Coronavirus

Le “coronavirus” a été identifié par les infectiologues dès les années 60. Son nom provient du latin : corona - “couronne” en français. En effet, au microscope électronique, l’enveloppe du virus est piquetées de protéines, ce qui lui donne l’aspect d’une couronne solaire. Le coronavirus est donc, littéralement, “le virus à couronne”.

Dans la famille du coronavirus, on retrouve le Sars-Cov-2. Il s’agit de l’appellation exacte du virus qui paralyse aujourd’hui le monde entier. Ce nom a été choisi par les épidémiologistes et provient de l’acronyme “Severe Acute Respiratory Syndrome-CoronaVirus-2”, dont la traduction est “Coronavirus-2 du syndrome respiratoire aigu sévère”. Le “2” indique le fait qu’il s’agit d’une nouvelle souche du virus - et pas du Sras qui avait déjà frappé le monde en 2002-2004.

Covid-19

Le terme Covid-19 provient, quant à lui, de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Il provient de l’acronyme Coronavirus Disease (maladie à coronavirus, en français) et le 19 représente 2019, l’année de son apparition. Il s’agit donc de l’appellation de la maladie qui est provoquée par le SARS-Cov-2, le nouveau coronavirus.

>> Doit-on dire “la Covid” ou “le Covid” ?

>> Pourquoi le “coronavirus” s’appelle-t-il “Covid-19” ?

>> Covid-19 : avec ou sans majuscule ?

Faut-il dire “coronavirus” ou “Covid-19” ?

L’emploi de “coronavirus” ou de “Covid-19” dépend donc du contexte. Si l’on parle du virus, il faudra parler du coronavirus. Si on parle de la maladie, on emploiera “Covid”. Il est donc impossible qu’un patient ait “contracté le Covid-19, mais ne soit pas malade”, puisque le terme concerne justement la maladie.

>> Coronavirus, Sars-Cov-2 et Covid-19 : quelles différences ?