizer/BioNtech et lors de la première dose chez AstraZeneca.


1.899 signalements ont été considérés comme graves en raison d'une incapacité de travail temporaire ou de l'impossibilité de quitter la maison à cause de la fièvre, de douleurs musculaires, d'un malaise et de réactions au point d'injection.

Au total, 70 signalements concernaient un décès. Selon l'AFMPS, aucune relation causale formelle avec un vaccin Covid-19 n'a cependant jusqu'à présent été établie.

L'AFMPS souligne également que ces informations concernent des effets secondaires suspectés. C'est-à-dire des événements médicaux observés après l'utilisation d'un vaccin, mais pas nécessairement liés ou causés par le vaccin.

© AFP