Cette décision a été prise dans le contexte de la pandémie de coronavirus et de la disponibilité limitée des vaccins, y explique-t-on. Il est crucial de vacciner autant que possible les personnes exposées à des complications, ainsi que les travailleurs de la santé. La saison de la grippe pourrait en effet coïncider avec un pic de Covid-19.

Raison pour laquelle un groupe de travail - dont fait partie Domus Medica - a décidé que la campagne de vaccination se déroulerait en deux phases. Du 15 septembre au 15 novembre, les personnes à risque, celles vivant sous le même toit, le personnel de santé et les personnes de plus de 50 ans seront prioritaires. À partir du 15 novembre, la distribution du vaccin pourra être étendue au reste de la population.

Selon l'association des médecins généralistes, 2,9 millions de vaccins contre la grippe seront disponibles, ce qui suffit pour vacciner les groupes cibles. Dans un premier temps, les médecins généralistes ne seront invités à délivrer des ordonnances pour un vaccin antigrippal qu'aux patients appartenant aux groupes cibles.

La période de vaccination recommandée contre la grippe va de la mi-octobre à la mi-décembre.