En Grande-Bretagne, à Enfield, au nord de Londres, un nouveau-né a contracté le coronavirus. 

La mère de l'enfant avait été admise à l'hôpital quelques jours avant son accouchement. Elle présentait des symptômes de pneumonie. Elle a finalement été testée positive au coronavirus, indique The Guardian.

Peu après la naissance du nourrisson, ce dernier a également subi un test qui s'est lui aussi avéré positif. Il est encore impossible actuellement de dire s'il a été contaminé dans le ventre de sa mère ou s'il l'a été durant l'accouchement.

Il a été recommandé au personnel soignant qui a été en contact avec la mère et l'enfant de s'isoler.

Si le bébé a pu rester dans l'hôpital où il est né, la mère, elle, a été déplacée dans un hôpital spécialisé dans les infections.

Selon l'épidémiologiste britannique Chris Whitty, les femmes enceintes ne doivent pas pour autant se mettre à paniquer. En Belgique, les femmes enceintes ne sont d'ailleurs plus considérées comme des groupes à risques.